Kiss & Tell
La jaquette
Éditeur :
Hollywood Records
Date de sortie USA :
Le 29 septembre 2009
Genre :
Pop
Artiste(s) :
Selena Gomez & the Scene
Durée :
42 minutes

Liste des morceaux

01. Kiss & Tell - 3:17
(Ted Bruner, Trey Vittetoe, Gina Schock)
02. I Won’t Apologize - 3:06
(Selena Gomez, John Fields, William McAuley)
03. Falling Down - 3:05
(Bruner, Vittetoe, Schock)
04. I Promise You - 3:20
(Isaac Hasson, Lindy Robbins, Mher Filian)
05. Crush - 3:19
(Bruner, Vittetoe, Schock)
06. Naturally - 3:22
(Antonina Armato, Tim James, Devrim Karaglu)
07. The Way I Loved You - 3:33
(Shelly Peiken, Rob Wells)
08. More - 3:30
(Hasson, Robbins, Filian)
09. As a Blonde - 2:47
(Fede Dobson, Greg Wells, Peiken)
10. I Don’t Miss You at All - 3:40
(Robbins, Toby Gad)
11. Stop & Erase - 2:52
(Bruner, Vittetoe, Schock)
12. I Got U - 3:34
(Matthew Wilder, Tamara Dunn)
13. Tell Me Something I Don’t Know - 2:55
(Armato, Ralph Churchill, Michael Nielsen)

Bonus Track Japonais :
14. Falling Down (Plug in Language Remix) - 7:14
(Bruner, Vittetoe, Schock)

Bonus Track Européen :
14. Naturally (Dave Audé Radio Remix) - 6:31
(Armato, James, Karaoglu)

Target Exclusive DVD :
14. Making of Kiss & Tell
15. Falling Down (clip)
16. Galerie Photo

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 04 décembre 2018
Les chansons

01. Kiss & Tell - produit par Bruner & Vittetoe
L’album s’ouvre sur le titre Kiss & Tell, une chanson aux airs très girl power tintés d'un rythme pop rock appuyé : un agréable morceau qui vieillit très vite malheureusement.

02. I Won’t Apologize - produit par Fields
Sur ce titre, Selena Gomez revendique qu'elle est fière d’être qui elle est et annonce qu'elle ne changera pour personne. La chanson prend des airs de musique emo et colle parfaitement à la voix de son interprète.
 
03. Falling Down - produit par Bruner & Vittetoe
Falling Down entre dans la catégorie pop-rock parlant du mauvais côté d’Hollywood, la ville ou tout semble parfait alors qu’elle est remplie de secrets bien gardés.

04. I Promise You - produit par SuperSpy
I Promise You est une chanson plutôt lente qui aborde une relation amoureuse. Elle n'a pas la capacité de rester en tête.

05. Crush - produit par Bruner & Vittetoe
Crush parle d’une rupture. Mais voilà, sous des côtés pop-rock, le titre ne parvient pas à fixer son genre et ressemble à une mauvaise chanson d'Hannah Montana.

06. Naturally - produit par Rock Mafia
Naturally est une chanson electropop qui aborde le thème de l’amour : l'une des meilleures de l'album.

07. The Way I Loved You - produit par Wells
The Way I Loved You est la seule véritable balade de l’album, Selena Gomez y parlant d’un amour perdu à jamais dans une prestation tout à fait convaincante.

08. More - produit par SuperSpy
More est une pure chanson pop qui ressemble à une mauvaise suite de Fabulous de High School Musical 2. 

09. As a Blonde - produit par Wells
As a Blonde prend des airs de pop rock à la Panic! At the Disco : ici, Selena Gomez contredit I Won’t Apologize en annonçant vouloir changer de personnalité. Un morceau raté.

10. I Don’t Miss You at All - produit par Gad
I Don’t Miss You At All épouse des airs de musique dance avec bonheur.

11. Stop & Erase - produit par Bruner & Vittetoe
Stop & Erase est une chanson très rock qui aborde le thème du harcèlement à l’école : un joli morceau qui passera pourtant inaperçu.

12. I Got U - produit par Wilder
 I Got U est une chanson pop rock, aussitôt oubliée une fois écoutée.

13. Tell Me Something I Don’t Know - produit par Rock Mafia
Premier single de Selena Gomez Tell Me Something I Don’t Know une chanson très pop qui ressemble à du Britney Spears. Paresseuse mais efficace pour lancer une carrière...

