Colleurs d'Affiche

Colleurs d'Affiche
L'affiche
Titre original :
Billposters
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 17 mai 1940
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Clyde Geronimi
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald et Dingo, promus colleurs d'affiches, mettent du cœur à l'ouvrage...

La critique

rédigée par
Publiée le 02 octobre 2019

Dans Colleurs d'Affiche, Donald et Dingo ne se montrent pas très doués pour poser de la publicité sur les murs...

Colleurs d'Affiche est le troisième cartoon mettant en duo de Donald et Dingo. Si le trio, Mickey, Donald et Dingo a eu de nombreuses aventures, une équipe formée uniquement de Dingo et de Donald est au final assez peu fréquente. Ils participeront ainsi et au total à seulement cinq courts-métrages en plus de Colleurs d'Affiche : Trappeurs Arctiques (1938), La Chasse au Renard (1938), Donald et Dingo Marins (1945), Donald, Ramène le Vivant (1946) et Déboires sans Boire (1947).

Le cartoon commence sur un joli air musical chanté par les deux compères. Les spectateurs reconnaîtront bien sûr la mélodie de la chanson Siffler en Travaillant extraite de Blanche Neige et les Sept Nains. Le succès du film d'animation est en effet d'une telle ampleur qu'il transparaît par la suite dans de nombreuses œuvres Disney de l'époque. Un autre clin d'oeil, plus subtil celui-ci, se produit d'ailleurs un peu plus loin dans le cartoon. Dingo colle ainsi son affiche sur une plus ancienne qui révèle la tête d'une jeune fille vue de profil, ressemblant à s'y méprendre à la première princesse de Walt Disney, Blanche Neige.

Les deux amis décident ensuite de se répartir la tâche en allant chacun de leur côté. Dingo va alors s'occuper du moulin où il commence par poser son matériel. Mais voilà, tête en l'air comme il est, il ne remarque pas les ailes et pose sur l'une d'elles son balai empli de colle pensant le récupérer facilement. Naturellement, quand il veut le reprendre, il a déjà tourné et se retrouve haut perché. Dingo le cherche alors comme un fou ne comprenant décidément pas où son outil de travail a bien pu passer. Cette caractérisation du personnage est tout simplement parfaite car c'est exactement ce qu'attend de lui le spectateur qui ne peut que tomber sous le charme de ce benêt. Surtout que la même mésaventure arrive à son seau de colle, tandis que le moulin, après un tour complet ,lui restitue son balai. Et il est particulièrement amusant de constater que Dingo ne prend conscience de rien. Le balai revient ainsi automatiquement se placer dans sa main grâce à un heureux hasard qui voit le distrait se situer sur le trajet des ailes du moulin. Cela lui empêche donc de comprendre ce qu'il s'est réellement passé. Le même gag se reproduit avec le seau de colle qui finit, lui, sur sa tête avant de se renverser. Dingo se retrouve alors complètement recouvert ; les animateurs s'amusant ensuite à lui donner l'apparence d'un éléphant.

Après s'être dégagé de la colle, Dingo continue de tenter de poser son affiche quand elle se coince sur une aile du moulin et se fait arracher. Encore une fois, le maladroit ne comprend pas ce qui arrive cherchant désespérément l'affiche disparue avant qu'elle ne fasse, elle aussi, un tour complet et se colle inopinément sur son visage. Les animateurs s'en donnent ensuite à cœur joie lors d'une scène où le malheureux Dingo essaye de se défaire de l'affiche collante qui s'est entortillée autour de lui. Il se retrouve en effet avec de la paille en guise de barbe tout en faisant des pas de danse russe pour tenter de se dégager...

Donald, quant à lui, travaille à côté d'un bouc se régalant de boîtes de conserves qui traînent. L'animation et le bruitage de l'animal sont d'ailleurs superbes, lui donnant un air un peu benêt. Le regard de l'animal s'illumine pourtant quand il découvre que les affiches que le canard est en train de coller font de la publicité pour de la soupe à la tomate... en boîte de conserve. Se léchant les babines, il se met tout de suite en tête d'arracher les affiches pour les manger. Donald s'en rend vite compte et décide donc de l'enfermer dans son enclos. Le bouc ne tarde pourtant pas à se libérer puis file directement manger les affiches. Dans sa précipitation, il renverse Donald qui tombe la tête la première dans la colle. Fou de colère, le canard le frappe avec son balai sauf que l'ustensile se retrouve coincé dans les cornes du bouc offrant ainsi à l'animal une arme redoutable. Donald se retrouve acculé tandis que rien ne semble fonctionner pour calmer la bête, y compris manger à son tour l'affiche pour l'amadouer. Une course-poursuite s'engage bien vite entre les deux. Parvenu à la hauteur du moulin, le bouc arrive finalement à coincer Donald mais aussi Dingo sur les ailes du bâtiment, les poussant l'un après l'autre avec ses cornes.

Colleurs d'Affiche est un amusant cartoon où le duo formé par Donald et Dingo fonctionne à merveille.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.