Au Pays des Étoiles

Au Pays des Étoiles
L'affiche
Titre original :
Wynken, Blynken and Nod
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 27 mai 1938
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Graham Heid
Musique :
Leigh Harline
Durée :
8 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Trois bébés dans un landau traversent la voie lactée...

La critique

rédigée par
Publiée le 16 décembre 2020

Au Pays des Étoiles est un cartoon des Silly Symphonies dont la beauté exquise des visuels égale la rêverie charmante du récit.

Le cartoon adapte l'un des poèmes d'Eugene Field. Né le 2 septembre 1850 à Saint-Louis dans le Missouri, cet écrivain américain commence sa carrière en tant que journaliste puis éditorialiste avant de se lancer dans la poésie en 1879. Ses premiers vers à être publiés sont alors Christmas Treasures dans A Little Book of Western Verse. Par la suite, plus d'une douzaine de volumes de poésie suivront. L'auteur gagne finalement sa renommée grâce à ses poèmes pour enfants, dont le célèbre A Dutch Lullaby (Wynken, Blynken and Nod). Il succombe malheureusement à une crise cardiaque à l'âge de 45 ans, le 4 novembre 1895 à Chicago. Au Pays des Étoiles marque ainsi la deuxième adaptation de l'auteur par les studios Disney après un poème tiré du recueil Love Songs of Childhood qui est devenu le cartoon Au Pays de la Berceuse en 1933. Les artistes de Walt Disney essaieront aussi d'adapter le poème Little Boy Blue mais le projet avortera.

Au Pays des Étoiles est l'un des courts-métrages de la série des Silly Symphonies dont la gestation a été la plus longue. Les premières ébauches remontent en effet à janvier 1934 avec l'intention d'en faire une sorte de suite au cartoon Au Pays de la Berceuse. Mais le travail sur le projet ne commence en réalité qu'un an plus tard. Néanmoins, comme la production sur le premier long-métrage des studios, Blanche Neige et les Sept Nains, demandait de plus en plus d'artistes, celle de ce cartoon, dans une gestion des priorités, est souvent mise à l'arrêt. Son scénario va également connaître de nombreux développements avant qu'il soit finalement accepté et que l'animation débute réellement en janvier 1937. Même là, certaines séquences sont entièrement revues et d'autres seront carrément abandonnées. Des scènes déjà animées, notamment celle avec l'Homme de la Lune ou avec le Croque-Mitaine, sont par exemple purement et simplement supprimées. Au final, Au Pays des Étoiles n'a plus rien à voir avec une suite d'Au Pays de la Berceuse mais se démarque comme une œuvre inédite à part entière.

Le court-métrage commence alors que trois jolis bébés traversent la voie lactée à bord d'un landau en forme d'un sabot de bois avec une voile montée sur lui. Le premier bambin se prénomme Wynken, arbore des cheveux châtains et un pyjama vert. Le second, Blynken, a lui les cheveux blonds foncés et porte un pyjama bleu. Le dernier, Nod, adopte lui des cheveux blonds clairs et un pyjama rouge. Par rapport aux deux autres, il est aussi le plus maladroit et a bien du mal à garder les yeux ouverts. Il est dès lors le personnage apportant le plus d'humour à l'histoire. Les enfants sont donc en train de naviguer dans les cieux tout en pêchant des poissons étoilés à l'aide de sucres d'orge en guise d'appâts. Et il arrive aux trois bambins de nombreuses aventures. Par exemple, ils échouent leur bateau sur un nuage et doivent le dégager ou encore rencontrent un ban d'étoiles espiègles qui s'amusent malicieusement avec eux.

Mais un plus gros problème les menace. Une comète fonce, en effet, sur eux si bien que les trois bébés essayent de l'attraper. Il est alors amusant de voir un petit gag visuel où Nod, avec son coussin sur la tête, imite sans s'en rendre compte le chapeau de l'Empereur Napoléon Ier. Le clin d'œil est évident avec notamment la lettre N en plein milieu du faux couvre-chef. En capturant l'astre, les trois bébés se rapprochent alors de gros nuages gris qui se mettent à leur souffler dessus, les envoyant en pleine tempête orageuse. Leur embarcation est détruite dans la foulée et les trois bambins tombent lentement vers la terre ferme. Ils atterrissent toutefois doucement vers une fenêtre d'une maison pour finalement tomber dans un berceau. Les trois enfants venant des cieux étaient en réalité l'âme, divisée en trois, d'un petit bébé qui dormait paisiblement et qui était en train de rêver.

D'un point de vue technique, Au Pays des Étoiles est un ravissement. Le cartoon fait grandement usage de la caméra multiplane en proposant des plans de toute beauté. La voie lactée est ainsi superbe tandis que le bateau semble circuler dessus de façon fluide et gracieuse. La poussière d'étoiles est superbement mise en images et les effets spéciaux sont extraordinaires. Les couleurs, tout en pastel, sont douces et chaleureuses tandis que la musique de Leigh Harline permet de plonger les spectateurs dans un univers bienveillant. Il sera également apprécié la chanson Wynken, Blynken and Nod dont les paroles sont adaptées du poème d'Eugene Field.

Au Pays des Étoiles est un chef d'œuvre, plein de tendresse et de charme, qui sans un mot sait emporter le public. Rien d'étonnant dès lors que le court-métrage soit inséré régulièrement dans des compilations Disney de Noël. Même si le thème s'en éloigne, l'esprit en est totalement respecté.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.