Raymond Disney
Date de naissance :
Le 30 décembre 1890
Lieu de Naissance :
Chicago, dans l'Illinois, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 24 mai 1989
Lieu de Décès :
Santa Monica, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Lien de Parenté :
Frère de Walt Disney

Le portrait

rédigé par
Publié le 26 octobre 2017

Au début de l’année 1938, Walt Disney décide de convoquer ses auteurs et ses artistes afin que ces derniers retravaillent le script de Pinocchio. Il n’est en effet pas satisfait du premier jet qu’il trouve trop léger. Assis au milieu de son équipe, il souhaite notamment que les personnages soient plus consistants, en particulier le renard Grand-Coquin. Cherchant l’inspiration aux côtés de Norman Ferguson et Shamus Culhane, Disney est bientôt interrompu par son frère, Raymond, qui pénètre dans la salle un cigare aux lèvres. « Mais c’est ce maudit renard ! », s’exclame alors le créateur de Mickey, trop content de donner quelques traits de caractère de son cher frangin au méchant bonimenteur de son prochain long-métrage animé !

Raymond Arnold (Ray) Disney est né le 30 décembre 1890 à Chicago, dans l’Illinois, où viennent de s’installer sa mère Flora et son père Elias qui, au printemps, ont vendu leur orangeraie de Floride détruite par le gel. Deuxième enfant de la fratrie, Ray délaisse, comme son aîné Herbert, rapidement les bancs de l’école, passant à la place le plus clair de son temps à aider son père dans ses travaux de charpenterie. Lorsque la famille déménage au cœur de la campagne du Missouri, à Marceline, il participe également aux travaux des champs. Mais l’adolescent entre bientôt en conflit avec son paternel. Peu enclin à vivre loin de la ville, il envisage en effet avec son frère Herbert d’utiliser son maigre salaire pour s’acheter une montre en or, une dépense qui paraît bien frivole pour le patriarche. Empêchant ses enfants de disposer de leur argent, Elias provoque alors leur colère. Herb et Ray décident de vider leur compte en banque et de quitter la maison familiale, abandonnant leurs parents, leurs frères Roy et Walt et leur sœur Ruth. Montant dans le premier train de nuit, ils s’installent tous les deux à Kansas City où l’oncle Robert leur trouve un travail de clerc dans les banques de la ville.

Engagé volontaire durant la Première Guerre mondiale, Ray épouse Meredith, une jeune institutrice, et décide bientôt d’abandonner son poste à la First National Bank pour se lancer dans les assurances. Entrepreneur de talent, sa carrière est rapidement florissante. Suivant ses frères Roy et Walt à Los Angeles, il se voit notamment confier en octobre 1923 le contrat d’assurance du tout nouveau Disney Brothers Studio. Grand admirateur d’Abraham Lincoln, une passion qu’il partage avec son cadet, Ray demeure durant toute sa vie très proche de sa famille. Fin psychologue au sens de l’humour aiguisé, il accompagne ainsi notamment Walt et Lillian à Kansas City en 1931 et assiste avec joie à la grande cérémonie organisée par la loge maçonnique DeMolay en l’honneur du créateur de Mickey. Organisant chez lui de superbes réceptions pour sa famille, il arrange en outre deux ans plus tard avec Roy et Herbert une grande fête pour célébrer les trente-deux ans de Walt. Au début de l’année 1938, ses frères et lui mettent par ailleurs sur pieds un dîner au restaurant Ivar House pour célébrer le cinquantième anniversaire de mariage d’Elias et Flora. L’ambiance est bon enfant. Tout le monde chante et se raconte les souvenirs du passé. La discussion porte également sur le succès de Blanche Neige et les Sept Nains, un projet que Raymond a toujours soutenu.


Raymond et Roy (debout), Herbert, Flora, Elias, Walt (assis)

Papa du petit Charles Elias né en 1940 puis du jeune Daniel Harwood, adopté en 1956, Raymond poursuit durant quarante-cinq ans sa carrière d’assureur. Fin négociateur et fidèle confident auprès de ses proches, celui qui a inspiré le renard de Pinocchio perd cependant à la fin de la Seconde Guerre mondiale le contrat qui le liait aux studios Disney. Pris à la gorge financièrement après des années de vache maigre, Walt et Roy décident en effet de confier l’assurance de l’entreprise à l’Automobile Mutual Insurance Company. Ils n’abandonnent pas pour autant leur frère, lui proposant un poste et un bon salaire au sein de leur entreprise. Mais Ray, comme Herbert, refuse systématiquement. Installant ses bureaux au 1771 North Vermont Avenue, l’une des principales artères de Los Angeles à quelques rues de Griffith Park, il se consacre alors à différentes œuvres et fréquente assidument l’église épiscopale St. Augustine by-the-Sea de Santa Monica, construite près de chez lui et dont il aime fleurir le jardin. Inscrit au Royal Order of Jesters ainsi que dans l’organisation des vétérans américains, il est également un membre actif du Al Malaikah Shrine Temple, une division de la société maçonnique nord-américaine pour laquelle il offre son temps et participe à plusieurs collectes de fonds au profit des enfants hospitalisés.

Amoureux des chats et des chiens, Ray Disney décède dans sa maison de Santa Monica le 24 mai 1989 à l’âge de 98 ans. Grand patriote arborant la bannière étoilée sur le fronton de sa maison, il est inhumé au Forest Lawn Memorial Park de Glendale.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux