Harry Archinal

Harry Archinal
Date de naissance :
Le 03 juin 1928
Lieu de Naissance :
Brooklyn, État de New York, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 13 mai 2017
Lieu de Décès :
Burbank, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Dirigeant

La biographie

rédigée par Karl Derisson
Publié le 04 avril 2024

Au début des années 1950, les studios Disney choisissent de prendre leur indépendance vis-à-vis de leur distributeur RKO. Pour ce faire, Roy O. Disney, le frère de Walt, décide de fonder une nouvelle filiale, Buena Vista Pictures Distribution, Inc.. Chargée de vendre les courts et les longs-métrages sur les marchés américains et étrangers, la société permet alors à Disney d’assoir plus encore son succès aux quatre coins de la planète grâce au talent et à la dévotion de certains de ses dirigeants au nombre desquels figure notamment Harry Archinal.

Harold P. (Harry) Archinal est né le 3 juin 1928 à Brooklyn. Fils unique de Catherine L. Peters et Harry Paul Archinal, l’un des trésoriers des Samuel Goldwyn Productions durant trente-neuf ans, il poursuit ses études au Wagner College de Staten Island d’où il sort diplômé en arts. En 1951, Archinal a vingt-trois ans lorsqu’il est incorporé dans l’US Army Signal Corps, le corps de l’armée américain en charge des transmissions. Notamment envoyé en Japon et en Corée du Sud, il atteint le grade de premier lieutenant lorsqu’il quitte l’armée en 1953. De retour à la vie civile, Harry Archinal est engagé en mars 1954 chez Buena Vista Pictures Distribution, Inc., la filiale de distribution créée un an plus tôt par Roy O. Disney, pour assurer en interne la sortie en salle des productions maison. Employé en tant que secrétaire au sein du département spécialisé dans les marchés étrangers, il s’installe alors dans les bureaux new-yorkais de la société où il travaille sous la direction de Leo Samuels, son président, d’Irving Ludwig, le vice-président chargé du marché intérieur, et de Ned Clarke, l’autre vice-président en charge pour sa part des ventes à l’international. Payé 50 dollars par semaine (environ 570 dollars actuels), Harry Archinal poursuit dans le même temps ses études à l’Université de Georgetown, à Washington, où il valide un master en histoire des arts.

Après sa remise de diplôme, Harry Archinal est promu en 1958 au poste de superviseur des ventes pour le marché latino-américain. Très apprécié par Roy O. Disney et Card Walker qui louent son expertise et son professionnalisme, il devient quatre ans plus tard le directeur général des ventes de Buena Vista International, une subdivision de Buena Vista Distribution, Co. mise sur pied en 1961 pour ne s’occuper que des marchés étrangers. À ce poste, Archinal est envoyé aux quatre coins du monde pour étudier le potentiel de chaque pays. Il voyage ainsi en Europe, en Extrême-Orient et en Australie. Son expérience lui permet bientôt de poursuivre son ascension en devenant vice-président de Buena Vista International. Marqué par la mort de Roy O. Disney décédé en décembre 1971, il se voit enfin offrir l’année suivante le fauteuil de président laissé vacant par Ned Clarke, à présent à la retraite. L’un des axes de sa politique consiste alors à s’attacher à vendre du mieux possible les productions du moment tout en ressortant régulièrement du coffre-fort les longs-métrages passés afin de les faire découvrir ou redécouvrir à de nouvelles générations de spectateurs.

Poursuivant ses visites à travers le monde, en particulier en Europe où il fait la rencontre de Breatrix M. Treuherz, une jeune Danoise qu’il épouse à Copenhague le 1er novembre 1974 et avec qui il a un enfant, Robert, Harry Archinal dirige Buena Vista International durant seize ans avant son propre départ à la retraite le 1er janvier 1988. « Harry a grandement contribué au succès de Disney sur les marchés étrangers et ce pendant de nombreuses années », déclare Jeffrey Katzenberg, le président de Walt Disney Pictures à l’époque. « Cela a été possible grâce à son instinct aiguisé en matière de marketing et de distribution. Les chiffres records au box-office établis par nombre de nos films d’animation, qu’ils s’agissent de nouveaux produits ou de ressorties, reflètent brillamment ses capacités en tant que dirigeant ».

Après son départ à la retraite, Harry Archinal fait malgré tout le choix de ne pas trop s’éloigner de l’industrie du cinéma. Il devient alors vice-président d’Introvision, une société d’effets spéciaux ayant mis au point un tout nouveau système de projection frontale permettant d’observer en temps réel les acteurs devant des arrière-plans peints sur des plaques de verre. Offrant l’opportunité de voir directement dans leur objectif le rendu final des séquences filmées sans devoir attendre le développement de la pellicule, cette technologie est immédiatement plébiscitée par les réalisateurs qui l’utilisent dans des dizaines de films tels que Outland (1981), Stand By Me (1986), Nuit de Folie (1987), Rambo III (1988), Miss Daisy et son Chauffeur (1989), Piège en Haute Mer (1993) et Le Fugitif (1993).


Donald Duck, Bob Iger et Harry Archinal
Cérémonie des Disney Legends Awards, 9 septembre 2009

Couronné par un Disney Legends Award remis le 9 septembre 2009, Harry Archinal disparaît le samedi 13 mai 2017 au Providence Saint Joseph Medical Center de Burbank, le centre hospitalier installé juste en face des studios Disney. Il avait quatre-vingt-huit ans. « Harry Archinal est l’un des grands pionniers de la distribution de films à l’international », déclare Dick Cook, le président des Walt Disney Studios au moment de l’annonce du décès, « Il fut une figure centrale grâce à laquelle le succès de Disney s’établit aux quatre coins du monde. De ses débuts modestes jusqu’à ses seize années de règne en tant que président de Buena Vista International, Harry a toujours fait des affaires de manière juste et amicale. C’est ce qui lui vaut de posséder une incroyable réputation au sein de notre industrie. J’ai moi-même appris beaucoup à ses côtés et j’ai un profond respect et beaucoup d’admiration pour lui en tant que dirigeant mais aussi en tant que personne ». Harry Archinal est enterré au Forest Lawn Memorial Park d’Hollywood Hills.

Poursuivre la visite

1989 • 2024

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.