Donald, Garde Champêtre

Donald, Garde Champêtre
L'affiche
Titre original :
Truant Officer Donald
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 1 août 1941
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack King
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Donald rivalise d'astuces pour forcer ses neveux à aller à l'école.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 22 novembre 2017

Donald, Garde Champêtre est un cartoon hilarant, nommé pour l'Oscar du Meilleur Court-métrage, mettant en scène Donald et ses neveux.

Riri, Fifi et Loulou (Huey, Dewey et Louie en anglais) apparaissent pour la première fois dans la galaxie Disney dans l'une des bandes dessinées hebdomadaires de Donald, le 17 octobre 1937. Adaptée au cinéma le 15 avril 1938, sous le titre Les Neveux de Donald, elle voit Della Duck confier ses rejetons pour quelques jours à son frère Donald. Dès lors, ils ne le quitteront plus ! Leur carrière cinématographique est d'ailleurs étonnante tant elle est prolifique. Ils y réservent de mauvais tours pendables à leur oncle au cours de plus d'une vingtaine de cartoons. Au contraire du grand écran où elles demeurent linéaires, leurs personnalités évoluent profondément en bande dessinée. D'abord facétieux puis farceurs, ils s'assagissent, en effet, en intégrant les Castors Juniors. Ils vivent alors de nombreuses aventures dans les journaux dans un premier temps avec Donald, puis avec leur autre oncle de renommée mondiale, Picsou. Leur popularité offre, en outre, un tel potentiel qu'en plus du cinéma et de la BD, ils investissent également la petite lucarne pour de grands rôles (La Bande à Picsou, Couacs en Vrac) ou de plus petits (Mickey Mania, Disney's Tous en Boite).

Éloigné de la fonction que son titre français Donald, Garde Champêtre laisse penser, Donald est en réalité ici un agent assermenté qui fait la chasse aux enfants spécialistes de l'école buissonnière pour les ramener sur les bancs de leur classe. Ses trois neveux sont ainsi en train de se baigner dans un étang quand leur oncle les attrape un à un, les fourguant d'abord dans un sac pour ensuite les placer dans son véhicule prison, un peu à la façon d'une fourrière pour animaux errants. Et pendant qu'il leur fait la morale, eux vont utiliser un couteau suisse pour découper le camion et s'enfuir. Le plus drôle est alors de voir Donald se rendre compte de l'absence des trois garnements au moment précis où il prononce la phrase "le crime ne paye jamais" !

Les canetons vont alors se cacher dans leur cabane de pirates. Donald va tout faire pour les en déloger, d'abord en se présentant gentiment à la porte. Mais ses neveux ne l'entendent pas de cette oreille et vont se servir de lui comme d'un projectile avec leur catapulte à pastèque. Un bon gag visuel est alors proposé : Donald se retrouve projeté sur une cible avec le fruit qui, en se cassant, se transforme en casque de joueur de football. Ensuite, le canard augmente les moyens en essayant de défoncer la porte avec un rondin de bois mais, là aussi, trouve sur sa route les trois chenapans décidément plus futés. Ils lui ouvrent, en effet, la porte de devant et de derrière si bien que Donald franchit intégralement la maisonnette pour finir dans une serre en verre qui ne supporte pas la pression. Aux grands mots, les grands remèdes  Donald va désormais essayer d'enfumer la maison pour les obliger à sortir. Mais là encore, les neveux se montrent plus malins et lui jouent un tour pendable dans une scène d'anthologie. Ils placent dans leurs lits trois poulets qui étaient en train de cuire dans leur cabane et qu'ils avaient l'intention de manger et les coiffent de leurs casquettes. Donald pénètre alors dans la cabane et se persuade, désespéré, qu'il a brûlé vifs ses neveux ! Riri, Fifi et Loulou qui n'ont rien loupé de l'effroi de leur oncle depuis le toit de la cabane vont continuer à se jouer de lui en transformant l'un d'entre eux en ange histoire de le faire culpabiliser encore plus. Sauf qu'à trop tirer sur la corde, ils commettent une erreur qui leur sera fatale : Donald les démasquent, les attrapent et les ramènent à l'école... tout ça pour se rendre compte qu'elle est fermée pour cause de vacances ! Honteux, le canard ne sait alors plus où se mettre...

Carl Barks est l'un des artistes qui a signé les storyboards du cartoon. Une fois devenu dessinateur de comics sur Donald, il réutilisera d'ailleurs l'idée de ce court-métrage à plusieurs reprises. D'abord, il dessinera deux couvertures du magazine Walt Disney's Comics ans Stories sur ce thème : en 1949 pour le numéro 104 et 1954 pour le numéro 157. Ensuite, il en publiera une histoire de dix pages, Police Buissonnière, en janvier 1949. Dans cette révision du cartoon, deux gros changements sont néanmoins apportés. D'abord, l'action se situe en hiver et plus en été. La fin est également modifiée car Carl Barks ne veut pas laisser les neveux gagner puisque le crime n'est censé ne jamais payer. Si l'école est bien fermée, Donald agit alors en tant qu'oncle et plus en tant que policier et décide de leur faire faire des devoirs de vacances pour avoir désobéi.

Donald, Garde Champêtre est un cartoon bourré de bonnes idées et dont l'interaction entre Donald et ses neveux fonctionne à plein.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le cartoon est disponible en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume Donald : De A à Z - Volume 1 de la collection des Walt Disney Treasures.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux