Dossiers » Parcs à Thème » Évènements Presse
Parcs à Thème » Évènements Presse

En Route Vers les 25 ans de Disneyland Paris

L'article

rédigé par
Publié le 06 décembre 2016

Alors que les réhabilitations des attractions majeures de Disneyland Paris arrivent à leurs termes et que la célébration du 25ème anniversaire de la destination pointe le bout de son nez, les équipes du Resort ont convié différents médias Disney du web pour revenir en détail sur la période passée et aborder le futur. Le vendredi 2 décembre au Captain's Quarters, dans un Disney’s Newport Bay Club entièrement rénové, Chronique Disney participe ainsi à une rencontre avec des décideurs de Disneyland Paris, Daniel Delcourt en tête, en sa qualité de Directeur Général Adjoint chargé des Opérations.

C’est d'abord l’occasion de revenir sur les grands travaux menés et les attractions de nouveau accessibles sous leur plus beau jour ! L'Experience Enhancement Program, visant à rénover les installations de Disneyland Paris, porte en effet ses fruits : les Parcs se sont ainsi refaits une jeunesse selon un ambitieux planning s'étalant sur plus de deux ans afin d’accueillir, dès mars 2017, leurs visiteurs dans des conditions optimales. Car l’une des volontés principales de l’ensemble des équipes à l’origine de ce programme est bien d'améliorer l’expérience des visiteurs : les nombreuses attractions fermées parfois pendant de longues périodes n'ont de la sorte pas connu qu'une simple cure de jouvence technique mais aussi un renouveau narratif.

Space Mountain : Mission 2 inaugure le bal et connaît une grande réhabilitation au courant de l’année 2015 principalement technique, avant que l’attraction ne ferme de nouveau ses portes en janvier 2017 pour laisser place à une nouvelle version, Star Wars Hyperspace Mountain dont l’ouverture est prévue pour fin avril 2017. Autre classique du Parc Disneyland rénové : ''it’s a small world'' ! Le rendu de sa façade extérieure a été entièrement repensé avec l'apport de nouvelles couleurs tandis que l’intérieur voit s'étaler un remplacement progressif de tous les Audio-Animatronics dans une démarche qui s’étendra jusqu’à l’arrivée du 25ème anniversaire de Disneyland Paris. À noter également, le retour de la version de Noël de l’attraction, ''it’s a small world'' Celebration pour la saison 2017, après deux années d’absence.

Videopolis rouvre dans la foulée ses portes, flambant neuf, alors qu’un nouveau spectacle évènement s’apprête à jouer sa première au Parc Walt Disney Studios, Mickey et le Magicien ! Affichant des scores spectaculaires de 91% de satisfaction auprès du public pour un taux moyen de 96% de remplissage de la salle, le spectacle se voit récompensé par l’International Association of Amusement Parks and Attractions (IAAPA) en novembre 2016 du prix de la Meilleure Production Théâtrale dans la catégorie des Parcs à l’affluence de plus trois millions de visiteurs.

Peter Pan’s Flight reprend des couleurs à la sortie de sa rénovation avec un travail impressionnant fait sur l’éclairage de certaines scènes qui vient rendre les décors de Londres et du Pays Imaginaire assurément splendides. De son côté, Adventure Isle se montre sous un nouveau jour, entièrement rénové et désormais aussi spectaculaire qu’à son ouverture. La pièce maîtresse de cette grande réhabilitation est assurément La Cabane des Robinson, l’icône d’Adventureland ! Avant le début des travaux, seules deux cascades demeuraient, il est vrai, encore en fonctionnement aux alentours de l’arbre alors que quatorze sont maintenant en marche. Le système d’irrigation apportant l’eau au sommet est notamment de nouveau opérationnel après de nombreuses années d’inactivité rendant la visite encore plus prenante.

L’ouverture de la nouvelle attraction Star Tours : L’Aventure Continue constitue, pour sa part, l’un des grands rendez-vous des festivités du 25ème anniversaire de Disneyland Paris ! En liaison, ouvriront également une grande boutique en lieu et place de l’ancienne sortie de l’attraction, ainsi qu’un point photo situé à la place de Star Traders et permettant de rencontrer les Personnages favoris de l’univers Star Wars. Non loin de là, Space Mountain : Mission 2 restera portes closes au début 2017 le temps nécessaire pour accueillir Star Wars Hyperspace Mountain au printemps de la même année. Enfin, la dernière attraction à connaître une grande réhabilitation dans le cadre du plan de rénovation lancé à l’approche de l’anniversaire de quart de siècle du Resort français est Pirates of the Caribbean. Elle ferme en effet six mois dès le début de l’année 2017 en vue de proposer à nouveau ses croisières aux visiteurs du Parc à l’été 2017. Au programme, de nouvelles scènes sont annoncées et des Audio-Animatronics tous rénovés !

