Jim Henson
Date de naissance :
Le 24 septembre 1936
Lieu de Naissance :
Greenville, dans le Mississippi, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 16 mai 1990
Lieu de Décès :
New York, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Réalisateur
Marionnettiste
Acteur
Producteur
Dirigeant

La biographie

rédigée par Karl Derisson
Publié le 04 décembre 2022

Un artiste né dans une bourgade rurale des États-Unis... Une passion découverte durant l’enfance... Une carrière artistique débutée dès la fin de l’adolescence... La volonté d’élever sa discipline au rang d’art à part entière... La création d’un personnage inoubliable devenu une véritable icône dans le monde entier. Non, il ne s’agit pas de Walt Disney mais d’un autre génie du XXe siècle, Jim Henson !

James Maury (Jim) Henson naît le 24 septembre 1936 à Greenville, dans l’ouest de l’État du Mississippi. Fils de Paul Ransom, un ingénieur agronome travaillant pour le Département de l’Agriculture, et de Betty Marcella, le petit garçon grandit aux côtés de son frère Paul Ransom, Jr. dans la région de Leland. Élevé selon les préceptes de la Science Chrétienne, il suit sa famille qui s’installe dès la fin des années 1940 à University Park, au nord-ouest du Maryland, à une poignée de kilomètres de Washington, D.C.. Là, Jim Henson mène une adolescence radieuse durant laquelle il se passionne pour la ventriloquie et les spectacles de marionnettes grâce à ses idoles, Edgar Bergen, Burr Tillstrom et le duo Bil et Cora Baird qu’il découvre à la télévision.

The Junior Morning Show
Sam and Friends

À l’âge de dix-huit ans, Jim Henson est au lycée lorsqu’il décroche son premier emploi. Il travaille alors pour la station locale WTOP-TV et participe à la création des marionnettes du (The) Junior Morning Show, un programme pour la jeunesse diffusé chaque samedi matin. À la fin de son cursus, il intègre ensuite l’Université du Maryland où il étudie afin de devenir dessinateur publicitaire. Major de sa promotion, il se voit offrir la possibilité de suivre les cours de couture et de confection donnés par la section économie domestique de l’école. Il poursuit en parallèle sa carrière à la télévision en concevant une nouvelle émission, Sam and Friends, diffusée sur WRC-TV, l’une des chaînes locales de la région de Washington. Filmé en noir et blanc, le programme met en scène la marionnette de Sam, un homme chauve aux oreilles protubérantes qui s’évade de son quotidien grâce à ses nombreux amis, Yorick, Harry le Hipster, le Professeur Madcliffe, Chicken Liver et un lézard baptisé Kermit. Prêtant sa voix à Sam, Jim Henson collabore alors avec une équipe restreinte constituée de Bob Payne, Jerry Juhl et Jane Ann Nebel, l’une de ses camarades de fac qu’il épouse en 1959.

D’une durée de cinq minutes, Sam and Friends devient rapidement un beau succès qui reste à l’antenne durant plus de six ans, du 9 mai 1955 au 15 décembre 1961. Le programme est même couronné par un Emmy Award en 1958. Diplômé en Sciences de l’économie domestique en 1960, Jim Henson voyage en Europe durant plusieurs semaines afin de parfaire son art. Il utilise alors l’expérience acquise pour concevoir des marionnettes d’un nouveau genre fabriquées non plus avec du bois mais avec des visages en caoutchouc qui permettent de leur offrir des expressions plus nombreuses et amusantes. Il introduit également l’idée de remplacer les traditionnels fils par des baguettes utilisées pour manipuler des bras et permettre aux personnages d’accomplir plus de mouvements.

The Steve Allen Show
The Ed Sullivan Show

Grâce au beau succès de Sam and Friends, Jim Henson ne tarde pas à se faire un nom dans le milieu du divertissement. Ses marionnettes et lui sont alors invités à se produire dans de nombreuses émissions de télévision comme The Steve Allen Show, The Jack Paar Program et The Ed Sullivan Show. Sa notoriété lui permet en outre d’être sollicité par plusieurs marques qui lui demandent de concevoir des spots publicitaires pour leurs différents produits. Wilkins et Wontkins deviennent notamment les vedettes de plusieurs réclames amusantes produites pour la société Wilkins Coffee basée à Washington. Les deux personnages sont alors tellement populaires que d’autres marques les empruntent bientôt. Le duo apparaît ainsi dans plus de trois-cents publicités pour des firmes comme Merita Breads, Standard Oil of Ohio, Marathon Oil et Faygo !

