Bambi 2
L'affiche du film
Titre original :
Bambi II
Production :
DisneyToon Studios
Date de sortie USA :
Le 7 février 2006
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Brian Pimental
Musique :
Bruce Broughton
Durée :
70 minutes

Le synopsis

Bambi a perdu sa maman et se retrouve désormais élevé seul par son père, le Grand Prince de la forêt, qui a une conception extrêmement rude de l'éducation. Exigeant et sans tendresse aucune, il cherche, en effet, à enseigner à son fils toutes les prérogatives qu'il estime indissociables de son rang. Mais la greffe semble ne pas vouloir prendre tant le père et le fils vont de déceptions en désillusions. Bambi, bouleversé, trouve fort heureusement un peu de réconfort auprès de ses amis, Panpan et Fleur. Il éprouve même de biens curieuses émotions quand il croise à nouveau le chemin de Féline, une jeune biche. En revanche, Ronno, un jeune cerf brutal, peu enclin à accepter ce "dauphin" bien chétif, lui cherche querelles à la moindre occasion... Tout cela pèse décidément très lourd sur les frêles épaules de Bambi, qui n'aspirait, lui, comme n'importe quel bambin, qu'à grandir paisiblement auprès de sa maman. Parviendra t'il à surmonter les nombreuses épreuves qui se présentent à lui ?

La critique

rédigée par
★★★

Bambi fait partie de ces rares films d'animation dont la renommée a traversé les époques tant le départ dans la vie du petit faon de Disney a marqué l'inconscient collectif du grand public. Qui ne connaît pas, en effet, Bambi ? Qui n'a pas ri et pleuré à ses aventures ? Bambi, classique parmi les classiques, est assurément le film qui a fait découvrir (et continue de faire découvrir) à des générations entières, la capacité du cinéma à offrir toute la palette des émotions, des plus tristes aux plus joyeuses.

Pas étonnant, dès lors, que l'annonce de la mise en production d'une suite fut prise, par bon nombre d'entre nous, comme une pure et simple hérésie, d'autant que la pauvreté de la bande-annonce laissait craindre le pire ! Des millions de spectateurs se sont ainsi préparés au massacre, sur l'autel de la recherche des profits faciles, du plus irrésistible des chef-d'œuvres de Walt Disney. Bambi allait être entaché d'une suite honteuse et mal venue. C'était sûr ! Sauf que...  Les studios de Mickey reproduisent, avec Bambi 2, l'exploit du premier opus, plus de 60 ans après sa sortie. Le film se hisse, en effet, sans mal, au niveau de qualité de Bernard et Bianca au pays des kangourous, seule suite faisant partie de la liste "officielle" chez Disney des 44 long-métrages d'animation classiques.

La grande réussite de Bambi 2 est, avant tout, comme son film de référence, sa capacité intrinsèque à émouvoir. Véritable bouffée d'air frais, eu égard à nos temps particulièrement agités, il regorge ainsi de tendresse, respect et innocence. Sa technique d'animation participe, il est vrai, grandement à l'ambiance apaisée du film en reprenant le standard des Disney de la grande époque. Tout le dessin est ainsi fait à la main. Les décors sont peints et les personnages animés au crayon, à quelques exceptions notables, tels les bois du Grand Prince. Tout respire la fidélité respectueuse à l'original, à commencer par les paysages dont la beauté, magnifiée sur grand écran, appuie avec force, chacune des émotions ressenties tout au long du film. L'animation n'est, quant à elle, pas en reste et affiche une qualité jamais atteinte dans une suite Disney. Gageons d'ailleurs que l'animateur de renom, Andreas Deja, papa de La belle et la bête, Aladdin, et autre Lilo & Stitch n'est pas étranger à cet époustouflant résultat, digne de la signature de Walt Disney lui même.

L'autre grand atout du film est assurément son histoire. D'une simplicité déconcertante, elle est, en effet, d'une sincérité touchante. A des années lumières des comédies loufoques et  blagues contemporaines qui squattent, depuis l'avènement du genre, les films d'animation 3D, Bambi 2 repose un scénario limpide, raconté avec finesse. Tout respire ainsi l'humilité. Les regards en disent long. Les non-dits interrogent. La musique apaise ou effraie.  Ici, pas de discours interminables ou de vacarmes outranciers même si le film est, sans conteste, plus bavard que l'original. Une concession au style des années 2000 d'autant plus facile à faire que, Bambi n'utilisait, après tout, qu'un total de 800 mots sur toute sa longueur. Seul, en réalité, l'humour a été mis au goût du jour en évitant, toutefois, scrupuleusement la grivoiserie. Bambi 2 prend ainsi le temps d'installer et d'approfondir les rapports entre les personnages. La relation père fils, hantée par l'absence de la  mère, est abordée avec un soin méticuleux. L'idée de génie du film est là ! Plutôt que de se lancer dans les errances d'une suite dont l'action se situerait après Bambi, les scénaristes ont, en effet, décidé d'approfondir une simple -  mais essentielle - étape de sa vie, passée sous silence dans le premier opus. Si Tarzan 2,  qui suit le même schéma, se noie vite dans l'ennui, Bambi 2 explore, lui, avec félicité, la jeunesse du faon. Et c'est toute la morale du film qui s'en trouve changée : la quête d'un fils pour honorer son père.

Bambi 2 est assurément un grand film d'animation qui n'aura pas à rougir de la comparaison inévitable à son film de référence. Il mérite dès lors les honneurs des salles obscures, qui lui sont pourtant bizarrement refusés sur le marché américain. Comment la Walt Disney Company peut-elle manquer une occasion pareille de briller sur grand écran ? Un début de réponse :  tout simplement, pour une question de gros sous !  Le géant Wallmart, son tout premier distributeur sur le marché de la vidéo, pesant à lui seul 15 à 20% de ses ventes de DVD aux USA, ne met, en effet, en avant, dans ses magasins, que les blockbusters (c'est à dire les films qui font plus de 100 millions de dollars au box-office américain).  Or, les suites récentes produites par Disney et présentées au cinéma (Le livre de la jungle 2, Peter Pan 2 : Retour au pays imaginaire) n'ont pas atteint ce rang. Wallmart a en donc "boudé" les sorties en DVD et les a systématiquement sous-exposé, ce qu'il ne fait jamais pour les suites éditées directement en vidéo. Disney joue ainsi la sécurité financière et commerciale sur le marché américain et réserve son chef d'oeuvre au seul format DVD.

La France, elle, est mieux lotie et bénéficie d'une sortie nationale sur grand écran. Du pur bonheur !  Bambi 2 est un véritable pied de nez au formatage ambiant des films d'animation actuels. Excellente surprise, il ravira petits et grands. A ne manquer sous aucun prétexte !

L'édition vidéo

Jaquette Bambi 2
Jaquette Bambi 2
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2011
Zone 2 Simple 2011
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2011
Zone B Simple 2011