Au delà de la remise en état et de l’amélioration des grandes attractions des Parcs, Daniel Delcourt souligne la volonté de rénover entièrement toutes les façades de Main Street, U.S.A. tout comme l’ensemble des bâtiments du Parc Disneyland, de l’entrée de Frontierland aux sols de Discoveryland. La montée en gamme de tous les produits de la restauration à Disneyland Paris est aussi un des nombreux objectifs à l’approche des 25 ans de la destination. Pour y arriver, les buffets deviennent interactifs avec la possibilité d’interagir avec les cuisiniers. Pour les restaurants en service à table, la cohérence entre le lieu et le nom du restaurant avec les mets proposés sera renforcée. Daniel Delcourt prend ainsi pour exemple le California Grill qui proposait auparavant une carte composée de nourriture française. Pour prendre le virage culinaire souhaité, une équipe de chefs de Disneyland Paris est donc partie en Californie pour y trouver de nouvelles inspirations et de nouvelles recettes à proposer dans le restaurant. Elle en a profité aussi pour visiter The Walt Disney Family Museum à San Francisco et notamment y étudier ce que mangeait Walt Disney au quotidien, grâce aux notes laissées par sa cuisinière : l'idée est ensuite de créer un menu à part entière inspiré des mets préférés du maître pour les proposer ensuite au Walt’s - an American Restaurant. Les restaurants à service au comptoir ne sont pas oubliés avec, pour eux aussi, une montée en gamme des plats proposés et la création de nouveaux produits comme le hot-dog du mois au Casey’s Corner. Les boutiques reprennent enfin vocation à adapter leurs offres de produits en fonction de l'environnement thématique dans lequel elles se trouvent mais aussi à accueillir de plus en plus de produits issus de cobranding avec d’autres entreprises extérieures afin de proposer de nouvelles gammes de produits dérivés.

Du côté des spectacles, Jedi Training Academy reviendra prochainement à Videopolis et Daniel Delcourt révèle que des plans sont à l’étude pour faire évoluer le spectacle à l’avenir. La Forêt de l’Enchantement : Une Aventure Musicale Disney fera aussi son grand retour sur la scène de The Chaparral Theater l’été prochain, prouvant la volonté d’occuper l’ensemble des scènes du Parc Disneyland tout au long de l’année. Avant que la célébration du 25ème anniversaire ne commence en mars 2017, Disneyland Paris accueillera, pour la première fois, La Saison de la Force du 14 janvier au 26 mars 2017. Au programme, un grand show alliant des projections sur le Hollywood Tower Hotel, accompagné d'un spectacle vivant avec les Personnages de la saga Star Wars ! Enfin, dès le 26 mars 2017, Disneyland Paris lancera en grandes pompes les animations de son anniversaire évènement avec une nouvelle parade, Disney Stars on Parade, un nouveau show nocturne en remplacement de Disney Dreams!, Disney Illuminations ; le resort prendra aussi date avec un spectacle unique en son genre donné le 12 avril 2017.

Les Hôtels ne sont bien sûr pas oubliés. Le Disney’s Newport Bay Club sort d'ailleurs tout juste de sa grande réhabilitation tandis que celle du Disney’s Hotel Cheyenne se poursuit ; six cent trente de ses chambres ayant déjà été entièrement repensées et rénovées avec notamment l’ajout de petites touches Disney. Le renouveau du Disney’s Hotel Santa Fe est, pour sa part, terminé depuis peu ; ses espaces verts continuant d’être retravaillés pour offrir une panorama idéal à ses visiteurs. L’arrivée prochaine de Villages Nature Paris chamboule aussi l’organisation du Disney's Davy Crockett Ranch : sa réception a été déplacée dans l'idée de se situer au cœur même de son centre de vacances, alors que ses bungalows continuent d’être régulièrement rénovés. Prochaine étape, le Disney’s Hotel New York qui sera entièrement fermé au cours de sa réhabilitation prévue pour débuter en octobre 2018 avant que le Disneyland Hotel ne connaisse à son tour  une cure de jouvence. Disney Village ne sera pas en reste : tandis que deux nouveaux restaurants, Vapiano et Five Guys, s’apprêtent à y ouvrir leurs portes, le centre de divertissement devrait, en effet, connaître un avenir encore plus radieux après les 25 ans de Disneyland Paris.

