Donald Photographe

Donald Photographe
L'affiche
Titre original :
Donald's Camera
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 24 octobre 1941
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Dick Lundy
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald, promu photographe de paysage amateur, affronte un pivert, bien décidé à l'empêcher de prendre des clichés...

La critique

rédigée par
Publiée le 11 décembre 2019

Donald Photographe montre une nouvelle fois le pauvre canard essayer de garder son sang-froid alors que tout est fait pour qu'il s'énerve.

Donald est en train de se balader en ville quand il tombe sur une vitrine prônant l'art de la photographie de la nature plutôt que la passion de la chasse. Le canard trouve alors l'idée merveilleuse et se révolte même quand il passe devant une armurerie dont la devanture est ornée d'animaux empaillés. Il s'arrête ainsi devant la porte du magasin et s'indigne du traitement honteux fait aux animaux tout en souhaitant une loi contre ces pratiques. Donald part ensuite en forêt pour une séance photo. Il tombe tout de go sur un joli tamia qui prend la pause en se lissant ses moustaches. Malheureusement, en fixant de trop près l'objectif, l'animal chute sur l'appareil photo, faisant craindre à Donald de la casse alors qu'il n'en est finalement rien.

Sa courte frayeur fait tout de même rire les animaux de la forêt qui se moquent de ce pauvre photographe en herbe. Les fans Disney remarqueront à l'occasion que les biches, les lapins et les autres animaux du cartoon ressemblent pour beaucoup à ceux du long-métrage d'animation Blanche Neige et les Sept Nains. Donald course ensuite un petit lapin pour en prendre un cliché. Dans sa poursuite, il tombe à l'eau non sans empêcher in extremis que son appareil ne se mouille. Il arrive finalement à retrouver la piste du petit animal et fonce dans une grotte sombre où, après utilisé son flash, il se retrouve nez à nez avec une famille de putois. Le canard préfère alors fuir au plus loin afin de ne pas les énerver et subir leur courroux mal odorant...

Donald découvre ensuite un pivert et trouve qu'il ferait un modèle parfait sauf que... l'oiseau ne veut pas se faire prendre en photo et le fait bien comprendre au canard. Têtu, Donald insiste en le suivant le long d'une branche pour le coincer. Mais le malin pivert arrive à le faire dégringoler, provoquant son ire. L'oiseau ne s'en soucie guère et passe à autre chose, bien décidé à chasser une chenille qui passe par là. La scène convainc alors Donald d'appâter le pivert avec une fausse chenille reproduite avec du dentifrice. Piégé, l'oiseau tente de se débarrasser de la pâte savonneuse tandis que le canard lui fait prendre la pose notamment en lui clouant le bec avec un bouchon de Liège. Il prend aussi le temps de le repeigner !

Mais le pivert ne l'entend pas de cette oreille ! Fou de rage de se voir ainsi forcer la main, il arrache l'appareil photo à Donald, le place sous un tronc d'arbre qu'il a d'abord quasi scié, attendant que la chute de l'arbre fasse son ouvrage en écrasant une bonne fois pour toutes l'outil de malheur. Le canard essaye évidemment de sauver son objectif en retenant l'arbre, mais le pivert saute dessus pour être bien sûr qu'il tombe. Donald ne peut alors que constater les dégâts et récupérer son appareil photo complètement aplati : fou de rage, il part directement vers l'armurerie qu'il avait conspuée au début du cartoon, achète le fusil en vitrine, fait le plein de munitions et revient faire payer au pivert sa turpitude. Ses bonnes intentions sur la nature bienveillante n'ont manifestement pas résisté bien longtemps à cet oiseau ronchon.

Donald Photographe est un cartoon où le manque de sang-froid de Donald le fait passer du statut d'observateur de la nature à celui de chasseur patenté.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.