Publicité pour Wilkins Coffee
The Jimmy Dean Show

En 1963, Jim Henson et son épouse Jane quittent la région de Washington pour New York. Là, ils installent leur société, Muppets, Inc.. Jane se retire cependant rapidement des affaires afin d’élever leurs enfants, Lisa, Cheryl, Brian, John et Heather. Pour la remplacer, l’équipe est renforcée avec l’arrivée d’une nouvelle recrue, Frank Oz. Henson s’attache également les services de Bernie Brillstein, alors engagé comme agent. Un an après son arrivée à New York, toute l’équipe déménage à Greenwich, dans le Connecticut. De nouveaux personnages sont alors créés, notamment Rowlf, un chien pianiste à qui Henson prête sa voix. Apparaissant régulièrement dans The Jimmy Dean Show, l’animal parvient rapidement à conquérir le public. Le succès, une nouvelle fois, est total. Pour remercier Jimmy Dean de lui avoir donné un joli coup de pouce, Jim Henson lui offre un intéressement de quarante pourcents dans son entreprise, une proposition que Dean préfère décliner, estimant que ce triomphe n’est dû qu’à Henson lui-même.


Jim et Jane Henson

Entre 1963 et 1966, Jim Henson cherche à aller plus loin en explorant d’autres médias. En plus de la télévision, il produit ainsi Time Piece, un court-métrage expérimental de neuf minutes tourné avec des acteurs en chair et en os. Racontant le combat d’un homme cherchant à lutter contre le temps qui passe, le petit film est repéré par la profession qui le nomme à l’Oscar du Meilleur Court-Métrage en 1966. Trois ans plus tard, Henson réalise avec The Cube une fiction de cinquante-quatre minutes débutant avec un homme coincé dans un mystérieux cube. Aux côtés de son partenaire Jerry Juhl, le cinéaste souhaite poursuivre l’expérience et rédige un nouveau scénario mettant en scène un homme appelé Mac qui se réveille un jour dans une ville inconnue où il se retrouve pourchassé à travers le désert par des personnes et des monstres mystérieux. Intitulé Tale of Sands, ce script ne sera néanmoins jamais adapté à l’écran et ne sortira qu’en 2012 à titre posthume sous la forme d’un roman graphique.

Time Piece
The Cube

Tout en continuant ses expériences en prises de vues réelles, Jim Henson n’abandonne pas pour autant ses marionnettes qu’il fait jouer dans d’autres publicités pour Wilson Meats, Royal Crown Cola et La Choy. Pour Frito-Lay, un nouveau personnage est créé sous la forme d’un monstre gourmand grand amateur de chips. Une grenouille devient par ailleurs la vedette de plusieurs réclames pour la marque Claussen’s Bread.

Publicité pour Frito-Lay
1, Rue Sésame

En 1969, Jim Henson attire l’attention de la productrice Joan Ganz Cooney. À la tête de The Children’s Television Workshop, elle souhaite s’associer avec le cinéaste pour produire une nouvelle série pour la jeunesse. Leur partenariat donne ainsi naissance à 1, Rue Sésame (Sesame Street) diffusée sur les ondes de National Educational Television dès le 10 novembre 1969. Co-produit par PBS, le programme offre alors la vedette à des personnages hauts en couleur vivant sur Sesame Street, Grover, Ernest et Bart, Mordicus, le Comte et Toccata le gigantesque oiseau jaune. Le casting est complété avec Elmo, le petit monstre rouge, et Macaron, un monstre bleu friand de cookies inspiré du personnage créé précédemment pour la marque Frito-Lay. Kermit, la grenouille, est elle aussi de retour dans le rôle d’un reporter de télévision.

1, Rue Sésame
The Frog Prince

En quelques semaines, 1, Rue Sésame devient un véritable triomphe. Couronné d’un succès incroyable, Jim Henson voit sa réputation définitivement installée. Surtout, les finances de sa société sont enfin consolidées. Henson décide donc de cesser la production de spots publicitaires, un travail peu épanouissant qui, malgré les louanges du public, ne lui a jamais plu. À la place, il multiplie les petites pastilles amusantes diffusées dans 1, Rue Sésame ou dans d’autres émissions. Dans Hey, Cinderella!, The Frog Prince et The Muppet Musicians and Bremen, les trois opus des Tales From Muppetland, il s’amuse notamment à revisiter les classiques de la littérature avec Kermit dans le rôle du narrateur. Henson produit en outre quelques téléfilms comme The Great Santa Claus Switch, The Muppets Valentine Show, The Muppet Show : Sex and Violence, Noël en Musique.

