Murder
Saison 2

Murder - Saison 2
L'affiche
Titre original :
How to Get Away with Murder - Season 2
Production :
ABC Studios
Date de sortie USA :
24 septembre 2015 - 17 mars 2016
Genre :
Policier
Création :
Peter Nowalk
Durée :
645 minutes

Liste et résumés des épisodes

1. It's Time to Move On
Tourner La Page
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 1
Date de Sortie USA : Le 24 septembre 2015
Réalisé par : Bill D'Elia
Durée : 42 minutes
Annalise prend en charge une affaire délicate...
2. She's Dying
À L'Agonie
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 2
Date de Sortie USA : Le 1 octobre 2015
Réalisé par : Rob Hardy
Durée : 42 minutes
Le procès d'un proche d'Annalise vient bouleverser son quotidien...
3. It's Called the Octopus
Choix Multiples
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 3
Date de Sortie USA : Le 8 octobre 2015
Réalisé par : John Terlesky
Durée : 42 minutes
Les Keating Five prennent en charge une affaire de dérives sexuelles...
4. Skanks Get Shanked
Un Suspect Inattendu
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 4
Date de Sortie USA : Le 15 octobre 2015
Réalisé par : Stephen Williams
Durée : 42 minutes
Un groupe d'adolescentes est accusé de meurtre...
5. Meet Bonnie
Se Méfier Des Apparences
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 5
Date de Sortie USA : Le 22 octobre 2015
Réalisé par : Stephen Cragg
Durée : 42 minutes
Le passé de Bonnie refait surface...
6. Two Birds, One Millstone
Garder Son Sang-Froid
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 6
Date de Sortie USA : Le 29 octobre 2015
Réalisé par : Mike Listo
Durée : 42 minutes
Annalise doit défendre un transsexuel accusé de meurtre...
7. I Want You to Die
Suicide-Toi !
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 7
Date de Sortie USA : Le 5 novembre 2015
Réalisé par : Kevin Bray
Durée : 42 minutes
Bonnie tente d'en savoir plus sur Asher...
8. Hi, I'm Philip
Philip
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 8
Date de Sortie USA : Le 12 novembre 2015
Réalisé par : Jennifer Getzinger
Durée : 42 minutes
Annalise se rapproche de la vérité concernant l'affaire Hapstall...
9. What Did We Do?
Qu'Avons-Nous Fait ?
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 9
Date de Sortie USA : Le 19 novembre 2015
Réalisé par : Bill D'Elia
Durée : 42 minutes
Les secrets d'Annalise sont révélés aux Keating Five...
10. What Happened to You, Annalise?
La Nouvelle Annalise
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 10
Date de Sortie USA : Le 11 février 2016
Réalisé par : Laura Innes
Durée : 42 minutes
L'absence d'Annalise perturbe les Keating Five...
11. She Hates Us
Sa Haine
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 11
Date de Sortie USA : Le 18 février 2016
Réalisé par : Bill D'Elia
Durée : 42 minutes
Laurel fait des découvertes étonnantes...
12. It's a Trap
Le Piège
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 12
Date de Sortie USA : Le 25 février 2016
Réalisé par : Mike Listo
Durée : 42 minutes
Une vidéo compromettante des Keating Five fait surface...
13. Something Bad Happened
L'Heure Est Grave
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 13
Date de Sortie USA : Le 3 mars 2016
Réalisé par : Zetna Fuentes
Durée : 42 minutes
Annalise tente le tout pour le tout pour protéger ses élèves...
14. There's My Baby
Voilà Mon Bébé
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 14
Date de Sortie USA : Le 10 mars 2016
Réalisé par : Stephen Williams
Durée : 42 minutes
La vérité concernant le passé de Wes est révélée...
15. Anna Mae
Anna Mae
Genre : Episode télé
Série : Murder
Saison 2 Épisode 15
Date de Sortie USA : LE 17 mars 2016
Réalisé par : Bill D'Elia
Durée : 42 minutes
Rien ne vaut les conseils d'une mère...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 16 août 2016

Annalise et les Keating Five reviennent dans cette seconde saison de la série Murder produite par Shonda Rhimes, célèbre créatrice de séries devenues « cultes » telles que Grey’s Anatomy : À Cœur Ouvert et Scandal. La seconde saison de Murder est ainsi diffusée, toujours sur ABC, entre le 24 septembre 2015 et  le 17 mars 2016.

