Walt Disney Treasures - Donald : De A à Z - Volume 1
La jaquette
Titre original :
The Chronological Donald - Volume 1
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 18 mai 2004
Série :
Walt Disney Treasures - Vague 3
Genre :
Cartoons
Présentation :
Leonard Maltin
Durée :
310 minutes
Disponibilité(s) en France :
Autre(s) disponibilité(s) aux États-Unis :

Le contenu

DISQUE 1
Bonus caché
DISQUE 2
BONUS CACHÉS

La critique

rédigée par

Pas de film ici mais une simple compilation de courts-métrages réalisés par les studios Disney de 1934 à 1941 et dont le personnage central est le plus célèbre des canards, Donald.

Donald est en fait né par hasard en 1934. Walt Disney, subjugué par le talent d'imitateur d'oiseaux de Clarence Nash, embauche, en effet, rapidement le jeune homme et lui confie la voix d'un canard irascible dans la Silly Symphonie, The Wise Little Hen : Donald. Le personnage est ensuite réutilisé dans le Mickey en noir et blanc, The Orphan's Benefit. Ce cartoon constitue le début du succès pour Donald. Le public tombe en effet complètement sous le charme de ce drôle de canard qui va ainsi très vite rejoindre la bande à Mickey. Le succès grandissant, Donald commence à apparaître en solo dans les cartoons et obtient finalement sa propre série dès 1937. Mickey étant devenu trop "propre sur lui", les scénaristes usent et abusent, avec délices, du mauvais caractère de Donald, source inépuisable de gags. En effet, si les studios Disney sont en panne d'idées pour Mickey et stoppent la série des Silly Symphonie en 1939, Donald constitue, lui, une véritable planche de salut. Les studios vont s'engouffrer ainsi dans le filon au point de menacer la Star aux grandes oreilles. La popularité de Donald va en effet très vite dépasser celle de Mickey. Deux preuves pour s'en convaincre : la série Donald Duck compte finalement 128 cartoons, étant ainsi la plus longue de toutes les séries des studios Disney et Donald est le personnage de Disney qui apparaît dans le plus grand nombre de long-métrages !

Donald poursuivra aussi une autre carrière fulgurante, en parallèle du cinéma : la bande dessinée ! Ses aventures sur papier glacé contribueront d'ailleurs énormément à son succès, alimentant sa popularité dans toutes les couches de la société. La bande dessinée présentera l'avantage non négligeable de développer l'épaisseur du personnage, lui offrant un entourage plus élaboré. Si les neveux de Donald (Riri, Fifi et Loulou) sont d'abord apparus en bande dessinée avant d'arriver très peu de temps après au cinéma dans le cartoon Donald's Nephews en 1938, Daisy connut le chemin inverse. Apparue d'abord au cinéma, sous le nom de Donna, dans le cartoon Don Donald en 1937, elle prendra toute sa consistance dans la bande dessinée. Dans le même ordre d'idée, le personnage de Gus, cousin de Donald fait une unique apparition au cinéma, en 1939, dans le cartoon Donald's Cousin Gus, pour mieux réapparaître, quelques années plus tard, en bande dessinée, en tant que cousin vivant à la ferme avec Grand-mère Donald. Au fil des années, la famille de Donald s'agrandit dans la bande dessinée avec des personnages comme Gontran, le cousin chanceux, Popop, le cousin maladroit, Picsou, le fameux oncle pingre ou encore l'inventeur Géo Trouvetou...

En 1941, Donald est la star incontournable des studios Disney. Mickey, semblant cantonner au seul, mais très exposé, rôle d'ambassadeur de la Compagnie, ne tourne en effet presque plus. Deux films annoncent alors l'évolution de la carrière du canard. Le cartoon, The Volunteer Worker, tout d'abord, petit film caritatif où Donald appelle les gens aux dons aux oeuvres et le long-métrage d'animation, Le Dragon Récalcitrant, où le canard fait une courte apparition pour expliquer la technique du mouvement dans l'animation.

Donald est désormais assez populaire pour porter à bout de bras aussi bien des films de propagande que des long-métrages d'animation...

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.