Queen
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 18 juin 1991 (US / Hollywood Records)
Le 13 juillet 1973 (UK / EMI / Elektra)
Genre :
Hard Rock
Artiste(s) :
Queen
Durée :
38 minutes

Liste des morceaux

01. Keep Yourself Alive - 3:46
(Brian May)
02. Doing All Right - 4:10
(Brian May, Tim Staffell)
03. Great King Rat - 5:41
(Freddie Mercury)
04. My Fairy King - 4:07
(Freddie Mercury)
05. Liar - 6:26
(Freddie Mercury)
06. The Night Comes Down - 4:26
(Brian May)
07. Modern Times Rock ’n’ Roll - 1:48
(Roger Taylor)
08. Son and Daughter - 3:19
(Brian May)
09. Jesus - 3:45
(Freddie Mercury)
10. Seven Seas of Rhye… - 1:10
(Freddie Mercury)

Bonus Track de l’Edition Hollywood Records 1991 :
11. Mad the Swine - 3:20
(Freddie Mercury)
12. Keep Yourself Alive - 4:04
(Brian May)
13. Liar (remix) - 6:25
(Freddie Mercury)

La critique

rédigée par
Publiée le 22 juillet 2019
Les chansons

Toutes les chansons ont été produites par John Anthony, Roy Thomas Baker et Queen.

01. Keep Yourself Alive
Écrite par Brian May alors même que John Deacon n'avait pas encore rejoint le groupe, la chanson disposait d'un rythme que Freddie Mercury change radicalement en la ré-interprétant à sa manière. Premier grand tube de Queen, elle est le titre qui révèle l'étendue du talent du groupe.

02. Doing All Right
Écrite par Brian May (qui assure aussi la partition au piano) et Tim Staffell alors encore tous deux membres du groupe Smile, le titre forme un morceau sympathique.

03. Great King Rat
Écrite par Freddie Mercury, la chanson est l’exemple parfait du premier son de Queen, avec de longs solos de guitare et des changements de tempo. Adorée par les fans du groupe, elle n'a pourtant jamais eu l'honneur de sortir en single.

04. May Fairy King
Écrit par Freddie Mercury, le titre parle d’un monde fantastique et d’un certain Rhye (qui ré-apparaît dans la chanson Seven Seas of Rhye). C'est le premier morceau qui révèle les talents de pianiste de Freddie Mercury. Il est également la source d’inspiration du nom de scène du chanteur ("Mother Mercury, look what they’ve done to me") ; Brian May avouant même que Freddie Mercury parlait dedans de sa propre mère. Composée en studio, May Fairy King inclut beaucoup d’harmonies vocales chantées par Mercury lui-même mais également par Roger Taylor qui y livre quelques notes aiguës.

05. Liar
Écrite en 1970 par Freddie Mercury, elle est l’une des chansons les plus heavy metal du groupe. Deuxième single dans l'histoire de Queen, elle est vite devenue l'un de leur premier hymne, assurant le show sur scène.

06. The Night Comes Down
Écrite par Brian May rapidement après la formation de Queen, précipitant ainsi la fin de son premier groupe Smile, elle est enregistrée en 1971 alors que tous faisaient quelques tests sonores. Après maints ré-enregistrements, c’est finalement la première version qui se voit commercialisée. La chanson parle de l’adolescence, de la nostalgie de l’enfance et des difficultés d’être un adulte, faisant écho au titre des Beatles : Lucy in the Sky with Diamonds.

07. Modern Times Rock ’n’ Roll
Écrit et chanté par Roger Taylor, il s’agit ici d’un morceau d’une minute, simple transition entre The Night Comes Down et Son and Daughter.

08. Son and Daughter
Signé de Brian May, le titre est chanté lors de la première tournée du groupe avant même la sortie de son premier album. Il mélange à merveille les sons heavy metal et blues.

09. Jesus
Écrite par Freddie Mercury, la chanson reprend l’histoire de Jésus de Nazareth. Très différente des musiques pop de l’époque, elle ne se répète pas et épouse des airs de rock psychédélique.

10. Seven Seas of Rhye…
Œuvre de Freddie Mercury, il ne s'agit ici qu'un interlude avant de devenir un tube lors de sa sortie en version chantée dans l’album Queen II.