Après une première saison menée de main de maître et qui s’est imposée comme l’une des meilleures séries de la saison 2014-2015, Shonda Rhimes organise le retour de Murder et de ses personnages pour une seconde saison toujours plus riche en rebondissements tout en conservant malheureusement les défauts de son aînée…

Ainsi, à nouvelle saison, nouvelle affaire principale ! Et cette fois-ci, c’est au tour de la fratrie Hapstall d’être au centre d’un sombre mystère. Accusés du meurtre de leurs parents adoptifs, ils se tournent, en effet, vers Annalise pour les innocenter et découvrir la vérité sur ce qu’il s’est réellement passé.

Si la nouvelle intrigue principale demeure aussi addictif à suivre que la précédente, elle n’en possède pas moins quelques défauts, et notamment son intégration dans la saison. Elle se doit, en effet, de cohabiter avec l’affaire Lila, débutée dans la première saison mais dont l’issue est uniquement connue des téléspectateurs et non des personnages. Les scénaristes se doivent dès lors de jongler entre deux enjeux centraux. Et c’est là que le bât blesse : l’affaire Lila a tendance à trop prendre le pas sur celle d’Hapstall gênant de fait sa capacité à se rendre passionnante de bout en bout…

Toutefois, ce nouveau mystère permet le retour d’un procédé utilisé lors de la première saison et qui a grandement contribué au succès de la série : les fameux flashforwards se concentrent  ainsi sur un moment en particulier et bâtissent le climax de la saison dont l’intégralité ne se dévoile qu’au fur et à mesure des révélations faites durant l’enquête. Les scénaristes se sont ici surpassés !  Ils offrent notamment un épisode absolument jouissif qui se concentre essentiellement sur ce flashforward et demeure à ce jour, l’un des meilleurs que la série. Les révélations et les coups de théâtre s’y enchaînent à une vitesse folle, laissant le téléspectateur toujours plus désireux de savoir comment tout cela allait se finir.

Malgré cela, Murder retombe dans ses travers originaux en livrant une première partie de saison de qualité, autant pour ses flashforwards que pour ses intrigues principales et subsidiaires, tandis que la seconde se révèle largement plus faible de par une narration laborieuse qui finit par s’accélérer lors des derniers épisodes. Certaines révélations paraissent dès lors capillotractées et peu crédibles. Reste alors pour tenter d’excuser ces errances, la grande nouveauté qui vient s’ajouter à cette seconde partie de saison : l’utilisation de flashbacks s’intéressant à la jeunesse d’Annalise et offrant une autre vision de ce personnage froid et calculateur de prime abord. Mais voilà. Ces flashbacks souffrent du même mal que la seconde partie de saison : jamais réellement passionnants, ils en viennent parfois à ralentir le rythme du récit. C’est bien dommage tant l’idée était intéressante dans ce qu’elle permet d’approfondir le caractère des personnages de la série qui constitue encore son atout principal !

