Titre original :
American Eid
Production :
Disney
Date de mise en ligne USA :
Le 28 mai 2021 (Disney+)
Genre :
Comédie dramatique
Réalisation :
Aqsa Altaf
Musique :
Siddhartha Khosla
Durée :
21 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Ameena, musulmane originaire du Pakistan et fraîchement arrivée aux États-Unis, est triste d'aller à l'école le jour de l'Aïd parce que ce n'est pas un jour férié dans son nouveau pays d'adoption...

La critique

rédigée par
Publiée le 26 juillet 2021

Issu de la nouvelle collection de Disney+, LaunchpadAïd Américain est un court-métrage juste et sincère sur l'intégration.

La plateforme Disney+ est une opportunité pour promouvoir et proposer des œuvres différenciantes. La série de courts-métrages Launchpad est de celles-là. Il s'agit d'un programme chapeauté par Mahin Ibrahim, directrice de la diversité et de l'inclusion chez Disney, ayant pour but de donner sa chance à de jeunes créateurs issus de la diversité américaine. Six ont été sélectionnés parmi plus de 1100 candidatures lors de la première salve, dont les histoires prennent pour thème la découverte. Chacun des metteurs en scène a alors été suivi par un mentor venu de l'une des filiales de The Walt Disney Company dont Disney+, Lucasfilm, Ltd., Marvel Studios, Pixar, Walt Disney Animation Studios et Walt Disney Studios Motion Picture. Leurs courts-métrages cherchent ainsi à être à la fois émouvants, provocants ou divertissants tout en apportant un point de vue singulier sur les États-Unis contemporains. Le projet a tellement plu à la Direction des studios qu'une deuxième salve sur les thèmes de la connexion et de l’interaction est déjà lancée.

Aïd Américain est réalisé par Aqsa Altaf. Élevée au Koweït dans une famille conservatrice avec un père musulman pakistanais travaillant dans la construction et une mère au foyer sri-lankaise, elle décide de partir pour les États-Unis à l'âge de 22 ans pour y apprendre le cinéma. Elle réalise son court-métrage de fin d'études en 2017, One Small Step, qui se fait remarquer dans quelques festivals tandis qu'un an plus tard elle signe le court-métrage The Long Farewell sur deux garçons en Amazonie. Aïd Américain est, dans sa carrière naissante, l'un de ses projets les plus personnels où elle a voulu retranscrire ce qu'elle ressentait en tant qu'immigrée alors qu'elle devait laisser de côté ses traditions, malheureusement peu connues dans son pays d'adoption. Notamment, lors de la fête de l'Aïd, elle se retrouvait souvent seule sans pouvoir confier ce qu'elle ressentait puisqu'autour d'elle personne ne se rendait compte de l'importance de cette date, plus par méconnaissance qu'indifférence.

Aïd Américain raconte ainsi l'histoire de deux sœurs d'origine pakistanaise, l'aînée Zainab et la cadette Ameena, qui vivent leur arrivée en Amérique de façon bien différente l'une de l'autre. Zainab, jouée à merveille par Jenna Qureshi, cherche à être intégrée coûte que coûte dans son nouveau pays. Il faut dire qu'elle veut absolument entrer dans le club de danse, l'une de ses plus grandes passions. Malheureusement, elle a raté l'entraînement à cause du Ramadan et n'ose avouer la vérité à ses amies de peur qu'elles ne comprennent pas ses contraintes. Elle est tellement persuadée d'être rejetée qu'elle gomme toute connotation culturelle qui pourrait la raccrocher à son passé, y compris son prénom puisqu'elle veut désormais se faire surnommer « Z ». Elle agit ainsi comme si elle avait honte de ses origines et ne supporte pas que sa petite sœur lui rappelle à chaque fois les souvenirs de son ancienne vie, persuadée qu'il s'agit d'un frein à la normalisation dans sa nouvelle.

La cadette Ameena, interprétée avec justesse par Shanessa Khawaja, vit son arrivée aux États-Unis à l'inverse de sa grande sœur. Elle reste encore très nostalgique des coutumes et du folklore de son ancien pays. Elle est ainsi vraiment triste de ne pas pouvoir vivre la fête de l'Aïd comme elle le faisait auparavant. Elle se doit, notamment, d'aller à l'école car cette journée n'est pas fériée en Amérique. Pourtant, elle refuse cet état de fait et décide de célébrer la fête à sa façon : en s'habillant d'habits traditionnels ou en lançant une pétition dans son école pour rendre ce jour férié. Grâce à sa démarche, elle se rapproche beaucoup de ses nouveaux camarades et leur permet d'en apprendre un peu plus sur elle et de comprendre ses traditions. La réalisatrice propose alors une conclusion intelligente où Ameena ne peut bien sûr pas transformer l'Aïd en jour férié mais parvient à continuer à le fêter et à le conserver comme un jour spécial pour elle. Les cheminements d'Ameena et de Zainab sont réellement crédibles et illustrent parfaitement la façon dont chacun vit une intégration dans un nouveau pays. La réalisatrice tente ainsi de montrer que certes les nouveaux arrivants se doivent de faire des efforts pour s'intégrer mais que les habitants du pays d'accueil peuvent aussi leur faciliter la tâche en étant plus ouverts et curieux vis-à-vis d'eux afin d'embrasser la différence et la diversité.

Aïd Américain propose deux points de vues différents sur l'intégration dans un nouveau pays grâce aux regards de deux sœurs. Chacune d'elles adopte une approche sincère et juste même si un peu excessive d'un côté comme de l'autre, ce qui au final les fait souffrir toutes les deux. Finalement, parents et professeurs vont arriver à trouver le juste équilibre pour que les deux jeunes filles s'intègrent dans leur nouvelle vie sans fatalement oublier qui elles sont et d'où elles viennent.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.