L'album

Queen est le premier album du groupe de rock anglais Queen. Il sort le 13 Juillet 1973 sous EMI Records en Angleterre et Elektra Records aux États-Unis avant d'adopter en 1991 le label Hollywood Records. Enregistré à Londres, il est produit par Roy Thomas Baker et John Anthony.

L'opus est influencé par divers genres tels que le rock progressif, le hard rock et le heavy metal. Les paroles y abordent de nombreux sujets à commencer par la religion ou l’amour. Le chanteur Freddie Mercury y compose cinq des dix chansons, le guitariste Brian May quatre et le batteur Roger Taylor deux avec, en guise de conclusion, un instrumental de la chanson Seven Seas of Rhye, qui deviendra un titre à part entière dans le futur album : Queen II.

Le groupe Queen commence ainsi sa carrière en chantant dans divers pubs de la région de Londres pendant plus de deux ans. Récoltant plusieurs livres sterling, il s'offre la location quelques heures du studio londonien De Lane Lea Studios pour enregistrer une maquette de cinq chansons. Malgré leur qualité, seul le label mineur Chrysalis Records vient toquer à leur porte mais sans que le groupe y donne une vraie suite.

Les membres reprennent leurs efforts pour sortir un premier LP et signent finalement un accord de production en 1972 avec le célèbre Trident Studios des frères Barry et Norman Sheffield. S'autofinançant, le groupe ne peut alors travailler que sur un morceau à la fois et, contraint à la recherche du moindre coût, profite des instruments laissés sur place par des groupes plus célèbres après leur propre session d'enregistrement. N'ayant ainsi pas le droit à l'erreur, au vu du nombre d'heures limitées qu'ils peuvent s'offrir, chaque titre est choisi avec réflexion. Voulant gagner du temps, les deux frères producteurs demandent alors aux membres contre leur gré d'enregistrer à nouveau tout simplement les cinq chansons qu’ils avaient déjà maquettées. Keep Yourself Alive est la ainsi toute première à être ré-enregistrée au déplaisir du groupe. En réalité, presque toutes lui déplaisent avant l’arrivée de Mike Stone, un ingénieur de son, qui trouve les arrangements pour restituer les sonorités exactes telles qu'imaginées par Queen. Cette synergie technique fonctionne tellement que Mike Stone interviendra sur cinq albums ! Le titre original Mad the Swine pose alors un vrai dilemme : aucun terrain d’entente n'est, en effet, trouvé avec les Sheffield. Queen qui voulait l'imposer est obligé d'abandonner sa production laissant alors ce morceau à regret. Il n'apparaîtra qu’en 1991 dans une ré-édition de l’album par Hollywood Records.

Alors que l’album est terminé en novembre 1972, Trident Studios met du temps à dénicher un distributeur, aucun ne se montrant intéressé par ce groupe et sa musique. Ne trouvant personne après près de huit mois de recherches, ils se décident à le promouvoir sous contrat avec le label EMI Records en juillet 1973. Pendant ce laps de temps, les membres réussissent à acheter de nouveaux instruments pour commencer l’enregistrement d'un deuxième album bien vite mis en pause pour cause de promotion de Queen. Keep Yourself Alive, le premier single, auquel les producteurs ne croient passort à peine une semaine avant l’album. Queen fait sur lui sa première apparition télévisée, la seule pour promouvoir ce titre, dans une émission de la BBC ; le single suivant Liar n'étant lui promu qu'aux USA par une autre société américaine : Elektra Records. Fait amusant : des années plus tard, en 1998 Hollywood Records, la dernière maison de disque, ressortira en single Keep Yourself Alive sous cinq versions différentes pour faire la promotion de leur box set iconique Crown Jewels.

Lors de sa sortie, l’album est un tel un succès critique que le groupe est comparé à Led Zeppelin.Les charts eux le boudent quelque peu ne lui n’offrant pas de top 10 (l’album se plaçant à une bien piètre 47ème place des classements anglais et, pire, 83ème dans les américains) ; le public ne lui reconnaissant sa valeur que des années plus tard.

Queen est un album rempli de charme qui offre plusieurs sonorités : considéré à sa sortie comme expérimental, il est depuis devenu un classique, véritable canon de l'histoire du groupe.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.