Le casting de cette seconde saison ne démérite en effet absolument pas tant l’interprétation de ses acteurs principaux garde le même niveau de qualité optimale que celui de la première saison.
L’excellente Viola Davis (aperçue dans La Couleur des Sentiments) reprend ainsi le costume d’Annalise Keating. Toujours aussi manipulatrice et implacable, le personnage révèle, encore une fois, un côté touchant dans les nombreux flashbacks peuplant la seconde partie de la saison et permettant aux téléspectateurs de s’attacher encore plus à cette femme pas si froide qu’elle n’en a l’air.
Du coté des Keating Five, les personnages de Laurel et Connor, interprétés respectivement par Karla Souza et Jack Fallahee sont eux-aussi de retour. Toujours aussi savoureux, ils sont néanmoins très peu mis en avant durant cette saison. Un constat regrettable dans la mesure où ces personnages ont déjà prouvé leur immense capital sympathie lors de la saison précédente.
Pour pallier à ce manque, deux personnages du groupe sont mis en valeur. D’abord, Michaela, que le mystère principal de la saison place en première ligne et sort de son statut de simple intellectuelle pourrie gâtée. La jeune fille cache en réalité une sensibilité bien plus grande qu’elle n’y paraît. Sur elle, l’actrice Aja Naomi King offre une interprétation toute en finesse et particulièrement bien sentie.
Ensuite, Wes est le personnage qui n’en finit pas d’évoluer et de surprendre son monde. L’acteur Alfred Enoch donne ici le meilleur de lui-même pour incarner ce jeune homme, toujours à la recherche de son passé, éminemment torturé et qui cache plus de secrets qu’il n’en a l’air.

La véritable grande surprise du casting revient toutefois aux personnages secondaires laissés sur le carreau lors de la première saison et qui sont enfin pleinement exploités ! À commencer par Asher, endossé par l’acteur Matt McGorry, connu pour son rôle dans la série Orange Is The New Black. Le personnage qui n’était utilisé uniquement que comme ressort comique et totalement laissé pour compte dans la saison précédente trouve ici sa juste place dans les intrigues principales et prouve qu’il est tout aussi important que le reste de l’équipe.
Bonnie et Frank, incarnés respectivement par Liza Weil et Charlie Webber, ont, quant à eux et enfin, l’occasion de tirer leur épingle du jeu pour le plus grand plaisir des téléspectateurs, tant leurs personnages dévoilent de véritables atouts dans les intrigues mises en place cette saison.

Mais qui dit nouvelle saison, dit bien évidemment, de nouveaux grands personnages. Ou du moins devrait dire…  Car, le bilan est loin d’être réjouissant ! C’est bien simple, les nouveaux personnages secondaires n’apportent rien et sont transparents au possible. 
Eve Rothlow (incarnée par l’actrice néerlandaise Famke Janssen, inoubliable Jean Grey de la première trilogie X-Men) n’apparait que dans une poignée d’épisodes et peine à convaincre de son véritable intérêt tant elle ne sert quasiment à rien dans la plupart de ses apparitions… 
Catherine et Caleb Hapstall prenant les traits de Kendrick Sampson et Amy Okuda sont censés, quant à eux, tenir et représenter le mystère principal de cette saison. Si Caleb s’intègre parfaitement à l’intrigue et apporte la touche de suspense nécessaire, sa sœur Catherine se révèle elle si peu intéressante et mal interprétée qu’elle plombe chacune des séquences où elle apparait. 

Si la première saison de Murder s’était imposée comme l’une des nouveautés majeures de la chaîne ABC, sa seconde saison dont les audiences s’écroulent littéralement au fil des épisodes réalise une vraie contre-performance. Les téléspectateurs semblent vouloir délaisser la série, plus que la chaine elle-même qui lui accorde une troisième saison, sans doute pour lui laisser une dernière chance de redresser la barre.

Souffrant du syndrome propre à toutes les séries marquantes qui veut que la seconde saison soit inférieure à la précédente, Murder n’en demeure pas moins toujours aussi addictive grâce à ses intrigues de qualité et son casting aux petits oignons. Restent malgré tout quelques petits problèmes venant entacher la qualité de l’ensemble et empêchant Murder d’être une série irréprochable…

L'édition vidéo

Jaquette Murder - Saison 2
Jaquette Murder - Saison 2
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2016