The Great Santa Claus Switch
The Muppets Valentine Show

Ne souhaitant pas être enfermé dans la production de programmes exclusivement destinés aux enfants, Jim Henson et son équipe se tardent pas à se diversifier. Pour séduire un public d’adultes, ils conçoivent Land of Gorch, une série de sketches diffusée sur NBC au sein de la première saison du Saturday Night Live. L’idée d’une série hebdomadaire avec les Muppets continue en parallèle de germer. Le concept est cependant rejeté en 1976, les dirigeants de chaînes estimant que les marionnettes ne pouvaient fonctionner que sur un public d’enfants. Loin de se laisser abattre par de tels arguments, Jim Henson se rapproche de l’impresario anglais Lew Grade qui manifeste son intérêt.

Noël en Musique
Land of Gorch

La série est alors tournée non pas aux États-Unis mais au Royaume-Uni. Pour l’occasion, Henson et ses artistes déménagent de l’autre côté de l’Atlantique où tous se consacrent à la production des deux pilotes du (Le) Muppet Show. Kermit la grenouille devient le maître de cérémonie. Durant cinq saisons, il est entouré de toute une ménagerie composée de Miss Piggy, Gonzo, Fozzie l’ours, Scooter et Animal. Rowlf, le chien pianiste apparu dans The Jimmy Dean Show, est lui aussi de la partie. La troupe est rapidement augmentée d’autres protagonistes tels que Sam l’aigle, le docteur Bunsen et son assistant Beaker, le duo de vieillards Waldorf et Statler ou bien encore le Chef suédois accompagnés à l’écran de certaines des plus grandes vedettes de l’époque : Juliet Prowse, Joel Grey, Rita Moreno, Florence Henderson, Paul Williams, Charles Aznavour, Peter Ustinov, Candice Bergen, Vincent Price... Steve Whitmire rejoint de son côté l’équipe de marionnettistes et de comédiens de la bande.

Le Muppet Show
Peter Ustinov dans Le Muppet Show

Diffusé en Angleterre entre le 5 septembre 1976 et le 23 mai 1981, Le Muppet Show devient un véritable phénomène. Programmé aux États-Unis, la série s’exporte bientôt tout autour du globe, notamment en France où le doublage réalisé par Roger Carel, Micheline Dax, Francis Lax et Gérard Hernandez lui offre une qualité encore supérieure. Chaque semaine, ce sont ainsi près de 235 millions de téléspectateurs de par le monde qui se pressent devant leur télévision pour regarder les péripéties et les pitreries de Kermit et ses amis. Plusieurs téléfilms sont réalisés dans la foulée comme John Denver and the Muppets : A Christmas Together. Couronnées de succès, les marionnettes de Jim Henson ne tardent pas à s’offrir le grand écran avec un premier long-métrage, Les Muppets, Ça C’est du Cinéma !, réalisé par James Frawley. Proposé en salle le 22 juin 1979, le film est immédiatement adoré par le public et la critique. Parvenant à récolter la coquette somme de 65 millions de dollars, il permet surtout à Jim Henson de développer encore davantage sa société. En 1979, il crée ainsi Jim Henson’s Creature Shop, une nouvelle filiale destinée à élaborer et construire de nouvelles marionnettes et des audio-animatronics.

Superbe succès au box-office, Les Muppets, Ça C’est du Cinéma ! remporte une nomination aux Oscars dans la catégorie Meilleure chanson pour L'Arc en Ciel (The Rainbow Connection) interprétée par Kermit/Jim Henson. Il est ensuite suivi par La Grande Aventure des Muppets réalisé par Henson lui-même en 1981 puis, en 1984, par Les Muppets à Manhattan mis en scène par Frank Oz qui s’offre les services du Jim Henson’s Creature Shop pour concevoir la plante carnivore de La Petite Boutique des Horreurs. L’atelier travaille ensuite sur des dizaines d’autres fictions comme L’Ours, Les Tortues Ninja, Les Sorcières...

