Empereur Zurg
Date de création :
Le 24 novembre 1999
Nom Original :
Zurg
Apparition :
Cinéma
Télévision
Jeux Vidéo
Parcs
Voix Originale(s) :
Andrew Stanton (Toy Story 2 - 1999)
Wayne Knight (Les Aventures de Buzz l'Eclair - 2000)
Voix Française(s) :
Laurent Gamelon (Toy Story 2 - 1999)
Michel Mella (Les Aventures de Buzz l'Eclair - 2000)

Le portrait

rédigé par
Publié le 09 mars 2015

Peu de méchants auront marqué leur génération aussi profondément que l'infâme Empereur Zurg. Devenu incontournable, il n'a cependant derrière lui qu'une très, très courte carrière au cinéma. Peu présent à l'écran, il est pourtant entré dans l'inconscient collectif comme un antagoniste incontournable...

Toy Story a révolutionné pour toujours le cinéma d'animation. Premier film créé entièrement en images de synthèse, il a donné naissance à un nouveau genre et à une technologie qui a aujourd'hui largement supplanté le traditionnel dessin au crayon sur une feuille de papier. Dans ce premier long-métrage des studios Pixar, le spectateur découvre que les jouets sont doués de conscience et qu'en l'absence de leurs propriétaires, ils peuvent prendre vie et être les acteurs de leurs propres aventures. Introduisant de nouveaux personnages, le film est notamment centré sur la dualité entre Woody, le shérif en chiffon, et Buzz l'Eclair, le ranger de l'espace dernier cri bourré d'électronique. Persuadé qu'il est un vrai astronaute, ce dernier confie avec rage à Woody, bien conscient de son état de jouet, qu'il risque de rater son rendez-vous avec Star Command. Il se dit en effet être le seul en possession des informations nécessaires à la destruction d'une arme créée par un certain Zurg, ennemi de l'Alliance galactique, capable d'anéantir une planète. Au détour de ce dialogue entre les deux héros de Toy Story, le nom de celui qui est présenté comme l'infâme Empereur Zurg est alors glissé discrètement avant de retomber dans l'oubli.

Il faut attendre la suite des aventures de Woody et Buzz, Toy Story 2, dans les salles en 1999, pour entendre à nouveau parler de Zurg et surtout pour (enfin) le voir apparaître à l'écran. Car dès les premières minutes de ce nouveau long-métrage, le méchant est de la partie. Toy Story 2 s'ouvre en effet sur l'arrivée de Buzz au sein de la base secrète de Zurg. Parvenant à déjouer les pièges, le héros réussit à se rendre au cœur de la forteresse où il affronte son ennemi qui, à l'aide de son canon, en vient à bout. La partie est terminée pour ce qui s'avère être, en réalité, le jeu vidéo Buzz l'Eclair, le Défi à Zurg. Et Rex, le dinosaure en plastique aux bras trop courts, vient de perdre la partie !  

Il faut attendre la seconde partie du film pour que cette fois, un « vrai » Zurg apparaisse à l'écran. Entre-temps, Woody a été enlevé par le cupide Al et Buzz l'Eclair ainsi que les autres jouets vedettes d'Andy se sont lancés à sa rescousse. Leur quête les mène à l'intérieur du magasin de jouets d'Al à l'entrée duquel, dans un empilement de boîtes, se trouve celle de Zurg, bradé au milieu d'autres jeux. En fouillant dans la boutique, le Buzz d'Andy réveille un autre Buzz et surtout, en cherchant à quitter la boutique, il provoque l'effondrement de la pile de boîtes et l'ouverture de l'emballage renfermant le méchant Zurg. Libéré, celui-ci poursuit alors son ennemi juré afin de l'affronter et de le détruire. Cela le conduit dans l'immeuble de Al. Et la confrontation a lieu sur l'ascenseur menant dans les étages. Face à face, le Buzz du magasin, persuadé qu'il est un vrai ranger de l'espace, et Zurg, également convaincu d'être un vrai méchant, livrent combat. Apprenant que Zurg est son père (la phrase « Je suis ton père » étant évidemment un clin d'œil au film Star Wars - Épisode V : L'Empire Contre-Attaque, Zurg endossant ici le rôle de Dark Vador), Buzz en vient à bout malgré lui lorsque Rex, avec sa queue, bouscule le méchant qui tombe dans le conduit de l'ascenseur. Anéanti, le Buzz du magasin retrouve sa joie de vivre lorsque, à l'extérieur de l'immeuble, il retrouve son paternel qui, avec son fusil, s'amuse avec lui à la balle.

