Donald Fait du Camping

Donald Fait du Camping
L'affiche
Titre original :
Donald's Vacation
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 9 août 1940
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack King
Durée :
8 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Donald, parti à la campagne pour se relaxer, ne tarde pas à découvrir les joies de la nature...

La critique

rédigée par
Publiée le 16 octobre 2019

Donald Fait du Camping est un cartoon sympathique où Donald a bien du mal à garder son sang-froid face aux imprévus d'une balade en nature.

Le cartoon se divise en quatre parties où Donald réagit, à chaque fois, de façon différente mais toujours fidèle à sa personnalité. Le court-métrage débute alors que le canard est sur un canoë naviguant sur une rivière tout en jouant de la guitare. Le premier gag survient quand il se met à marcher sur un tronc montrant donc qu'il a pied et que son bateau, en réalité, ne flotte pas. Néanmoins, son slalom entre les chutes d'eau le rend totalement attachant tandis que sa bonne humeur est vite communicative. Le processus est d'ailleurs renforcé par sa bienveillance qui le fait remettre à l'eau un poisson s'étant retrouvé coincé dans sa guitare et jouant de la musique avec sa queue. Tout se passe donc bien pour Donald jusqu'à qu'il tombe du haut d'une chute, quittant alors la rivière avec son canoë sur le dos à la façon d'une tortue.

Donald déniche ensuite le lieu idéal pour installer son campement. Le cartoon s'amuse alors à proposer de nombreux gags, à commencer par le canoë qui sert aussi de tente démontable mais surtout de réceptacle au garde manger gargantuesque pour le séjour. La quantité qui sort du bateau est, en effet, tellement énorme qu'il est impossible que tout soit rentré dedans. Mais l'une des meilleures séquences du court-métrage est sûrement celle où le pauvre canard se débat avec son transat pliant. Il se coince dans tous les sens en ayant du mal à le mettre en place. Le siège est tellement récalcitrant qu'il envoie son hôte valdinguer dans la rivière. Et évidemment Donald en sort particulièrement énervé : il se met à sauter de colère sur la chaise pliante qui rend les armes et finit par s'ouvrir correctement.

Donald peut alors s'endormir tranquillement : c'est le moment choisi par de petits tamias pour chaparder la nourriture. Les petits rongeurs ont une apparence qui ressemble beaucoup aux animaux dans le film Blanche Neige et les Sept Nains et sont précurseurs des futurs Tic & Tac qui apparaîtront, eux, deux ans plus tard dans Pluto Soldat. Les scènes avec les petits écureuils font étrangement penser à des séquences de la série Silly Symphonies, notamment quand ils transportent les gâteaux ou quand ils font des trous à la citrouille, lui donnant des airs de lanterne d'halloween. La procession pour ramener les victuailles dans leur terrier est aussi très proche de ce qui était vu dans la série de cartoons des années 30. Donald finit évidemment par se rendre compte du manège et décide d'y mettre un terme : mais voilà, il se retrouve une nouvelle fois coincé dans sa chaise ! Un joli gag se produit dans la foulée avec l'un des tamias qui, pour faire taire le canard, lui envoie une banane pour lui clouer le bec.

Pour échapper à Donald, les tamias vont alors réveiller malencontreusement un gros ours. Il est en effet tout de suite attiré par l'odeur de bonnes victuailles qui se dégage du gros stock que Donald a apporté. Ce dernier arrive quant à lui enfin à se dépêtrer de sa chaise et décide de foncer dans la montagne de nourritures pour en déloger les écureuils sans avoir conscience un instant qu'il se jette en réalité tête baissée sur l'ours. Il met d'ailleurs un peu de temps à se rendre compte à qu'il a affaire. Il vérifie ses oreilles, ses dents, sa langue puis sa grande gueule avant d'accepter l'évidence. À partir de là, s'engage une course-poursuite entre l'ours et le canard, Donald essayant de se réfugier dans les arbres, en vain. En désespoir de cause, il ne demande pas son reste, retransforme sa tente en canoë puis repart d'où il est venu sans observer la nature cette fois-ci.

Donald Fait du Camping est un amusant cartoon qui montre différentes facettes de Donald et son éventail de postures où il perd son sang-froid.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.