Les Muppets, Ça C’est du Cinéma !
La Grande Aventure des Muppets

En 1982, Jim Henson met sur pied The Jim Henson Foundation, une fondation destinée à promouvoir l’art des marionnettes aux États-Unis. La même année, le cinéaste crée également l’Henson International Television, une nouvelle filiale conçue avec Peter Orton et Sophie Turner Laing pour distribuer des programmes destinés à la jeunesse. Parmi les nouveaux titres, Fraggle Rock débarque dès 1983 sur HBO et remporte un beau succès durant ses trois années d’existence. La série des (Les) Muppets Babies, pour sa part entièrement animée, fait durant ses sept saisons les belles heures de CBS entre 1984 et 1991. Dans un registre plus sombre, les neuf épisodes de Monstres et Merveilles marquent la grille de HBO en 1988 et remportent l’Emmy Award du Meilleur programme pour la jeunesse. L’année suivante, Jim Henson apparaît lui-même au début de The Jim Henson Hour sur NBC. Reprenant le modèle des émissions d’anthologie produites et présentées à l’époque par Walt Disney, le programme est lui aussi récompensé par un Emmy, ce qui ne l’empêche toutefois pas d’être retiré de l’antenne au bout de seulement douze épisodes, faute d’audience suffisante...

Fraggle Rock
The Jim Henson Hour

Cherchant à conserver une place de choix à la télévision, Henson souhaite également se consacrer pleinement au cinéma. Il met ainsi un terme à la production du (Le) Muppet Show, ses personnages ne quittant cependant pas le petit écran grâce à des apparitions ponctuelles dans différentes émissions et de nombreux téléfilms comme The Fantastic Miss Piggy Show, The Muppets : A Celebration of 30 Years et Le Noël des Muppets.

The Fantastic Miss Piggy Show
Le Noël des Muppets

Fort d’une réputation à toute épreuve, Jim Henson se lance dans d’autres projets. À la demande de George Lucas, il aide notamment Stuart Freeborn à concevoir Yoda, le maître Jedi apparu dans Star Wars : L’Empire Contre-Attaque, manipulé et interprété par son ami Frank Oz avec qui il co-réalise le film de fantasy Dark Crystal dévoilé en salle en 1982. Basé sur un scénario de Jim Henson et David Odell, le long-métrage se veut plus sombre que tout ce que les studios Henson ont produit jusqu’alors. Salué par la profession et le public, mais marqué par des résultats modestes au box-office, Dark Crystal est couronné lors de la cérémonie des Saturn Awards et lors du Festival du Film Fantastique d’Avoriaz. En 1986, Jim Henson réalise Labyrinthe, une autre fresque fantastique produite par Lucas avec David Bowie en tête d’affiche. Si le film est une fois encore encensé par la presse, il est malheureusement boudé par le public. Jim Henson y voit un échec personnel qui le marque alors durablement. Sa vie personnelle est elle-même douloureuse avec, à l’époque, le divorce d’avec sa femme, Jane, qui restera cependant très proche de lui.

Star Wars : L'Empire Contre Attaque
Dark Crystal

En 1989, Jim Henson entre en négociations avec The Walt Disney Company qui souhaite s’offrir ses studios. 150 millions de dollars sont alors mis sur la table. Henson conserve sa place et lance la production de The Muppets at Walt Disney World, un téléfilm mettant en scène les célèbres marionnettes dans les allées du célèbre Parc floridien. Le resort travaille au passage sur une nouvelle attraction, Jim Henson’s Muppet’s Vision 3D.

Labyrinthe
The Muppets at Walt Disney World

Planchant déjà sur une nouvelle émission télévisée intitulée Muppet High et sur la série Dinosaures, Jim Henson et Kermit font la paire le 4 mai 1990 dans The Arsenio Hall Show. Il s’agit-là de la dernière apparition du cinéaste. Le 12 mai, il s’envole avec sa fille Cheryl en direction d’Ahoskie, en Caroline du nord, où résident son père et sa seconde épouse. Henson est toutefois de retour à New York dès le lendemain. Exténué et sur les nerfs après une période d’activité intense, il décide d’annuler la séance d’enregistrement prévue le 14. La nuit du 14 au 15 mai est calamiteuse. Pris d’une forte toux, Henson commence à cracher du sang... Il est persuadé qu’il vit là ses derniers instants mais refuse que son ex-femme l’emmène à l’hôpital. Lorsqu’il accepte enfin d’être conduit auprès d’un docteur, il est trop tard. Admis au New York – Presbyterian Hospital, Jim Henson est conduit en soins intensifs. Ses poumons sont sévèrement attaqués à la suite d’une infection bactérienne... La pneumonie est sévère... Malgré tous les efforts déployés par l’équipe de l’hôpital, Jim Henson meurt le 16 mai... Il avait cinquante-trois ans...


