Le Chevalier de la Nuit
Les Jeunes Chevaliers Jedi - 5

Les Jeunes Chevaliers Jedi - 5 : Le Chevalier de la Nuit
La couverture
Titre original :
Young Jedi Knights : Darkest Knight
Éditeur :
Pocket Jeunesse
Date de publication France :
Le 01 mai 1998
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Légendes
Auteur(s) :
Kevin J. Anderson
Rebecca Moesta
Autre(s) Date(s) de Publication :
Boulevard (US) : 1er juin 1996
Nombre de pages :
186

Le synopsis

An 22 après la Bataille de Yavin (Univers Légendes)
Lowbacca s'inquiète de voir sa sœur, atterrée par la perte d'une amie, songer à accomplir le rite d'initiation le plus périlleux qui soit et dont il est le seul à être revenu vivant ! Très loin de là, devenu le premier des Jedi Obscurs, le jeune Zekk reçoit, lui, l'ordre d'attaquer la planète...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 02 avril 2017

Le Chevalier de la Nuit est le cinquième volet d’une série de romans pour la jeunesse connue sous le titre des (Les) Jeunes Chevaliers Jedi. Le roman développe l'histoire débutée dans le premier tome, Les Enfants de la Force et poursuivie dans Les Cadets de l'Ombre puis Génération Perdue et Les Sabres de Lumière. Il constitue aussi l'avant-dernier volet du premier cycle de la série.

Toujours écrit par Kevin J. Anderson et sa femme Rebecca Moesta qui conservent leurs verves, le récit met en place les derniers éléments pour la conclusion du cycle dans le sixième roman. Mais surtout, Le Chevalier de la Nuit  propose enfin un tome qui s'intéresse de façon approfondie au dernier des quatre jeunes Jedi, le wookie Lowbcacca. Le neveu de Chewbacca était, en effet, le seul jusque-là ne pas avoir eu son roman dédié. Le manque est donc ici comblé puisque le personnage revient sur sa planète natale Kashyyyk accompagné de ses amis qui vont découvrir en même temps que le lecteur le passé et la jeunesse du wookie. Il y retrouve ainsi sa sœur Sirra qui veut suivre la voie de son frère sans savoir si elle en a réellement les aptitudes. Mais au delà des affaires de famille, le roman est aussi un beau prétexte pour visiter la planète Kashyyyk, lieu particulier où les arbres sont aussi immenses que les buildings de Coruscant et où les profondeurs de la forêt grouillent de dangers insondables.

Le Chevalier de la Nuit présente un autre intérêt de taille : celui de  mettre en avant l'Académie de l'Ombre. Le roman dispose, en effet, d'avancées vraiment intéressantes pour la suite. En premier lieu, Zekk y prend de plus en plus d'assurance tout en gardant au fond de lui un petit coin de lumière. Il a notamment bien du mal se faire à l'idée qu'il va devoir tuer ses amies Jacen et Jaina Solo. Le roman n'hésite ainsi pas à proposer des combats entre les jeunes Jedi et les Sœurs de la Nuit, dont toutes ne ressortiront pas vivantes de l'enfer de Kashyyyk. Enfin, une scène vraiment étonnante voit Empereur se décider enfin à visiter l'Académie de l'Ombre. Mais demeurant cloîtré, protégé de gardes impériaux, il ne demeure pas moins totalement inaccessible, y compris au maître du lieu, Brakiss qui ne parvient à décrocher aucun entretien avec le Maître des Sith. Un mystère plane donc sur le Second Imporium donnant là vraiment de l'épaisseur à la menace.

Enfin, si un bémol doit être apporté sur ce roman, il est à rechercher du côté de son rythme trop inégal. La première moitié tend, il est vrai, à être un peu longue et met en place ses éléments trop gentiment. Il faut alors attendre la seconde moitié pour que tout s'accélère enfin et que l'action s'engage non stop. La fin donne d'ailleurs clairement envie aux lecteurs de dévorer tout de suite le sixième volume pour connaître la conclusion de l'histoire. Autre point à charge, roman pour la jeunesse oblige, certaines coïncidences sont vraiment un peu trop faciles comme celle qui veut que les jeunes Jedi se retrouvent sur Kashyyyk au moment précis où l'Académie de l'Ombre décide d'y mener un raid pour récupérer du matériel...

Le Chevalier de la Nuit fait superbement avancer l'histoire et rend l'attente de la conclusion du premier cycle des (Les) Jeunes Chevaliers Jedi encore plus grande.

Nos Réseaux Sociaux