Le Spectacle Pas-Si-Trouille d'Halloween
(C'est Bon d'Être Méchant pour la Nuit d'Halloween)

Le Spectacle Pas-Si-Trouille d'Halloween
Vue d'ensemble
Nom anglophone :
The Disney's "Not-So-Scary" Halloween Show (ou The Good to Be Bad Halloween Show, le 31 octobre 2009)
Date d'ouverture :
Le 9 octobre 2009
Date de fermeture :
Le 28 octobre 2011
Type d'attraction :
Spectacle
Musique :
Alan Menken
Frank Churchill
Durée :
20 minutes

Le synopsis

Mickey organise une fête pour Halloween avec tous ses amis, mais Maléfique, déçue de ne pas y avoir été invitée, décide de gâcher les festivités en rameutant les plus grands méchants Disney.

L'expérience

La nuit tombe sur le Parc Disneyland. Des hurlements de loups se font entendre au loin et des éclairs illuminent Le Château de la Belle au Bois Dormant. Soudain, des zombies prennent possession de la scène devant le château et se lancent dans une danse énergique sous l'air de la chanson Halloween's Our Favorite Fright Night. C’est alors que Mickey, déguisé en magicien, arrive et souhaite la bienvenue à tous ses amis pour sa Fête Pas-Si-Trouille. Il déclare avoir préparé de magnifiques surprises puis entre dans la danse avec ses invités « les zombies » avant de souhaiter un joyeux Halloween à tous. Sa première surprise est ainsi d'avoir convié quelques uns de ses meilleurs amis à sa grande fête ! Pour les accueillir, il prononce alors la célèbre phrase magique « Meeska-Mooska Mickey Mouse » !

Instantanément résonnent dans les oreilles de tous, les premières voix de la célébrissime chanson de fin de journée des sept nains : Heigh-ho. Blanche Neige arrive ensuite à la fête et souhaite le bonjour à tous. Elle en profite pour faire une ronde avec Mickey et les zombies, entraînés par l’air cultissime ! Clopin fait alors son apparition en entonnant son célèbre Charivari le tout accompagné d’Esméralda avec laquelle il entreprend quelques pas de danse enjoués.

Puis, c’est au tour de Génie et Aladdin de faire leur entrée dans La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey sous la musique de Never Had a Friend Like Me avant que Mickey et les zombies ne partagent une danse avec eux. Mais les surprises ne sont pas terminées : la célèbre souris invite, en effet, tous ses amis à se joindre à la fête ! Belle apparaît derrière lui puis enchaîne quelques pas de danse sur le rythme de C’est la Fête avec les zombies avant que ces derniers ne lui souhaitent le bonjour. Puis, accompagnée de la Bête, la princesse se lance dans une valse tournoyante tandis que tous les amis de Mickey les accompagnent !

Soudainement, le tonnerre se fait entendre et des éclairs illuminent la scène et Le Château de la Belle au Bois Dormant : Maléfique* apparaît dans un grand fracas sur scène et s’invite à la fête ! Elle ne semble pas aimer le ton joyeux que prennent les festivités et décide de rétablir l’aspect terrifiant d’Halloween. Pour commencer, elle fait venir sur scène la reine Grimhilde dans son apparence de sorcière ! Tenant dans une main sa pomme empoisonnée - celle-là même qui donnera le sommeil de mort à celui qui en mangera ! - elle l'offre à Blanche Neige qui la croque et tombe inanimée dans les bras de zombies avant d'être emportée plus loin.

D’autres Méchants rejoignent la danse ! Jafar, Claude Frollo et Gaston accompagnés de Maléfique* et des nombreux zombies se lancent, en effet, dans une chorégraphie effrayante, brandissant le poing sur le rythme de Savages. Jafar s’approche alors des amis de Mickey quand Aladdin le rejoint : le duel commence aussitôt sur les airs de Nuits d’Arabie ; le prince parviendra finalement à dérober le sceptre du magicien pour le faire abdiquer.

