Saint-Bernard et Cambrioleur
La jaquette
Titre original :
My dog, the thief
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 21 septembre 1969 (première partie)
Le 28 septembre 1969 (deuxième partie)
Genre :
Comédie
Date de sortie cinéma Angleterre :
Mars 1970
Réalisation :
Robert Stevenson
Musique :
Buddy Baker
Terry Gilkyson
Durée :
88 minutes

Le synopsis

Jack Crandall est un pilote d'hélicoptère en charge de surveiller le trafic routier pour le compte d'une radio locale de Los Angeles. Sur le point de perdre son emploi car jugé par trop ennuyeux, il voit son existence bousculé par la découverte, dans son hélicoptère, d'un Saint-Bernard chapardeur répondant au nom de Barabbas...

La critique

rédigée par
★★★

Saint-Bernard et cambrioleur  est un téléfilm diffusé, en 1969, sur NBC, dans l'émission hebdomadaire, nouvellement renommée, The Wonderful World of Disney et héritière du show d'ABC créé en 1954 par Walt Disney lui même et intitulé Disneyland.
L'émission de NBC, jusque là appelée Walt Disney's Wonderful World of Color,  a en effet conservé son nom et sa place dans la grille de  la chaîne deux ans après la mort de Walt Disney (1966) pour se voir rebaptisée, toujours sur le même network, à la rentrée 1969, en The Wonderful World of Disney. Elle est ensuite diffusée sans interruption sur NBC jusqu'en 1979 et se poursuit même de 1979 à 1981 sous une nouvelle appellation (Disney's Wonderful World). CBS s'empare alors du concept de 1981 à 1983 et intitule son programme tout simplement "Walt Disney". Finalement, c'est ABC, filiale de la Walt Disney Company qui reprend le nom originel de The Wonderful World of Disney pour relancer l'émission en 1997.
Saint-Bernard et cambrioleur, téléfilm scindé deux parties, constitue donc l'essentiel des deuxième et troisième épisodes de la nouvelle appellation choisie en 1969 par NBC, The Wonderful World of Disney. Il est d'ailleurs la seule œuvre de télévision signée du talentueux réalisateur, Robert Stevenson, heureux papa pour la Compagnie de Mickey des Fidèle vagabond, L'enlèvement de David Balfour et autre Darby O'Gill et les farfadets.

Production Disney typique des années ayant suivi la mort du Maître, Saint-Bernard et cambrioleur n'est, en fait, qu'une simple copie sans imagination d'œuvres déjà produites. Tout y respire en effet le déjà-vu jusqu'au choix même des acteurs, empruntés pour la plupart à d'autres films tel Le fantôme de Barbe-Noire ou L'ordinateur en folie. Pour autant, la recette fonctionne toujours et nous sert un téléfilm sympathique et divertissant.

Sans prétention aucune, Saint-Bernard et cambrioleur est un petit film de télévision à voir pour se détendre.

L'équipe du film

1933 • ....
Producteur

L'édition vidéo

Jaquette Saint-Bernard et Cambrioleur
Jaquette Saint-Bernard et Cambrioleur
Edition DVD Video
Zone 1 Simple 2006