Donald et le Fakir

Donald et le Fakir
L'affiche
Titre original :
The Eyes Have It
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 30 mars 1945
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Hannah
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :
Autre(s) disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Donald hypnotise Pluto pour le faire imiter différents animaux de la ferme...

La critique

rédigée par
Publiée le 23 juillet 2019

Donald et le Fakir voit une nouvelle fois Donald embêter le pauvre Pluto.

Ce n'est pas la première fois que Donald et Pluto apparaissent seuls dans un cartoon. La toute première remonte, en effet, à 1936 dans Donald et Pluto, qui est en plus le premier cartoon où Donald évolue sans Mickey. Suivront ensuite Pique-Nique sur la Plage en 1939, La Blanchisserie de Donald et Donald a des Ennuis, tous deux en 1940. Le personnage de Pluto apparaît, quant à lui, pour la toute première fois, en 1930, dans The Chain Gang. Il devient le chien officiel de Mickey Mouse et fera alors acte de présence dans de nombreux cartoons aux côtés de son maître. Il signe également des prestations dans deux Silly Symphonies : Rien qu'un Chien en 1932 et Papa Pluto 1936 tandis qu'il accède à sa propre série dès 1937 dont le premier opus est Les Quintuplés de Pluto.

Donald reçoit donc ici une boite avec des lunettes pour hypnotiser. Pour les tester, il est demandé dans la notice que celui qui les porte choisisse un spécimen de faible intelligence. Le canard jette alors son dévolu sur Pluto qui, lui, est en train de dormir profondément rêvant d'une montagne d'os. Un joli gag voit d'ailleurs le rêve du canin se matérialiser au dessus de sa tête, lui-même avachi sur une gros tas d'os. Quand le canard le réveille, une bonne partie de son rêve s'estompe aussitôt non sans voir quelques os lui retomber dessus avant de disparaître. Donald le caresse ensuite doucement pour l'amadouer puis commence à l'hypnotiser.

Donald le convainc d'abord qu'il est une souris. Il tente alors de l'effrayer en imitant le cri d'un chat tandis que Pluto lui se met à manger le gruyère qui traîne dans la cuisine ou encore va se cacher dans un trou dans le mur. Il est ensuite transformé en tortue, puis en poule. En bon gallinacé qui se respecte, Pluto commence par chasser une chenille puis décide de suivre les autres poules au poulailler et de couver les oeufs tout en discutant avec la basse-cour. Mais le coq se lasse des jacassements du chien-poule et le rabroue quand Donald décide de le changer cette fois-ci en lion. Le pauvre volatile se fait alors poursuivre par le faux félin. Chose notable, à chaque transformation, les artistes Disney s'amusent à adapter l'apparence du chien pour qu'il ressemble le plus possible à l'animal qu'il est censé être tout en respectant sa propre identité...

Pluto, toujours persuadé d'être un lion bouscule alors dans sa poursuite Donald qui en casse ses lunettes sans qu'il ait pu inverser le processus d'hypnotisme. Il se fait ainsi lui aussi poursuivre par le fauve enragé. Il va tout faire pour échapper à son poursuivant lui envoyant ses chaises de salon (qu'il déchiquette d'un coup de mâchoire) ou se barricadant en vain dans sa chambre. Finalement, ils montent jusqu'au toit et tombent tout deux par terre. En se cognant la tête, Pluto reprend fort heureusement ses esprits. Donald lui ne se rend pas compte et prend peur s'enfuyant alors très loin de chez lui.

Donald et le Fakir est surtout amusant pour la façon dont Pluto se comporte lors de chacune de ses transformations.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.