I’m Breathless
Music from and Inspired by the film Dick Tracy

I’m Breathless : Music from and Inspired by the film Dick Tracy
La jaquette
Éditeur :
Sire Records
Date de sortie USA :
Le 22 mai 1990
Coproduction :
Touchstone Pictures
Genre :
Bande originale
Durée :
45 minutes

Liste des morceaux

01. He’s a Man - 4:42
(Madonna, Patrick Leonard)
02. Sooner or Later - 3:18
(Stephen Sondheim)
03. Hanky Panky - 3:57
(Madonna, Leonard)
04. I’m Going Bananas - 1:41
(Michael Kernan, Andy Paley)
05. Cry Baby - 4:04
(Madonna, Leonard)
06. Something to Remember - 5:03
(Madonna, Leonard)
07. Back in Business - 5:10
(Madonna, Leonard)
08. More - 4:56
(Sondheim)
09. What Can You Lose (duo avec Mandy Patinkin) - 2:08
(Sondheim)
10. Now I’m Following You (Part I) (Duo avec Warren Beatty) - 1:35
(A. Paley, Jeff Lass, Ned Claffin, Jonathan Paley)
11. Now I’m Following You (Part II) (Duo avec Warren Beatty) - 3:18
(A. Paley, Lass, Clafin, J. Paley)
12. Vogue - 4:50
(Madonna, Shep Pettibone)

La critique

rédigée par
Publiée le 08 mars 2021
Les chansons

01. He’s a Man - produit par Madonna et Patrick Leonard 

L’album s’ouvre sur cette ballade aux airs de jazz de cabaret. Madonna, qui chante ici comme si elle arpentait les rues telle une prostituée de boulevard, adopte une voix inhabituelle. Le morceau se finit d'ailleurs sur des vocalises qui continuent une fois la musique terminée.

02. Sooner or Later - produit par Madonna et Bill Bottrell 

Sur une mélodie de type jazz des années 40 où se mêlent piano, contrebasse et cuivres, ce titre très sensuel est digne du personnage de femme fatale campé par Madonna dans le film. Teintée d'une atmosphère de club, la chanson met bien en valeur le timbre grave de la chanteuse.

03. Hanky Panky - produit par Madonna et Patrick Leonard

Cette troisième chanson de l’album évoque des pratiques sadomasochistes. Madonna y loue en effet les plaisirs de la fessée polissone, dans un style très comique, mélange de Betty Boop et Bettie Page.

04. I’m Going Bananas - produit par Madonna et Patrick Leonard 

Dans le pur style de Carmen Miranda, Madonna entonne ici une salsa en empruntant un savoureux accent espagnol.

05. Crybaby - produit par Madonna et Patrick Leonard

Singeant le style de Betty Boop, cette mélodie est sublimée par des trompettes et des cordes. Madonna y parle de son amour pour un homme trop poli et timide, elle qui rêvait en réalité d'un mauvais garçon.

06. Something to Remember - produit par Madonna et Patrick Leonard

Incontestablement le morceau le plus marquant de I'm Breathless, Something to Remember mélange des influences jazz-vocal et une production contemporaine décalée pour donner une sensation hors du temps. Inspirées par son mariage toxique avec l'acteur Sean Penn, les paroles sont parmi les plus belles entonnées par la chanteuse. Le morceau place la barre si haute qu'il sera choisi pour devenir le titre eponyme d'une compilation sortie en 1995 mettant à l'honneur les meilleures ballades de la chanteuse. 

07. Back in Business - produit par Madonna et Patrick Leonard 

Back in Business est une chanson mystérieuse qui débute très poussivement avant de prendre une tournure très proche du style alors en vogue de Paula Abdul, épousant pour cela un tempo rapide.

08. More - produit par Madonna et Bill Bottrell 

Madonna parle des plaisirs matériels dans un style qui fait voyager l'auditeur dans le Hollywood des années 30.

09. What Can You Lose (duo avec Mandy Patinkin) - produit par Madonna et Bill Bottrell 

En duo avec Mandy Patinkin, Madonna chante ici une ballade typique des chansons de Broadway. Une belle réussite ! 

10. Now I’m Following You (Part I) (duo avec Warren Beatty) - produit par Madonna et Patrick Leonard 

Dans un duo avec Warren Beatty, Madonna se fascine ici pour le prénom Dick - non sans coquinerie - sous des airs de comédie musicale des années 1950.

11. Now I’m Following You (Part II) (duo avec Warren Beatty) - produit par Madonna, Patrick Leonard et Kevin Gilbert

Dans une ambiance de scratch, la deuxième partie de la chanson épouse un rythme beaucoup plus rapide avant de basculer dans une ambiance très érotique. Le titre comprend quelques caméos sonores évoquant notamment l'ouverture des films Disney

12. Vogue - produit par Madonna et Shep Pettibone 

Madonna embrasse la culture d'Harlem avec ce genre alors naissant qu'est la House music. Les paroles poussent ainsi l'auditeur à s'échapper des douleurs de la vie à travers l'extase de la piste de danse en faisant référence aux photos de stars du magazine Vogue. À la fois étrange et intemporel, ce titre est devenu une signature de la Madonne, un hymne pour les podiums de défilés du monde entier, et notamment celui de Jean-Paul Gaultier. L'un de ses plus grands succès !

