Donald à la Kermesse

Donald à la Kermesse
L'affiche
Titre original :
A Good Time for a Dime
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 9 mai 1941
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Dick Lundy
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald n'arrive pas à gagner aux jeux des arcades d'une fête foraine...

La critique

rédigée par
Publiée le 06 novembre 2019

Donald à la Kermesse est un amusant cartoon où Donald est aux prises de différentes machines d'une foire aux plaisirs.

La première machine que Donald rencontre en arrivant à la "Penny Arcade" est une rangée d'ancêtres de visionneuses vidéo. Il s'agit en réalité de photos qui défilent les unes après les autres. Le canard n'est tout d'abord pas très intéressé par les films qui sont proposés quand il tombe sur Dance of the Seven Veils, un programme qui propose de voir une danseuse enlever sept voiles, l'un après l'autre, dans une sorte de striptease très soft mais assez osé pour les années 40. Ici, bien sûr, il s'agit d'une parodie et c'est Daisy qui est choisie pour être la danseuse. La canne y fait alors sa deuxième (et fugace) apparition après le cartoon L'Entreprenant Mr Duck l'année précédente. En attendant, Donald est ravi de mordre dans le fruit défendu : il suffit de voir son visage lubrique pour s'en rendre compte. Sauf que le canard n'a pas de chance, la lumière de sa machine s'éteint au quatrième voile. Il la secoue alors vigoureusement pour essayer de la remettre en marche, ce qu'il parvient à faire au sixième voile quand, au moment précis où il est en capacité de voir son film, il s'entrave sur le tabouret. Le temps de se redresser et le septième voile, le plus intéressant, est déjà passé : Donald ne vivant donc que la frustration de regarder le générique de fin.

Il continue néanmoins sa visite du Luna Park en jetant son dévolu sur une machine à pince. Il a vu en effet en lot un appareil photo qui lui plairait bien. Et, alors qu'il pense avoir réussi à l'attraper, il glisse de la pince, la machine délivrant simplement des bubble gums. Il recommence donc et arrive à attraper un flocon d'encre que la pince remue tellement au point de faire sauter le bouchon et d'asperger le malheureux canard. Énervé, Donald secoue alors la machine et se débrouille pour que la pince attrape un aimant. Il est désormais en capacité de récupérer tous les objets mais alors qu'il est sur le point de tout remporter, la pince appuie sur un flacon de parfum qui indispose Donald, le faisant éternuer et... renvoyer tous les objets à l'intérieur de la machine. En rage, le canard décide de passer à autre chose.

La troisième machine que Donald teste est un simulateur d'avion. Il a à peine le temps de rentrer sa pièce que le tour de manège est déjà terminé. Naturellement, cette injustice va très vite le faire sortir de ses gonds. Il arrache alors le manche de l'avion et se met à taper sur la machine en espérant la voir repartir ; ce qu'elle fait étonnamment. Mais dans sa joie de faire un tour gratuit, Donald jette le manche directionnel et se retrouve en hauteur sans aucun moyen de contrôler son vol. Il valdingue ainsi complètement dans les airs, trimbalé dans tous les sens et se retrouve même coursé par les hélices alors qu'il se retrouve en l'air avec un parachute de fortune fait avec son mouchoir. Tant bien que mal, il parvient à retrouver le plancher des vaches mais il en ressort malade tellement il a été secoué. Le canard est désormais vacciné d'une sortie à la fête foraine.

Donald à la Kermesse est un cartoon sympathique où Donald montre une nouvelle fois son manque de patience légendaire face à des machines.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.