Clochette et L'Expédition Féerique

Clochette et L'Expédition Féerique
La jaquette
Titre original :
Tinker Bell and the Great Fairy Rescue
Production :
DisneyToon Studios
Date de sortie USA :
Le 21 septembre 2010
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Bradley Raymond
Durée :
77 minutes

Le synopsis

L'imprudence de Clochette la conduit à se voir prise au piège dans une maison de poupées appartenant à une petite fille de 8 ans dénommée Lizzy. Alors que le secret de l'existence des fées est désormais révélé aux humains, Vidia et ses amies s'affairent pour libérer leur consœur…

La critique

rédigée par
★★★

Clochette et L'Expédition Féerique est le troisième épisode de la saga de La Fée Clochette.

Si l'ampleur du succès de cette série initiée par Disney Fairies se mesure, à l'évidence, au niveau des résultats obtenus pour la vente en vidéo (les DVDs et Blu-Ray de La Fée Clochette et Clochette et la Pierre de Lune se sont littéralement arrachés !), constituant là un joli coup attribuable aux DisneyToon Studios, elle peine visiblement sur le marché des produits dérivés. Il faut dire que Clochette suscite un tel engouement sur son seul personnage que ses acolytes spécialement créées pour l'occasion ont énormément de mal à exister par ailleurs. Ondine, Rosélia, Iridessa et Noa semblent, en effet, réduites à faire de la figuration si bien que leurs marchandisages restent désespérément sur les étagères. Clochette et L'Expédition Féerique s'attache donc à rééquilibrer leur aura en leur attribuant des rôles bien plus riches que dans les opus précédents. L'ambition est claire : il s'agit là de créer une dynamique nouvelle pour rendre enfin populaires (et banquables) les amies de Clochette !

Pour se faire, Terrence est quasi absent de l'opus. Ce personnage masculin, placé au centre du second film et dont il sort d'ailleurs avec les honneurs, n'a pas convaincu le tiroir-caisse d'Oncle Picsou. La clientèle des petites filles, visée par Disney Fairies, ne lui a, en effet, pas véritablement accordé les faveurs de son argent de poche si bien que le studio s'est rendu à l'évidence. Seules les autres fées ont la capacité d'exister aux cotés de Clochette (ou du moins, le coup vaut d'être tenté !).
Ondine, Rosélia, Iridessa et Noa se voient donc investies cette fois-ci de la mission de sauver la fée emblématique de Disney (et occasionnellement le chiffre d'affaires de sa collection). Clochette et L'Expédition Féerique laisse ainsi aux amies de Clochette la chance d'exister et de développer leur traits de caractère pour mieux augmenter leur capital sympathie. Chacune a une posture bien précise : Ondine est douce, Rosélia coquette, Noa casse-cou et Iridessa à la fois courageuse mais pas téméraire. Parmi elles, Vidia est sans aucun doute celle qui se voit accordée le plus d'attention. Au delà de son caractère bougon, elle révèle, en effet, une personnalité riche, montrant toute l'étendue de sa gentillesse et de l'amitié secrète qu'elle porte à Clochette. Comme Terence dans Clochette et la Pierre de Lune, Vidia est au centre de l'opus. L'enlèvement de Clochette arrivant indirectement à cause d'elle, elle va tout faire pour la sortir du pétrin et offrir ainsi de belles séquences de bravoures au cours desquelles chacune des fées est mise à contribution pour faire avancer l'expédition.

Mais la grande originalité de Clochette et L'Expédition Féerique par rapport aux deux premiers films est de situer l'action dans le monde des humains. C'est ainsi la première fois que Clochette rencontre une enfant et tisse avec elle des liens amicaux sincères. Lizzy est donc l'heureuse élue et la candidate idéale. Cette petite fille, douce et charmante, croit, il est vrai, dur comme fer, en l'existence des fées et voit alors son vœu se réaliser. Elle trouve là un échappatoire au manque d'attention que lui porte son papa, le Dr. Griffiths, un grand biologiste, plus enclin à comprendre les insectes, que les aspirations jugées chimériques de sa fille. La rencontre de Lizzy avec Clochette va logiquement changer sa vie. Elle prend confiance en elle, ambitionne de vivre ses rêves et trouve la clé pour s'ouvrir à son père. Avant tout cela - et surtout -, elle se fait une amie et rompt ainsi le cycle infernal de la solitude dans laquelle elle s'est peu à peu enfermée dans sa maison à la campagne. Sa relation avec la fée est, à l'occasion, vraiment bien retranscrite, crédible et émouvante. Elle prend le temps de s'installer et apporte même la touche de magie qui fait fondre : la scène où Lizzy apprend à voler est, à ce titre, une véritable pépite dans le film...

L'aventure dans le monde humain, habilement déroulée dans Clochette et L'Expédition Féerique, présente également un avantage de taille. Elle rend, en effet, cohérente le personnage de la série avec la fée connue de tous, venue de Peter Pan. Si Clochette a le don de la parole avec ses amies, les fées, elle ne s'exprime, il est vrai, avec les humains, que par des tintements de petites clochettes. Respectant cet état, toutes les scènes avec Lizzy sont ainsi une succession de pantomimes où le personnage de la fée mime ses propos dans la droite ligne du Grand Classique Disney. Toutefois, et contrairement à lui, Clochette n'y a pas encore adopté son fichu caractère, lunatique à souhait...

Clochette et L'Expédition Féerique marque à l'évidence un tournant dans la collection. Outre sa volonté de coller à la construction du personnage historique de Disney, le film perd, en effet, avec l'escapade chez les humains, son identité musicale, abandonnant les airs celtiques qui font pourtant le bonheur des opus précédents. De plus, et toujours sur le registre des déceptions, il hésite beaucoup entre deux dynamiques par trop différentes, avec d'une part, l'expédition de sauvetage et de l'autre, la naissance d'une amitié inédite. Le spectateur hésite alors laborieusement entre deux sensations pas forcément bien mariées, du moins jusqu'à la conclusion qui, ayant le bon gout de réconcilier les deux récits parallèles, s'avère magique, mouvementée et touchante.

Clochette et L'Expédition Féerique fait monter d'un cran la qualité observée jusqu'alors sur la série. L'histoire est assurément la plus palpitante de toutes et l'aspect technique s'améliore nettement au point d'émerveiller avec certains décors.

La Fée Clochette et ses petites sœurs permettent à DisneyToon Studios de gagner, enfin, quelques lettres de noblesse...

L'édition vidéo

Jaquette Clochette et L'Expédition Féerique
Jaquette Clochette et L'Expédition Féerique
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2010
Zone 2 Simple 2010
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2010
Zone B Simple 2010