L'Empereur Zurg est un jouet robot. Monté sur roulette, il arbore une tunique en plastique violet et une cape, toujours en plastique, noire. Doigts acérés, yeux rouges clignotant, cornes sur la tête, ses dents se mettent en lumière lorsqu'il prend la parole. Dangereux, il est armé d'un canon lançant, dans le jeu vidéo, des boules d'énergie capable de détruire un ennemi. C'est d'ailleurs ce qui arrive à Buzz au début de Toy Story 2. Le héros est, en effet, purement et simplement pulvérisé par son ennemi. Dans la vraie vie, le jouet est toujours armé, mais son canon n'envoie que des balles en mousse jaunes. Jouet interactif s'il en est, avec des effets sonores électroniques, il dispose d'un trou derrière la tête afin que l'enfant qui s'amuse avec puisse voir à travers le filtre rouge de ses yeux. En cours de production, Zurg est passé par toutes les formes. Créé comme un robot, il est un temps envisagé comme un être extraterrestre en chair et en os. De taille variable, il est aussi pensé comme une toute petite créature embarqué à bord d'un robot. Changeant souvent de couleur, il est finalement caractérisé par ce violet et ce noir, des teintes rappelant la vilainie. 

   

Zurg n'apparaît au final que quelques minutes dans Toy Story 2, le temps d'une confrontation entre le héros et lui ainsi que d'un clin d'œil à l'un des plus mythiques films de science fiction de l'histoire. Le scénario étant centré sur l'enlèvement de Woody et son sauvetage, il disparaît donc rapidement de l'intrigue. Le méchant refait cependant une petite apparition dans la scène post générique de Toy Story 3. Il fait en effet partie d'un groupe de jouets offert à Sunnyside. Lui et les autres sont chaleureusement accueillis par Ken, Barbie et les autres joujoux de la garderie. Lors de la grande soirée organisée par les jeux, il réapparaît en train de danser comme... un robot ! Enfin, dans le court-métrage Mini Buzz, une version miniature du méchant est visible !

Toy Story 3
Mini Buzz

La personnalité de Zurg est davantage exploitée dans Buzz l'Éclair - Le Film : Le Début des Aventures, le pilote de la série télévisée basée sur les aventures du ranger de l'espace. Apparaissant, comme les autres personnages, sous une forme animée et non en images de synthèse, le méchant a envahi la planète des Petits Hommes Verts. Menaçant la paix dans l'espace, il entend bien profiter du talent de ces petits martiens, capables d'entrer en relation les uns avec les autres par télépathie. Personnage extravagant et bien plus bavard et comique que dans Toy Story 2, Zurg apparaît ensuite dans presque tous les épisodes de la série Les Aventures de Buzz l'Eclair. Chef suprême de la Planète Z, il règne sur des petits martiens à l'apparence d'insectes ainsi que sur un groupe de cerveaux baignant dans des bocaux montés sur une armature métallique à roulettes. Il travaille en outre avec Wrap noir dessein, un ancien compagnon de Buzz passé du côté des méchants. Echafaudant multitudes de plans et tentant, bon gré mal gré, de gérer ses serviteurs, il cherche encore et toujours à contrôler l'univers et doit alors affronter Buzz et ses collègues, notamment la princesse Mira Nova, l'ancien concierge Booster et le robot XR.

Dans la version originale, l'Empereur Zurg est interprété par Andrew Stanton, pilier des studios Pixar, scénariste de Toy Story, 1001 Pattes (a bug's life), Toy Story 2, Monstres & Cie, Le Monde de Nemo, WALL•E, Toy Story 3 et réalisateur de 1001 Pattes (a bug's life), Le Monde de Nemo, WALL•E, John Carter et Le Monde de Dory. Dans la série télévisée, il est doublé par Wayne Knight, acteur à l'affiche de films comme Dirty Dancing, JFK, Basic Instinct, Jurassic Park, Space Jam, et qui prête également sa voix à Demetrius dans Hercule, à Tantor dans Tarzan, à Al dans Toy Story 2. En France, le méchant est interprété dans Toy Story 2 par Laurent Gamelon, comédien au générique de P.R.O.F.S. ou Le Placard. Dans Les Aventures de Buzz l'Eclair, Michel Mella, la voix entre autres de Banzaï, La Rocaille, Gaëtan La Taupe, Coco Lapin, reprend le rôle.

Andrew Stanton
Wayne Knight
Laurent Gamelon
Michel Mella

Le personnage de Zurg brille également par une carrière bien éloignée du cinéma et de la télévision. Il est de presque tous les jeux vidéo adaptés de la saga Toy Story. Il est ainsi notamment à l'affiche de Toy Story 2, Buzz Lightyear of Star Command, Toy Story 3, The Video Game, Kinect Disneyland Adventures et Disney INFINITY.

 

Zurg apparaît également dans les parcs Disney. Il est par exemple l'un des personnages majeurs de l'attraction Buzz Lightyear Astro Blasters (Buzz Lightyear Laser Blast à Disneyland Paris), dans laquelle il cherche à voler les piles de jouets afin d'alimenter en énergie une arme de destruction massive. Les visiteurs sont ainsi invités à lutter contre Zurg et ses créatures et à nuire à ses sombres desseins en tirant sur des cibles à l'aide d'un pistolet laser.

Au final, Zurg est un personnage mineur de la saga Toy Story. N'apparaissant à l'écran que quelques minutes en tout et pour tout, il a pourtant durablement marqué les spectateurs, les plus jeunes pouvant s'inventer des aventures grâce aux nombreux jouets mis sur le marché. Un méchant assez discret au cinéma, donc, mais pourtant mythique !