Donald, Ramène le Vivant

Donald, Ramène le Vivant
L'affiche
Titre original :
Frank Duck Brings 'em Back Alive
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 11 novembre 1946
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald essaye de capturer un Dingo, homme de la jungle...

La critique

rédigée par
Publiée le 19 juin 2019

Donald, Ramène le Vivant est un amusant cartoon qui se moque d'un explorateur occidental très connu dans les années 40.

Donald, Ramène le Vivant est le cinquième cartoon en duo de Donald et Dingo. Si le trio, Mickey, Donald et Dingo a eu de nombreuses aventures, une équipe formée uniquement de Dingo et de Donald est au final assez peu fréquente. Ils participeront ainsi et au total à cinq courts-métrages en plus de Donald, Ramène le Vivant : Trappeurs Arctiques (1938), La Chasse au Renard (1938), Colleurs d'Affiche (1940), Donald et Dingo Marins (1945) et Déboires sans Boire (1947).

Donald, Ramène le Vivant adopte un titre anglais, Frank Duck Brings 'em Back Alive, qui ne parle pas au spectateur contemporain alors que, dans les années 40, la référence était évidente. Le cartoon fait, il est vrai, référence à l'aventurier, globe-trotter, chasseur, collectionneur d'animaux, Frank Buck, né le 17 mars 1884 à Gainesville au Texas. Sa devise était ainsi "Ramène le vivant" cherchant à collectionner des animaux en vie et en proposant beaucoup à la vente aux zoos et aux cirques. À partir des années 30, il narrera ses aventures dans des livres et les filmera pour le cinéma. Il apparaît ainsi dans huit longs-métrage de 1932 à 1949. Son premier film, Seigneurs de la Jungle, sorti le 17 juin 1932, porte ainsi le titre anglais de Frank Buck's Bring 'Em Back Alive dont Donald, Ramène le Vivant s'inspire directement.

Le cartoon commence alors en pleine jungle montrant un Dingo en pagne long, à mi-chemin entre l'homme et l'animal, se balançant de liane en liane à la façon de Tarzan. Pendant ce temps, au loin, une barque arrive sur le fleuve. Il s'agit de l'explorateur Frank Duck qui débute ici une nouvelle mission : trouver et ramener un homme sauvage. Il n'aura pas longtemps à attendre puisque le Dingo de la jungle tente de l'attaquer avant qu'explorateur ne lui propose de signer... un contrat de travail ! Mais la signature ne se passe pas comme l'imaginait le canard : l'indigène, qui ne comprend pas ce qui est attendu de lui, asperge en effet d'encre le document avant de le déchirer en mille morceaux puis de le manger...

Frank décide alors de changer de stratégie en attirant le sauvage avec de la victuaille, histoire de le piéger et de l'enfermer dans une cage... dont la robustesse n'est pas le fort. Un amusant gag montre alors Dingo se baisser pour refaire son lacet alors qu'il aidait à soutenir la cage que Donald croyait porter seul. Ce faisant, l'indigène se libère puis revient aider l'explorateur à placer la cage dans son bateau, lui souhaitant même au revoir quand il repart avec son embarcation et ce n'est qu'une fois éloigné que Frank prend conscience que le Dingo de la Jungle n'a jamais été son prisonnier. Il revient donc en trombe et se met à le poursuivre dans la végétation. À partir de là, le cartoon alterne les gags visuels où chacun des deux personnages se fait avoir par l'autre, à tour de rôle. Une scène amusante se produit quand Dingo perd son pagne et que Frank vient lui reboutonner dans le dos pour qu'il reste décent puis... de reprendre aussitôt la poursuite. Finalement, elle prend un tour inattendu quand les deux protagonistes rentrent dans la grotte d'un lion qui va se mettre à les poursuivre à leur tour.

Donald, Ramène le Vivant est un cartoon vraiment amusant réunissant un Donald aventurier pas doué et un Dingo en homme sauvage plus futé qu'à l'habitude.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.