Réhabilitation Big Thunder Mountain

Alors que la cérémonie d’ouverture de Big Thunder Mountain aura lieu le 17 décembre 2016 dans la matinée en présence de Daniel Delcourt, différents invités dont Chronique Disney étaient conviés à découvrir les coulisses de la grande réhabilitation de l’attraction. Accompagné par deux Imaginieurs en charge de ce projet titanesque Beth Clapperton et Bjorn Heerwagen, connus à Disneyland Paris pour avoir notamment travaillé sur l’attraction Ratatouille : L’Aventure Totalement Toquée de Rémy en 2014, c'est donc habillés en tenue de chantier et munis de bottes, gilets jaunes et casques de protection que l’ensemble du groupe et leurs deux guides ont mené la visite de chantier la plus dingue de l’Ouest !

Après un rapide passage en gare au sein de laquelle s’activent les équipes à moins de deux semaines de l’ouverture officielle de l’attraction, le passage à pied le long des rails commence et l’attention portée aux détails les longeant surprend tant elle est précise ! La descente continue et l’équipée sauvage s’aventure sous les rives de Rivers of the Far West avant d’atteindre la première montée du train où tous les décors semblent enfin revivre tant les couleurs sont belles et le résultat bluffant. Les restes du passage de quelques mineurs bordent la montée du train où tous les effets sont remis à neuf pour le plus grand plaisir des visiteurs.

Le plus impressionnant reste à venir avec la poursuite de la visite dans Foreboding Gorge, où les cactus apparaissent maintenant sous leur meilleur jour : c’est également l’occasion de découvrir pour la première fois de la visite le travail impressionnant effectué sur l’extérieur de la montagne qui a repris des couleurs sublimes !

Un peu plus loin, les opossums ont fait leur retour sur leur branche, même s’ils resteront désormais immobiles. Avant de continuer plus loin le long du parcours, un arrêt s’impose pour observer les fameux geysers de Frontierland entièrement rénovés et qui adoptent maintenant de nouvelles couleurs en corrélation directe avec celles de la mine, fruits d'un travail impressionnant qui laisse présager de belles chose une fois les fameux jets en action.

Plus loin, au niveau de Mill Landing, toute la zone a été repensée : des effets d’eau retravaillés et plus performants aux décors de retour, désormais en parfait état. L'énorme appareil photo disparaît d'ailleurs pour faire respirer l’endroit et se voit déplacé un peu plus haut, le long du parcours dans une boite nettement plus discrète qu’auparavant, résultat d'une très bonne initiative !

À Mill Camp, tous les biens et effets du prospecteur Joe sont enfin de retour. Des décorations de chasse sur les murs aux vêtements grignotés par la population locale, tout est de nouveau resplendissant ! Bjorn Heerwagen saisit ici l'occasion de rendre hommage à Pat Burke. Imaginieur chez Disney décédé il y a peu, il avait passé deux ans à sillonner avant 1992, les villes fantômes des États-Unis pour acheter tout le matériel nécessaire pour donner vie à la mine et lui offrir un aspect authentique. Un petit clin d’oeil lui est d’ailleurs réservé à la fin de l’attraction où son nom peut se retrouver sur un élément du décor.

Les deux Imaginieurs expliquent également que de nombreux arbres ont été déplacés ou enlevés des abords de la montagne et remplacés par de plus petits modèles pour redonner sa grandeur à la montagne. Une astuce de perspective qui redonnera à coup sûr toute sa puissance à la mine, et ce, dès le premier coup d’œil posé sur elle, une fois l’entrée de Frontierland franchie.

La Montagne du Grand Tonnerre sait compter désormais avec un pensionnaire supplémentaire en la personne d’un nouveau coyote s'invitant au niveau de Coyote Canyon où les passagers devront d'ailleurs prendre garde à leur tête au moment précis de passer sous le Head Knocker Tunnel ! En longeant le parcours, il est maintenant l’heure de découvrir la troisième montée de l’attraction, celle-là même qui aura subi une belle métamorphose au cours de cette réhabilitation. Inspirée de la version californienne de l’attraction, elle voit une lampe à huile brisée sur le bord des rails mettre le feu aux nombreuses mèches présentes dans la mine pour faire exploser le tout dans un final spectaculaire. Essentiellement basée sur du mapping, des images projetées sur les murs, ainsi que de la fumée, le bouquet final de l’attraction s’annonce joliment impressionnant. Les équipes de l’attraction ont d’ailleurs réalisé un tour de force technique pour mener à bien ces modifications tant l’architecture des lieux est complexe : cette montée est en effet collée à la première ascension que connaît le train en arrivant dans la mine. Ce manque de place constituait donc un véritable défi technique nécessitant de recourir à différentes astuces pour installer toute la machinerie nécessaire au bon fonctionnement de la nouvelle scène.

