Camp Zombie
L'affiche
Titre original :
Bunks
Production :
Disney XD
Date de sortie Canada :
Le 27 octobre 2013
Genre :
Comédie
Réalisation :
Tibor Takács
Musique :
James Chapple
Graeme Cornies
David Brian Kelly
Brian L. Pickett
Durée :
80 minutes

Le synopsis

Envoyés par leurs parents dans un camp disciplinaire pour l'été, Dane et Dylan O'Reilly s'invitent malicieusement à Bushwack, un camp de vacances pour enfants situé dans un cadre idyllique où ils se font alors passer pour des moniteurs. Tout va pour le mieux pour eux jusqu'à ce qu'ils mettent la main sur un mystérieux livre d'histoires et fassent ressurgir une ancienne malédiction ouvrant la voie au déferlement d'une horde de zombies...

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 27 octobre 2018

Camp Zombie est un téléfilm canadien produit par Fresh TV avec une participation de Disney XD. La chaîne obtient la première diffusion mondiale tandis que la distribution vidéo est confiée à FremantleMedia Kids & Family Entertainment. Le téléfilm est ainsi diffusé au Canada le 27 octobre 2013, juste avant Halloween, avant d'être ensuite proposé aux États-Unis le 16 juin 2014 puis, plus tard, dans le reste du monde.

En 2002, une opportunité financière permet à The Walt Disney Company de racheter à la 20th Century Fox, sa chaîne de télévision "jeunesse" Fox Kids ; ceci bien avant que le studio tout entier ne soit croqué par Disney en 2018. Ce rachat s'inscrit, à l'époque, dans sa politique de pilonnage sur le marché américain du leader de l’époque Nickelodeon. Comme Mickey ne parvient pas à le déstabiliser frontalement, des attaques sont, il est vrai, menées sur chacun de ses marchés : les tout petits avec Playhouse Disney qui deviendra Disney Junior ; les filles et la famille avec Disney Channel et les garçons avec ce nouveau canal...
Souhaitant couper toutes références à sa major d'origine et ne pas créer ainsi de confusion dans l'esprit du public entre les deux studios alors totalement indépendants, Fox Kids est bien vite rebaptisée Jetix. Le changement de nom est d'ailleurs l'occasion de faire évoluer sa grille même si ses programmes phares (Pokemon et Power Rangers en tête) sont maintenus bien que se situant clairement à la marge du catalogue Disney.
En 2008, la place de Jetix dans l'offre de télévision de The Walt Disney Company est enfin établie : la chaîne assume désormais son positionnement à destination du public "garçon". Un nouveau changement de nom est opéré dans la foulée et révèle cette fois-ci sa filiation : Jetix devient Disney XD.

Comme sa grande sœur Disney Channel, Disney XD se lance alors dans la création d'une collection de films de télévision à son nom, les Disney XD Original Movies dont Skyrunners, L'Odyssée des Frères Burns est le tout premier opus lancé en fanfare le 27 novembre 2009. S'en suit un silence radio absolu ! Pas un seul opus ne vient, en effet, agrémenter la collection. C'est ainsi un peu à la surprise générale que Jack Parker, Roi des Menteurs est proposé le 9 novembre 2014, près de cinq ans après le premier DXDOM. L'expérience semble concluante pour la chaîne puisqu'elle diffuse un an plus tard, à la même époque, son troisième téléfilm inédit : L'Aventure de Ouf de Mark et Russell.
Camp Zombie est, quant à lui, un téléfilm un peu à part dans la collection puisqu'il ne porte pas le label de Disney XD Original Movie. En fait, le statut de cette co-production s'apparente à celui des Disney Channel Movie, également co-produits par la chaîne mère avec le Canada : Harriet l'Espionne : La Guerre des Blogs et 16 Vœux, tous deux sortis en 2010.

Les années 2010 ont vu les zombies revenir à la mode à l'image de la sortie du film World War Z en 2013 avec pas moins que Brad Pitt au casting et plus encore la série à succès The Walking Dead diffusée depuis 2010 et adaptée du comics éponyme publié depuis 2003. Camp Zombie entend donc surfer sur le phénomène en proposant une histoire sur cette thématique mais à destination des plus jeunes. Rien de sanglant ni de macabre mais les fondamentaux sont bien là. Les créatures déambulent sur une île à la recherche de chair fraîche, en particulier de cervelle. Il suffit aussi qu'un humain soit mordu ou qu'il soit contaminé par une blessure ouverte pour qu'il se transforme en zombie. Après, clairement, le téléfilm ne cherche pas la cohérence à tout va. Certains des jeunes gens deviennent zombie en étant à peine frôlé tandis que l'un des héros malgré une blessure profonde fait par l'une des créatures va attendre plusieurs heures pour en devenir un. L'explication de leur apparition est aussi grossière avec un laboratoire qui apparaît quand l'un des ados lit une histoire tirée d'un livre interdit. L'antidote est également trouvé très facilement  plus encore quand il est vu qui le confectionne. Mais, en réalité, le thème des zombie n'est ici qu'un prétexte. Le but de Camp Zombie est de proposer un film fun s'amusant sur le sujet pour que le jeune public puisse avoir également un long-métrage à leur destination sans que cela ne lui fasse trop peur.

Pour le reste, Camp Zombie est un téléfilm pour adolescent lambda. Le téléspectateur y voit deux ados turbulents mais débrouillards qui vont arriver à piéger deux intellectuels pour prendre leur place dans le camp militaire qui leur était destiné. Eux, pendant dans ce temps, se retrouvent propulsés moniteurs d'un camp de vacances en pleine nature. Ils doivent alors s'occuper de jeunes qui ne sont d'autres que les têtes de turc de la colonie ! Avec leur cool attitude et leur propension à ne pas obéir aux règles, les deux frangins vont dès lors se faire un malin plaisir à se venger de ceux qui embêtent leur petits protégés mais aussi à apprendre à ces derniers à vraiment s'amuser. Mis à part les deux héros et les loosers, tous les autres poncifs des adolescents sont présents. Il y a, par exemple, les deux filles, une blonde et une brune, un peu écervelées, qui se disputent le moniteur principal plutôt sérieux. Les téléspectateurs retrouveront aussi le bellâtre sportif et sûr de lui ou alors la jeune fille timide et pleine de vertu.

Côté casting, les deux rôles principaux sortent leurs épingles du jeu tandis que leur acolytes sont eux plutôt transparents.
Aidan Shipley est Dane O'Reilly, l'aîné des deux frères et, étonnamment, le moins sérieux. Il ne pense qu'à enfreindre les règles, faire un maximum de bêtises et n'a aucun conscience de ses responsabilités. Sûr de lui, il est plutôt dragueur mais reste trop puéril pour chercher une relation longue. Quand vient le danger, il n'a certes pas froid aux yeux mais n'est pas d'une grande aide pour trouver une solution. 
Le frère cadet, Dylan O'Reilly, est joué par Dylan Schmid. Faisant presque autant de bêtises que Dane, il est surtout poussé par l'entrain de son frangin. Bien que plus jeune, il est aussi plus mature et plus prudent avec un zeste de timidité, surtout vis-à-vis des filles. De la fratrie, il est aussi le plus intelligent arrivant souvent à trouver des solutions aux problèmes qui se présentent...

Camp Zombie est un téléfilm pour adolescents à la construction lambda pourvu d'un scénario qui ne donne pas dans la cohérence. Il fait néanmoins le job en sa qualité de film de zombies pour jeunes téléspectateurs en effrayant, mais pas trop, son auditoire.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.