Immédiatement après, Claude Frollo entonne Infernal tandis que sa si redoutée tentatrice, Esméralda, danse autour de lui. Gaston enchaîne alors pour reprendre sa chanson Tuons la Bête. Il traverse la ligne formée par les zombies puis les amène, un par un, à participer à son terrible projet de massacre. Ils se rallient vite à sa cause et lèvent le point avec force. La Bête refait heureusement son apparition et engage un duel contre Gaston !

C’est alors qu’une gigantesque explosion se produit au centre de la scène d’où apparaît Mickey. Il remercie l’arrivée de tous ces invités de dernière minute mais rappelle que sa Fête Pas-Si-Trouille ne doit pas faire peur ! Il déclare avoir une dernière surprise pour tous, et fameuse tradition d’Halloween : la distribution de bonbons. Mais il pose tout de même une condition : que cette fête ne fasse plus peur. Maléfique* demande alors à ses invités surprises ce qu’ils en pensent, et tous acceptent la proposition. Finalement, l’ensemble des invités revient sur la scène pour danser sur un gigantesque Charivari qui finit sur une explosion de confettis et de fusées. Mickey remercie enfin tous ses amis puis tous ses invités : il organise ensuite une grande distribution de bonbons !

* À partir de 2010, Maléfique cède sa place à Donald qui, déguisé en diablotin rouge, s'affiche plus téméraire et a préparé lui-aussi des surprises qui se veulent plus effrayantes pour ses amis.

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 22 octobre 2016

Halloween est assurément une saison particulière dans les Parcs à thème Disney. L’ambiance habituellement joyeuse et candide cède, en effet, sa place à des citrouilles, zombies et autres revenants. Des Personnages rarement visibles dont de nombreux méchants se prélassent ainsi dans les allées du Parc.
La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey est inaugurée dès 2008 à Disneyland Paris. Inspirée des soirées Mickey's Not-So-Scary Halloween Party de Walt Disney World Resort en Floride, La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey se présente comme un ensemble de soirées privatives nécessitant un billet spécial, différent du billet d’entrée habituel, afin d’y assister. Un bracelet de couleur est ainsi distribué pour avoir accès aux attractions et passer d’un Land à un autre. La fête a lieu quatre fois durant le Festival Halloween Disney au cours de quatre soirées dédiées.

Frontierland est d’abord envisagé pour accueillir les festivités de ces nouvelles soirées, avant que les équipes de Disneyland Paris n’optent finalement pour Fantasyland, une partie du Parc plus chaleureuse et propice aux animations familiales, tandis que Frontierland, son manoir et sa pénombre ne sont pas de bon ton pour accueillir le cœur des animations. Fantasyland se pare toutefois d’une nouvelle ambiance le temps de ces soirées halloweenesques avec un éclairage particulier et de nombreux effets de fumée sur l’ensemble du Land. Finalement, en 2009, La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey s’élargira également à Frontierland offrant la possibilité aux visiteurs de profiter de Big Thunder Mountain et Phantom Manor.

Le Spectacle Pas-Si-Trouille d’Halloween est le moment phare de La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey ! Il est d'abord proposé deux fois par soir, puis finalement une seule fois en 2011 pour sa dernière année. À noter qu'il sera également présenté exceptionnellement lors de la Soirée Halloween Disney du 31 octobre 2009 sous le nom C'est Bon d'Être Méchant pour la Nuit d'Halloween. L’impression générale du show est tout simplement magique. Chaque apparition de Personnages procure, il est vrai, à tous un immense plaisir, avec notamment le Juge Claude Frollo et Esméralda dont les apparitions se font rares dans les Parcs. Mais la bande son n’est pas en reste. Réécouter de grands classiques comme Heigh Ho ou encore Charivari a, il est vrai, de quoi combler tous les spectateurs. Il est d'ailleurs intéressant de noter l'importance accordée à cette dernière ; Clopin entonnant son célèbre air deux fois dans le spectacle dont le final.