Après la grande explosion, le parcours se poursuit sur une dernière virée sur l’extérieur de l’île afin d’admirer de près une ultime fois la qualité de la rénovation de la mine. La poursuite dans Bate Cave qui vient longer une grande cascade constitue alors la dernière aventure de l’expédition, l’occasion pour l’équipée de repasser une seconde fois sous Rivers of the Far West et de retourner en gare.

L'évolution narrative de l'attraction a des conséquences techniques souvent insoupçonnables. Ainsi, l'alimentation de la nouvelle grande explosion de la scène finale a entraîné l'ajout de grandes cuves d’air installées devant Pocahontas Indian Village et enterrées aux deux tiers. La thématisation extérieure se poursuit encore au moment de la visite : terminée, elle s’intégrera bien sûr parfaitement au reste de l’environnement du Land. Des tuyaux alimentent ainsi l'île depuis le continent et il s'agit là d'une des raisons qui aura poussé les équipes du Parc à vider les eaux du lac. Un choix au départ compliqué à prendre tant le processus est long ! Il a fallu, il est vrai, près de trois semaines pour l'assécher et deux semaines pour le remplir de nouveau de ses cinquante mille litres d'eau. Chose amusante : la vidange a été l'occasion de découvrir quelques surprises : des centaines de téléphones portables, des milliers de casquettes et plus insolite, une imprimante !

Rencontre avec des Imaginieurs Disney

Pour créer la magie des Parcs Disney et penser entièrement chaque détail et chaque coin de ses Parcs, Walt Disney rassemble pour la construction du Disneyland Park en 1955, différents talents de ses studios pour se pencher sur l’élaboration de nouvelles façons de raconter des histoires que pourrait vivre ensemble toute une famille. En résulte alors la création d'un nouveau métier - l’Imaginieur - né de la contraction des mots « Imagination » et « Ingénieur » ! En clair, c'est l'alliance de différents talents créatifs capables de créer et de raconter des histoires mais aussi de les mettre en pratique et de les construire. Yves Ben Yeta et Laurent Cayuela font donc partie des équipes de Walt Disney Imagineering attachées à Disneyland Paris.
Chronique Disney a eu l’opportunité de rencontrer les deux hommes au cours d’un échange passionné sur leur métier et leurs rapports avec Disney.

Passé par la phase de conception du projet Euro Disney Resort avant 1992, puis par Tokyo Disney Resort et bien sûr Disneyland Paris où il officie depuis près de vingt-six ans, Yves Ben Yeta, le directeur de la branche française de Walt Disney Imagineering revient avec émotions sur son parcours et les liens forts qui le rattachent à la société et aux valeurs des Parcs Disney. Second intervenant, Laurent Cayuela, concepteur écrivain à Disneyland Paris qu’il a rejoint en 2001, revient entre autre sur son rôle de référence dès lors qu’il est question de culture française dans les autres Parcs Disney du monde. Il est, en effet, assez courant pour lui de recevoir des demandes de différents Resorts pour obtenir une traduction française d’un élément de décor comme pour le pavillon France à Epcot. Par cet exemple, l’Imaginieur met l’accent sur la synergie entre les différentes équipes de Walt Disney Imagineering à travers le monde, fréquemment en contact pour s’aider mutuellement et partager de nouvelles idées.

Les Imaginieurs racontent ensuite la force de la mise en scène dans les attractions des Parcs Disney capables de mêler des technologies de pointe avec des effets remontant à l’époque du Disneyland Park de 1955 sans que toutefois le visiteur ne puisse en faire la différence. Ils reviennent également sur le caractère crucial de la thématisation capable d’emporter les visiteurs n’importe où grâce à un travail poussé sur toutes les expériences proposées dans chacune des destinations. Ils prennent alors pour exemple le rôle des ingénieurs en charge de la climatisation qui, ici, doivent non pas poser simplement des conduits classiques comme dans n’importe quel bâtiment mais bien faire l’effort de s’adapter aux standards de qualité Disney. Et c’est sur le terrain que les Imaginieurs trouvent leurs meilleures inspirations en écoutant notamment les remarques des visiteurs dans les allées des Parcs ou ses files d’attente. Tout cela fait que quarante disciplines cohabitent dans la division française de Walt Disney Imagineering, réparties en deux entités, WDI Creative et Euro Disneyland Imagineering (EDLI), chargée de toutes les rénovations.
Un seul objectif pour Yves Ben Yeta et Laurent Cayuela : que la joie des visiteurs dans les Parcs de la destination soit la plus complète possible !

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux