Walt Disney Treasures - Donald : De A à Z - Volume 2
La jaquette
Titre original :
The Chronological Donald - Volume 2
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 6 décembre 2005
Série :
Walt Disney Treasures - Vague 5
Genre :
Cartoons
Épisode Télé
Présentation :
Leonard Maltin
Durée :
230 minutes
Disponibilité(s) en France :
Autre(s) disponibilité(s) aux États-Unis :

Le contenu

DISQUE 1
ARCHIVES
BONUS
DISQUE 2
BONUS

La critique

rédigée par

Pas de film ici mais une simple compilation de courts-métrages réalisés par les studios Disney de 1942 à 1946 et dont le personnage central est le plus célèbre des canards. En 1942, Donald est en effet au sommet de sa carrière. Il est devenu le nouvel ambassadeur des studios Disney. Mickey, véritable icône, est, lui, désormais enfermé dans un strict rôle de représentation de la Compagnie : toutes irrévérences lui sont strictement interdites.

Très logiquement, c'est à Donald que revient la délicate mission de participer à l'effort de guerre.

Au début des années 40, alors que l'Europe s'enfonce irrémédiablement dans la guerre, les Etats-Unis ne sont, eux, que très légèrement impliqués même si de sombres nuages s'amoncèlent à l'horizon. Le Président américain, Franklin D. Roosevelt, s'inquiète, il est vrai, de l'influence grandissante de l'Allemagne Nazi sur ses voisins d'Amérique du Sud. Il semble, avec le recul, vouloir déjà préparer le peuple américain à entrer dans le conflit. Son gouvernement demande d'ailleurs, très vite, à Walt Disney de se préparer à participer à l'effort de guerre en défendant, en interne et en externe, les valeurs américaines. Ce dernier met, ainsi, à profit un voyage en Amérique latine pour rencontrer des artistes et capter, avec son équipe, l'ambiance des pays visités. Walt Disney s'implique, d'ailleurs, bien volontiers, dans ce projet, tout bousculé qu'il est alors par une grève, extrêmement dure, qui frappe ses studios. Il s'envole, pour se faire, avec son équipe et des représentants du gouvernement américains, pour l'Argentine, le Chili et le Brésil le 17 août 1941. Deux films d'animation, mettant en vedette la star des studios de l'époque, Donald, germeront de ce voyage :  Saludos Amigos (1943) et Les Trois Caballeros (1945). Pour la petite histoire, devant le succès rencontré par ses productions, Walt Disney n'aura même pas à demander à son gouvernement des compensations financières pour leur réalisation : chacun de ses films sera en effet un succès auprès du public américain, de chaque côté du Rio Grande !

Mais, le 7 décembre 1941, l'attaque de Pearl Harbor par les forces japonaises change la donne et pousse les Etats-Unis à entrer officiellement en guerre. Les studios Disney sont immédiatement réquisitionnés : il leurs est demandé de réaliser des productions de propagandes militaires ou éducatives pour les différents ministères américains. Walt Disney impose au gouvernement Donald comme messager des discours officiels, pensant, à juste titre, que les spectateurs se retrouveraient plus dans ce canard irascible que dans n'importe quel autre personnage de la galaxie Disney.

Ainsi, trois courts-métrages distribués par le gouvernement (non présents dans ce DVD) nous montre Donald livrer la bonne parole au peuple américain : Donald's Decision, The New Spirit et The Spirit of '43. The New Spirit est, par exemple, une commande du Département Américain du Trésor distribuée par le "War Activities Commitee" de l'industrie cinématographique américaine. Donald Duck apprend l'intérêt pour la nation de payer ses impôts en temps et en heure... Walt Disney imposa sa star Donald, contre l'avis du secrétaire du Trésor, pour vanter la citoyenneté des contribuables américains. Bien lui en a pris : non seulement, le cartoon fut nominé pour l'Oscar du Meilleur Documentaire mais son impact fut tel que les rentrées fiscales dépassèrent de loin toutes les espérances ! Walt Disney décida également de sortir des cartoons de propagande de manière officielle via la distribution de R.K.O Pictures : huit au total dont le succulent Der Fuehrer's Face, une critique féroce du régime nazi, politiquement incorrect et terriblement efficace. Ce cartoon fut le seul de Donald à gagner l'Oscar du Meilleur Court-Métrage.

L'artiste Carl Barks est très impliqué dans la carrière de Donald dans les années de guerre et d'après guerre, tant pour les scénarios des cartoons que pour la bande dessinée. Il fut en effet embauché par Disney en 1935 comme assistant. Il travaille, ensuite, sur différents cartoons en qualité de scénariste. On lui doit, entre autre, le succulent The Vanishing Private. En 1942, il est chargé de réaliser une bande dessinée sur le scénario, envisagé dans un premier temps pour un long-métrage, de  Donald Duck Finds Pirates Gold. Carl Barks va ainsi faire carrière dans le support B.D. et écrire, jusqu'à sa retraite en 1966, des histoires mémorables sur le célèbre canard et sa famille. Il imagine tout un univers autour du palmipède malchanceux, à commencer par Balthazar Picsou (qui apparaît pour la première fois dans Christmas on Bear Mountain en 1947). Suivront le cousin chanceux de Donald : Gontran Bonheur (1948), les voleurs frères Rapetou (1951), l'inventeur Géo Trouvetou (1952), le machiavélique Gripsou (1956), la sorcière Miss Tick (1961). Ces personnages sont tellement inscrits dans l'inconscient collectif qu'ils inspirent des grands du cinéma, notamment Steven Spielberg, pour la scène de la boule de pierre dans Les Aventuriers de l'Arche Perdue.

Quel bonheur de voir la suite des aventures du canard le plus colérique de l'histoire du cinéma. Le tout premier personnage de Disney à s'autoriser à transgresser le politiquement correct est aussi le parfait reflet de nos propres comportements. Sauf peut-être que le malheureux Donald réunit sur sa seule personne tous les ennuis de la terre. Tout simplement savoureux ! Du rire aux éclats au sourire amusée sans oublier, quelques fois, le rire jaune : ces 32 cartoons, regorgeant d'irrévérences et de critiques acerbes, vous feront absolument passer un bon moment.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.