L'album

I’m Breathless: Music from and Inspired by the Film Dick Tracy est la deuxième bande originale proposée par la chanteuse Madonna. Sorti le 22 mai 1990 chez Sire Records, ce disque est un objet de promotion du film Dick Tracy produit par Disney via son label Touchstone. Madonna y assume d'ailleurs le rôle de Frisson Mahoney pour lequel elle s'est imposée, accompagnée de son amant de l’époque, Warren Beatty, qui campe le personnage principal de Dick Tracy. Le film débarque en salles le 15 juin 1990 et devient instantanément un succès au box office lors de son week-end de sortie avec en prime des avis plutôt positifs.

C'est après le tournage que Madonna entreprend la création du projet d'album avec l’aide du parolier de Broadway, Stephen Sondheim (West Side Story, Into The Woods : Promenons-Nous Dans les Bois, Sweeney Todd : Le Diabolique Barbier de Fleet Street), du producteur Patrick Leonard ainsi que de l’ingénieur-son, Bill Bottrell. Composé en trois semaines, l'opus mélange alors plusieurs styles dont le jazz, le swing ou la pop. Tous les titres évoquent en fait les différentes facettes de la personnalité du personnage de Frisson Mahoney et mettent notamment l'accent sur son attitude extravagante ainsi que sur sa relation avec Dick Tracy. La chanteuse voulait ici créer un style de musique pouvant coïncider avec le thème du film et notamment en référence aux "Incorruptibles", ce groupe d’agents du trésor américain qui lutta pour faire respecter la prohibition à Chicago dans les années 1920. Lors de la production de l’album, Madonna veut en outre étonner son public et s’éloigner de son style pop pour offrir un son totalement différent dans l'objectif assumé de raconter une histoire. I’m Breathless exploite, il est vrai, des harmonies beaucoup plus complexes que celles habituellement utilisées par la Madonne, ce qui la pousse à sortir de sa zone de confort. Elle se sert alors de sa toute fraîche relation avec Warren Beatty, à la suite de sa rupture avec Sean Penn, pour influencer le ton du disque. Les titres sont d'ailleurs enregistrés en live afin de marier la voix de Madonna et le son du groupe de jazz, pour un résultat inhabituel dans la discographie de la chanteuse.

Vogue, premier single de l’album sorti le 20 mars 1990, devient l’un des plus gros succès de Madonna en se plaçant en tête des charts, ce qui n'est en soi pas une exception pour elle, et ce, dans plus de 30 pays. Le clip, réalisé par David Fincher, rend pour sa part hommage à toutes les actrices de l’âge d’or d’Hollywood et fait de la danse voguing une tendance populaire dans le monde entier. Filmée en noir et blanc, dans un style romantique, la vidéo célèbre le cinéma des années 1930 et remporte trois prix lors des MTV Music Video Awards de 1990. Le deuxième single, Hanky Panky, se fait lui bien plus discret en arrivant seulement à la dixième place des charts américain et britanniques.

Pour la promotion de l'album, Madonna entame la tournée Blond Ambition World Tour, où une partie du concert fait référence au film Dick Tracy. Cette série de concerts fait un joli succès autant critique que commercial même si plusieurs controverses se font jour, notamment sur des références peu bienveillantes envers la religion catholique, le pape Jean Paul II appelant même au boycott d'un show à Rome. Enfin, et pour fermer la boucle, le film In Bed With Madonna, diffusé au Festival de Cannes, s'attache à raconter les coulisses de cette tournée évènement.

Le Blond Ambition World Tour terminé, Madonna continue la promotion de l’album, notamment aux MTV Music Awards de 1990. Elle y interprète Vogue habillée en Marie-Antoinette et entourée de ses danseurs et choristes pour une performance des plus marquantes. En 1991, elle se rend à la cérémonie des Oscars en compagnie du Roi de la Pop, Mickael Jackson, sous des airs de Marilyn Monroe avec Sooner or Later, titre qui lui permettra de remporter cette nuit-là la précieuse statuette, l'Oscar de la Meilleure chanson originale. 

L’album est logiquement un succès commercial et se place à la première place du European Top 100 Albums et à la deuxième place du Billboard 200 pour atteindre un total de sept millions de copies vendues dans le monde.

I’m Breathless: Music from and Inspired by the Film Dick Tracy est un indispensable pour tous les fans de Madonna, les autres n'y voyant sans doute qu'un album aux airs de comédie musicale sans grande originalité, hormis la pépite Vogue.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.