Qui a Tué le Rouge Gorge

Qui a Tué le Rouge Gorge
L'écran titre
Titre original :
Who Killed Cock Robin ?
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 29 juin 1935
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Dave Hand
Musique :
Frank Chruchill
Durée :
8 minutes

Le synopsis

La cour recherche l'assassin de Cock Robin, tué par une flèche alors qu'il chantait la sérénade à la belle Jenny Wren...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 04 octobre 2017

Qui a Tué le Rouge Gorge est un sympathique cartoon, nommé pour l'Oscar du meilleur court-métrage : il se base sur une comptine pour proposer une jolie satire du système judiciaire.

Qui a Tué le Rouge Gorge est donc une adaptation d'un poème titré Who Killed Cock Robin ? mélange de caricature acerbe et de non-sens. La première version écrite semble remonter à 1744 dans le petite livre de poche, Tommy Thumb's Pretty Song Book. Même s'il a été publié à cette époque-là, son origine exacte reste beaucoup plus floue. Ce genre de rimes absurdes sans véritables sens remonte, en effet, à l'antiquité puis s'est transmis au fil des siècles. S'il existe plusieurs théories sur l'origine du poème, la plus répandue est celle de le considérer comme une satire politique de Robert Walpole, l'un des premiers Premiers Ministres du Royaume-Uni. En 1721, ce dernier prend, il est vrai, le poste désigné aujourd'hui comme Premier Ministre et s'installe le tout premier au fameux 10 Downing Street. Mais au fil de ses vingt-et-un ans à la tête de l'état britannique, ses ennemis politiques vont utiliser la satire pour l'attaquer. L'un de ses surnoms était ainsi Cock Robin ; le poème abordant sa fin de carrière politique alors qu'il est forcé de démissionner en 1742.

Les premières traces de la production du cartoon au sein des studios Disney remontent, elles, à octobre 1933 même si le vrai travail débute en mars 1934. A l'origine, Wilfred Jackson est considéré comme réalisateur tandis que la musique revient à Leigh Harline. Finalement, après avoir un temps été proposé à Ben Sharpsteen, c'est finalement Dave Hand qui prend en charge la réalisation tandis que la composition de la bande originale est confiée à Frank Churchill. Parmi les animateurs de renoms qui participent au court-métrage, il peut aussi être cité Hamilton Luske, Eric Larson, Clyde Geronimi ou Norm Ferguson.

Qui a Tué le Rouge Gorge est ainsi une jolie satire du système judiciaire de l'époque. Une accusation farfelue, une arrestation aussi arbitraire que violente où trois pauvres gars qui se trouvaient au mauvais endroit au mauvais moment sont accusés d'un meurtre qu'ils n'ont pas commis puisqu'il n'en est pas un. Le procès est aussi caricatural avec le juge qui veut aller vite, un procureur qui exige absolument un coupable quitte à envoyer les trois en prison, et enfin un jury qui chante à l'unisson. Au final, cette parodie de procès est stoppée quand le vrai faux coupable avoue que la victime n'a eu qu'un simple coup de foudre via la flèche de l'amour.

Jenny Wren
Mae West

Les personnages, même s'ils donnent l'impression d'être des caricatures, ne le sont pas forcément. La seule qui ne laisse aucun doute est Jenny Wren qui est clairement inspirée de Mae West. Elle est d'une sensualité à toute épreuve et constitue assurément le meilleur personnage du cartoon. L'animation de son visage est à ce titre tout simplement extraordinaire.
Cock Robin, le rouge-gorge qui se fait tirer une flèche en plein cœur est, quant à lui, le beau jeune-homme crooner dont certaines intonations dans sa voix anglaise font clairement penser à Bing Crosby. Le reste du casting peut, en revanche, porter à caution et faire débat. Le premier des accusés, l'oiseau noir, semble par exemple avoir la même gestuelle que Stepin Fetchit, un acteur afro-américain populaire de l'époque. Le troisième accusé, Cuckoo, a l'air aussi fou que pouvait l'être le comique Harpo Marx. Enfin, l'oiseau cupidon, Dan Cupid, donne l'impression d'avoir le rire d'Ed Wynn, livrant là une caricature grossière d'un homosexuel efféminé.

Qui a Tué le Rouge Gorge aura l'honneur d'être le premier cartoon à être diffusé trois semaines au Radio City Music Hall de New York. Certains des personnages du cartoon réapparaitront ensuite dans deux autres courts-métrages, en simple caméo : une fois dans la série Mickey Mouse, L'Equipe de Polo, et une autre dans la Silly Symphonie, Le Retour de Toby la Tortue. Un extrait sera également diffusé dans le film Agent Secret d'Alfred Hitchcock en 1936. La première diffusion télévisée se fera, quant à elle, dans l'émission d'anthologie du 17 avril 1957, More About Silly Symphonies, mais sans la scène de l'oiseau noir coupée car considérée comme une caricature ethnique offensante vis-à-vis des afro-américains.

Qui a Tué le Rouge Gorge est un sympathique cartoon se moquant de la justice américaine. Il atteint le summum de sa qualité avec l'apparition du personnage de Jenny Wren aussi sensuelle que l'originale et superbement animée.

L'équipe du film

1905 • 1988
Animateur
1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti en DVD Zone 1 et en DVD Zone 2, dans le volume Silly Symphonies : Les Contes Musicaux de la collection des Walt Disney Treasures.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux