Dossiers » Parcs à Thème » Articles
Parcs à Thème » Articles

Les Faux Concours et Autres Arnaques sur le Web
Utilisant Disneyland Paris

L'article

Publié le 28 août 2017

Les arnaques sur le web sont vieilles… comme le web ! L’une des méthodes les plus courantes pour tromper les gens et leur soutirer, ici, de l’argent (par exemple en vous faisant appeler un numéro surtaxé), là, leurs coordonnées personnelles détaillées (dans le but d’usurper leur identité) ou, plus loin, les deux, consiste à se faire passer pour une personnalité ou une marque et promettre un gain facile via un concours aux règles simplistes.

Facebook est évidemment devenu le terrain de jeu favori de ces pirates 2.0 et l’un de leur appât préféré est... Disneyland Paris !

Ainsi, bonne surprise, pense-t-il, au cours de la journée, l’internaute reçoit un statut semblant adressé par Disneyland Paris ou une autre marque ou personnalité de la musique, du cinéma ou des médias (pour peu qu’elle soit populaire) et offrant des billets d’accès voire même un séjour de rêve au "royaume de Mickey". Tout parait d’ailleurs déjà acquis : il suffit pour cela de cliquer sur « j'aime », d’envoyer un message privé mais aussi de partager l'annonce avec ses amis, histoire d’augmenter un peu plus le nombre de proies potentielles.

Voici donc quatre conseils pour ne pas tomber dans le piège qui est habilement tendu :

  1. Il faut d’abord faire appel à son bon sens ! 

Si la promesse de gain est trop belle et trop facile pour être vraie, c'est forcément une arnaque. Il n’est, en effet, pas possible pour qui que cela soit (une marque ou une personnalité) de « distribuer » à grandes échelles des cadeaux de grande valeur.

  1. Il faut ensuite toujours vérifier que le compte, qui promet tous ces gains faciles, est véritablement officiel !

Attention, il ne suffit pas de voir rajouté « officiel » derrière le nom de la page pour que cela soit vrai. Facebook certifie, en effet, par une petite icône bleue tous les comptes officiels : il est donc aisé de savoir qui est aux commandes de la page en question…

Autres astuces subsidiaires : le nombre d’amis du compte est un indicateur précieux ; s’il ne dispose que de quelques dizaines d’amis, c’est qu’il est faux. De même, une date de création récente est suspecte. Enfin, si le nom comporte des fautes de syntaxes ou de majuscule, c’est qu’il est clairement douteux. Quelle personnalité ou quelle marque ferait une faute sur son propre nom ?

  1. Il faut également bien observer la forme du message !

S’il est bourré de fautes d'orthographes et de grammaire, il y a très peu de chances qu'il ait été rédigé par un service de communication sérieux. Dès lors, il est à fuir…

  1. Il ne faut enfin jamais communiquer par MP des informations personnelles ou appeler des numéros surtaxés !

De la même façon qu’aucune marque ou personnalité ne demandera un numéro de carte bancaire pour valider une participation à un concours, jamais il ne sera demandé sérieusement d’envoyer un message privé pour participer. Il sera plutôt demandé de se diriger vers une page internet pour jouer (et là encore, il faut vérifier que l'adresse du site est bien l'adresse officielle de la marque ou de la personnalité qui propose l'opération promotionnelle). Tout jeu concours doit, en outre, en fonction de la valeur des gains proposés, faire mention d’un règlement déposé chez un huissier de justice qui a pignon sur rue : il est alors aisé de vérifier si c’est le cas et dans l’affirmative, si c’est un vrai…

Ces quatre conseils fort simples à suivre sont de nature à mettre quiconque à l’abri de l’arnaque qui lui est tendue. Mieux, ils permettent de démasquer les fausses pages et d’agir contre elles en les signalant auprès de Facebook comme frauduleuse, via la flèche située en haut, à droite.

Autres exemples de faux concours


Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux