Poe Dameron
Tome - 3 : La Tempête Approche

Poe Dameron - 3 : La Tempête Approche
La couverture
Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 13 septembre 2017
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Charles Soule (Scénariste : Poe Dameron #8 à #13)
Phil Noto (Dessinateur : Poe Dameron #8 à #13)
Nombre de pages :
136

Le sommaire

• La Tempête Approche (I) : Poe Dameron #8 (09/11/2016)
• La Tempête Approche (II) : Poe Dameron #9 (14/12/2016)
• La Tempête Approche (III) : Poe Dameron #10 (11/01/2017)
• La Tempête Approche (IV) : Poe Dameron #11 (15/02/2017)
• La Tempête Approche (V) : Poe Dameron #12 (15/03/2017)
• La Tempête Approche (VI) : Poe Dameron #13 (19/04/2017

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 17 novembre 2017

Poe Dameron - 3 : La Tempête Approche poursuit les aventures du pilote de la Résistance toujours à la recherche de Lor San Tekka. Le scénario est ainsi bien plus fouillé s'étalant sur six issus et permettant de creuser le passé de Terex. Le dessin, lui, est toujours aussi décevant, même si le constat est moins flagrant que dans le tome précédent ; la bonne nouvelle voulant qu'il s'agisse là de la fin de la collaboration du dessinateur Phil Noto sur la série.

Le récit de ce troisième volume tourne principalement, encore une fois, autour de l'Agent Terex. Après l'échec conté lors du tome précédent, il cherche en effet à se venger de Poe Dameron mais, désormais, à sa manière sans avoir à obéir ou gérer les incompétents du Premier Ordre. Il va pour cela revenir à sa vie d'avant ; non pas celle où il était stormtrooper au sein de l'Empire mais plutôt celle qui a suivi la défaite du système politique mis en place par Palpatine et qui sombre définitivement lors de la bataille de Jakku. Le volume a dès lors la bonne idée de proposer des flashbacks sur le personnage permettant de mieux comprendre son état d'esprit mais également d'en apprendre plus sur son passé et sa personnalité. Entre ses deux passages dans les organisations militaires totalitaires, il fut ainsi chef de gangs. Et donc, pour se débarrasser une bonne fois pour toute de Dameron, il décide pas moins que de réactiver son ancien réseau criminel.

Le reste du récit est, en revanche, moins palpitant même s'il s'avère tout de même plus intéressant que celui du tome précédent. Poe Dameron part, en effet, seul en mission car il suspecte un membre de son équipe d'être un agent double au service du Premier Ordre ou deTerex. Ignorant son identité, il préfère donc ne s'entourer d'aucun de ses pilotes et de gérer seul ses objectifs. Il s'adjoint ainsi seulement les services de BB-8, Oddy Muva son mécanicien et surtout de C-3PO. L'interaction fonctionne alors plutôt bien et il est agréable de voir le droïde de protocole partir de nouveau en mission après son épisode spécial, Le Membre Fantôme. Le scénariste arrive aussi à distiller une certaine dose de suspense avec le traître toujours non neutralisé et même un petit d'émotion avec un final qui ose rabattre un tant soit peu les cartes.

Le gros problème de ce troisième volet de Poe Dameron est donc, comme les précédents, le dessin. Définitivement, Phil Noto n'est pas à l'aise avec l'univers Star Wars en règle générale, ni avec le personnage de Poe en particulier. Ce dernier continue de sembler plus vieux que dans la réalité même si une légère amélioration se remarque dans les deux derniers issues. La bataille spatiale est, en effet, plutôt bien réussie et agréable pour les yeux. Pour autant, et c'est là une sage décision, Marvel a décidé de changer de dessinateur pour la suite des aventures de Dameron et de le confier à Angel Unzueta testé sur l'issue #7, Avis de Tempête, présent dans le tome précédent, et qui devient seul responsable du graphisme dès l'issue #14.

Poe Dameron - 3 : La Tempête Approche voit son intérêt scénaristique grandement s'améliorer dans ce troisième tome, principalement grâce aux flashbacks sur l'Agent Terex. Les dessins, eux,  laissent toujours à désirer et plombent l'aura de l'ensemble.

Poursuivez votre visite

1985 • 2017

Nos Réseaux Sociaux