Jim Henson et Kermit laissant leurs empruntes devant la réplique
du Grauman's Chinese Theatre, aux Disney's Hollywood Studios, le 28 août 1989

Dès l’annonce de la mort de Jim Henson, les hommages commencent à pleuvoir du monde entier. La foule est notamment nombreuse lors des messes célébrées le 21 mai 1990 en la cathédrale St. John the Divine de New York et le 2 juillet 1990 en la cathédrale Saint-Paul de Londres. Après son incinération, ses cendres sont dispersées près de Toas, au Nouveau-Mexique. Ses sociétés sont par la suite toutes reprises par ses descendants et ses associés. Steve Whitmire, l’un des membres de la troupe d’Henson, devient pour sa part la nouvelle voix de Kermit. Le 21 novembre 1990, The Muppets Celebrate Jim Henson rend hommage au cinéaste. Le 22 mars 1991, le film Les Tortues Ninja 2 : Les Héros sont de Retour lui est dédié. L’attraction Jim Henson’s Muppet’s Vision 3D est inaugurée au Disney’s Hollywood Studios le 16 mai 1991, un an jour pour jour après la mort d’Henson. Le 24 septembre, il est célébré par une étoile à son nom sur le Hollywood Walk of Fame. L’année suivante, Noël Chez les Muppets, un nouveau long-métrage réalisé par Brian Henson, le fils de Jim, triomphe en salle.

Honoré le 9 août 2011 par The Walt Disney Company qui lui décerne à titre posthume un Disney Legends Award, Jim Henson demeure aujourd’hui encore l’un des producteurs les plus prolifiques et les plus créatifs du XXe siècle. Souvent comparé à Walt Disney lui-même, il demeure dans les cœurs et les esprits grâce à ses nombreuses marionnettes qui, des décennies après leur création, continuent de vivre et d’enthousiasmer le public dans le monde entier.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1969
Télévision
1969
Télévision
002
Producteur / Acteur • Marionnettes
1970
Télévision
1970
Télévision
003
The Great Santa Claus Switch
Producteur / Acteur • Marionnettes
1970
Télévision
1970
Télévision
004
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1971
Télévision
1971
Télévision
005
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1972
Télévision
1972
Télévision
006
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1974
Télévision
1974
Télévision
007
Producteur / Acteur • Marionnettes
1975
Télévision
1975
Télévision
008
Le Muppet Show
Producteur / Acteur • Marionnettes
1976 • 1981
Télévision
1976 • 1981
Télévision
Saison 03
Saison 04
Saison 05
009
Noël en Musique
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1977
Télévision
1977
Télévision
010
Producteur / Acteur • Marionnettes
1979
Télévision
1979
Télévision
011
Les Muppets, Ça C'est du Cinéma !
Producteur / Acteur • Marionnettes
1979
Cinéma
1979
Cinéma
012
John Denver and the Muppets : A Christmas Together
Producteur / Acteur • Marionnettes
1979
Télévision
1979
Télévision
013
Producteur / Acteur • Marionnettes
1981
Télévision
1981
Télévision
014
Producteur / Acteur • Marionnettes
1981
Télévision
1981
Télévision
015
La Grande Aventure des Muppets
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1981
Cinéma
1981
Cinéma
016
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1982
Télévision
1982
Télévision
017
Dark Crystal
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1982
Vidéo
1982
Vidéo
018
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1983
Télévision
1983
Télévision
019
Les Muppets à Manhattan
Producteur / Acteur • Marionnettes • TriStar Pictures
1984
Cinéma
1984
Cinéma
020
Producteur / Acteur • Animation 2D • 8 Saisons
1984 • 1991
Télévision
1984 • 1991
Télévision
021
Producteur / Acteur • Animation 2D • 3 Épisodes
1985 • 1985
Télévision
1985 • 1985
Télévision
022
Producteur / Acteur • Marionnettes
1985
Télévision
1985
Télévision
023
Réalisateur / Acteur • Marionnettes
1986
Télévision
1986
Télévision
024
Labyrinthe
Réalisateur / Acteur • Fantastique • TriStar Pictures
1986
Cinéma
1986
Cinéma
025
The Christmas Toy
Producteur / Acteur • Marionnettes
1986
Télévision
1986
Télévision
026
Le Noël des Muppets
Producteur / Acteur • Marionnettes
1987
Télévision
1987
Télévision
027
Producteur / Acteur • Animation 2D / Marionnettes • 12 Épisodes
1989 • 1993
Télévision
1989 • 1993
Télévision
028
The Muppets at Walt Disney World
Producteur / Acteur • Marionnettes
1990
Télévision
1990
Télévision
029
Producteur / Acteur • Marionnettes
1990
Télévision
1990
Télévision
▲ Retour en haut de la liste ▲

Poursuivre la visite

1989 • 2022
1872 • 1999

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site de fans, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.