L’arrivée des méchants en deuxième partie est également des plus trépidante. Chacun ajoute à l’anxiété qui monte petit à petit mais qui se voit complètement annihilée par le retour de Mickey en qualité de garant de la fête sans peur ! L'arrivée surprise de Maléfique n'est pas sans rappeler le spectacle Les Méchants Disney Font leur Halloween Show inauguré en 2007 où la même faisait irruption en pleine fête de Minnie et ses amis avant de céder sa place, à partir de 2010, au Docteur Facilier. Les scènes de duel entre chaque héros et son méchant associé sont en outre joliment réussies ; un bémol cependant dans la version de 2009 concernant celle d’Aladdin. Elle manque, en effet, de panache et la victoire d’Aladdin paraît presque volée. Mais le tir est vite corrigé puisqu’en 2010, la séquence est modifiée ; Aladdin ne combat plus seul mais se fait aider par le Génie. Ils font tournoyer Jafar qui, complètement désorienté, lâche son spectre : désarmé, Aladdin peut alors le repousser.

Mais les changements apportés en 2010 ne sont pas que des réussites. En effet, l’une des plus grosses modifications est le remplacement de Maléfique par Donald déguisé en diable. L'idée, qui est de renforcer l’absence de peur dans La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey, a pour fâcheuse conséquence de casser la narration du spectacle. Pourquoi diable Donald amène-t-il des méchants à la fête ? D’un autre côté, faire abandonner le projet de Maléfique pour de simples bonbons était assez absurde, alors qu’avec Donald, le retournement fonctionne ! Pire, des erreurs techniques se créent après le remplacement de Maléfique par l'irascible canard. La bande son n’a, il est vrai, été que peu modifiée et certaines répliques de Mickey semblent ne correspondre à rien. De plus, des rires de Maléfique sont encore audibles alors qu'elle n'apparaît plus du tout dans le spectacle. Une incohérence scénaristique majeure préexistait d'ailleurs : il est tout bonnement inconcevable de voir Claude Frollo se joindre à une telle fête et de prendre part à des danses, lui qui exècre tant le Festival des Fous. Et que dire de la scène finale où il accepte de se trémousser sur les airs de Charivari...

La Scène de Central Plaza, sur laquelle a lieu le show, a été créée pour le spectacle Place à la Fête... avec Mickey et ses amis dans le cadre de La Fête Magique de Mickey, la première ayant d'ailleurs eu lieu alors que la saison d'Halloween n'était pas encore terminée. La simple allusion à la formule "Meeska Mouska Mickey Mouse" permet ainsi de faire le rapprochement entre les deux événements. Cette réplique repopularisée par la série La Maison de Mickey et utilisée dans l'attraction Disney Junior Live on Stage! aux Parc Walt Disney Studios prend, en réalité, son origine dans le Mickey Mouse Club ; la phrase originelle étant alors "Meeska Mouska Mousketeer" en référence au surnom des jeunes artistes.
L’utilisation de la scène est donc un autre grand point fort de La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey. Particulièrement grande et large, il est, en effet, souvent difficile d’en utiliser tout le potentiel. Ici, le grand nombre de personnages réunis permet de bien occuper tout l'espace : les participants se disposant aux différents coins lorsqu’ils sont moins nécessaires au déroulement de l'histoire contée. De plus, le final avec la participation de l’ensemble des participants use avec intelligence de la largeur de la scène. Tous les Personnages sont, ainsi, aisément visibles.

L’emploi d’artifices constitue également un bel atout du spectacle. L’éclairage du Château de la Belle au Bois Dormant rend, il est vrai, tour à tour la scène angoissante, avec les effets d’éclairs ; puis joyeuse et enjouée lorsqu'il se teint de rose ou en violet. Les jets de confettis et de fusées sur les côtés de la scène ajoutent également à l’intensité du spectacle. Les effets de fumées ne sont, quant à  eux, pas en reste avec des explosions en plein centre de la scène d’où surgissent les Personnages. Tous ces artifices développent considérablement l'aspect captivant du spectacle.

Le Spectacle Pas-Si-Trouille d’Halloween est au final une vraie et grande réussite. Par ses musiques, ses Personnages rares et attachants, l’utilisation de jolis jeux de lumière et de quelques artifices, il en devient l’un des spectacles Halloween les plus réussis. Perfectible mais terriblement addictif, il est le rendez-vous immanquable de La Fête Pas-Si-Trouille de Mickey !

La disponibilité

Cette attraction n'est plus disponible dans le Parc Disneyland de Disneyland Paris.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux