Le Vieux Séquoia

Le Vieux Séquoia
L'affiche
Titre original :
Old Sequoia
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 21 décembre 1945
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack King
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald est chargé de protéger un vieux séquoia contre un couple de castors...

La critique

rédigée par
Publiée le 15 mai 2019

Dans Le Vieux Séquoia, Donald a bien du mal à canaliser deux castors qui ressemblent beaucoup dans leur comportement à Tic & Tac.

Le cartoon commence dans un parc national dont un grand et vieux séquoia fait la fierté. Mais aux alentours, le spectateur remarque deux castors qui s'activent à abattre tous les petits arbres qu'ils trouvent sur leurs chemins. La caméra avance et se fixe sur la tour d'observation où Donald, protecteur des forêts, est en train de... faire sa sieste en se balançant sur sa chaise. Le téléphone sonne alors et le canard, réveillé en sursaut, se dépêche de répondre. Son chef est au bout du fil et le sermonne pour ne pas avoir répondu assez vite (malgré sa rapidité à le faire) puis lui ordonne de surveiller le grand séquoia qui pourrait être, selon lui, menacé par des castors. Il est catégorique : si l'arbre tombe, Donald perd son emploi !

Depuis sa longue vue, Donald prend vite conscience que le grand séquoia est en danger. Il se dépêche donc de descendre de son poste d'observation mais forcément... trébuche. À partir de là, de nombreux gags visuels sont proposés. Le premier consiste à voir qu'en tombant, Donald a abîmé son chapeau au point qu'il n'est plus possible de le porter. Mais la magie de l'animation fait que le couvre-chef tiendra comme si de rien n'était. Donald retrouve ensuite les deux bestioles. Les castors ont la même voix, aiguë et rapide, que Tic & Tac et leur comportement apparaît identique. Seule, en réalité, leur apparence change. Ils vont donc embêter le pauvre canard en commençant par l'envoyer valdinguer sur un arbre, qui, prêt à tomber, s'écroule. Ils ont, en plus, l'outrecuidance de pousser le fameux cri des bûcherons "timber" annonçant une chute imminente.

Les deux castors décident alors de s'attaquer au vieux séquoia. Mais Donald les met en joue avec son fusil. Ils essayent de partir dans des directions différentes mais le canon se divise et garde chacun d'eux en ligne de mire. C'est à ce moment-là que la sonnerie de la tour d'observation se met à retentir. Ne voulant pas se prendre une nouvelle remontrance de son chef, Donald part répondre laissant les deux animaux sans surveillance. Le fameux chef lui demande alors... s'il garde un oeil sur le vieux séquoia : le canard répond par l'affirmative si bien que son supérieur lui reproche de perdre son temps à répondre au téléphone au lieu de le surveiller. La séquence est très drôle car elle se moque des chefaillons autoritaires, que nombre de spectateurs ont rencontré un jour dans leurs emplois,et dont les ordres sont souvent contradictoires et surtout contre-productifs par rapport à la tâche à accomplir.

Donald retourne donc auprès du vieil arbre. Les castors ont disparu mais très vite il entend des bruits de sciure à l'intérieur. Les deux rongeurs ont réussi, en effet, à rentrer dedans et sont en train de déstabiliser l'ensemble en rongeant le tronc. Le canard essaye alors d'empêcher la sciure de sortir de l'arbre en bouchant les trous à la main mais il est très vite débordé, au point d'en être recouvert. En attendant, les castors s'amusent à tout va et rient aux éclats. Tentant le tout pour le tout, Donald utilise une machine pour rembourrer le séquoia mais au final il explose laissant une minuscule brindille supporter le poids du tronc au dessus de lui. Donald la supporte à bout de bras mais les castors, sadiques, décident de faire trembler le sol en frappant avec leurs queues plates. Le canard essaye alors de sauver le séquoia, le soutenant avec des morceaux de bois et remettant le couvercle d'écorce pensant naïvement que cela suffira à soutenir le poids de l'arbre. Naturellement, la solution ne fonctionne pas et le sequoia est sur le point de s'effondrer. Tandis que Donald le soutient désespérément, son patron n'a rien de mieux à faire que de le rappeler au téléphone. Le canard se voit contraint de lâcher l'arbre pour répondre. Et ce qui devait arriver arriva, le grand séquoia s'écroule et Donald perd son emploi...

Le Vieux Séquoia est un cartoon amusant où Donald, déjà aux prises avec un patron irascible, a en plus bien du mal à gérer deux castors un peu trop entreprenants...

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.