Bonus Track Japonais :
14. Falling Down (Plug in Language Remix) - produit par Bruner & Vittetoe
Un remix interminable sur une seule boucle qui dure 7 minutes, une torture.

Bonus Track Européen :
14. Naturally (Dave Audé Radio Remix) - produit par Armato & James
Parfait pour une virée en boite, ce remix est une totale réussite !

L'album

Kiss & Tell est le premier album du groupe américain Selena Gomez & The Scene, sorti dans les bacs le 29 septembre 2009 via le label Hollywood Records : il entend exploiter plusieurs genres de la pop rock et l’electro rock.

Depuis 2007, l’actrice Selena Gomez est devenue une tête d'affiche de Disney Channel disposant de sa propre série télévisée et livrant ça et là diverses apparitions dans plusieurs albums de compilations pour Disney. Suivant une ligne toute tracée pour elle, elle signe dans la foulée un contrat avec Hollywood Records en juillet 2008 imitant là les autres stars maison Miley Cyrus et Demi Lovato. Elle annonce toutefois à la presse vouloir évoluer dans un groupe plutôt que de se lancer dans une carrière d'artiste solo. Après plusieurs auditions menées à Los Angeles, elle se choisit ainsi comme coéquipiers Greg Garman en batteur, Joey Clement en bassiste mais aussi Dane Forrest et Nick Foxer au piano (ce dernier se faisant vite faire remplacer par Ethan Robers). Gomez travaille ensuite avec eux sur son premier album pendant plus d’un an testant plus de 100 chansons. Il faut dire que la jeune fille et son groupe cherchent leur voie et leur style sachant que l'objectif est de livrer une musique apte à plaire à son large mais jeune public de fans. En août 2009, elle révèle enfin le nom de son groupe « Selena Gomez & the Scene » en forme de pied-de-nez aux critiques qui la considère comme une « petite starlette qui veut entrer dans le monde de la musique » ou en anglais une « wannabe scene ».

Preuve de son implication, pour l’enregistrement de l’album, la jeune Selena apprend à jouer au piano et à la batterie. Côté son, elle avoue vouloir faire danser les gens tout en délivrant des messages. La première chanson écrite pour l’album I’m Sorry fait ainsi directement référence à sa relation avec le jeune Nick Jonas des Jonas Brothers, autre groupe alors montant d’Hollywood Records : il s’agit  d'ailleurs du seul titre triste enregistré pour le projet et finalement exclu de l'opus car jugé  trop personnel. Côté production, la jeune fille choisit de travailler avec plusieurs grands noms du métier dont Ted Burner, Trey Vittetoe et Gina Schock. Selena Gomez écrit également la chanson I Won’t Apologize parlant du fait qu’elle ne changera jamais pour personne « je ne vais pas m’excuser d'être qui je suis » proclame-t-elle dedans...

Le style de Kiss & Tell est, au final, très pop rock avec des éléments de son électronique. Quant aux paroles, elles tournent autours de plusieurs thèmes récurrents que sont l’amour, la célébrité, les peines de cœur et la liberté. Gomez y révèle ainsi avoir vécu beaucoup de souffrances, de ruptures d’amitiés et souhaite que ses fans en découvrent plus sur elle.

D'abord annoncé pour juillet 2009, l'album est finalement repoussé à plus tard. Selena Gomez choisit ensuite Twitter pour dévoiler son titre, Kiss & Tell tandis que Radio Disney prend le relai en jouant un morceau de l’album par jour jusqu’à la date de lancement, le 26 septembre 2009 en format digital et 3 jours après en support physique. Toujours pour supporter les ventes, une mini-série de plusieurs épisodes est mise en ligne sur YouTube et dévoile les dessous de la production ; une idée reprise sur la version Target de l’opus qui contient également un making. Pour sa couverture américaine, c'est la carte du girly qui est retenu, montrant notamment une Selena Gomez posant en rouge à lèvre rose à strass tandis que l'Europe, elle, retient une posture plus sobre avec la jeune fille au loin sur fond noir et rose.

Selena Gomez & the Scene squatte alors évidemment les antennes de Disney Channel et Radio Disney puis s'invite chez Danse avec les Stars le 29 septembre 2009 chantant Falling Down. Le groupe se produit également au Ellen DeGeneres Show mais aussi sur internet grace à MTV Push lors d'un mini-concert diffusé sur YouTube. Pour la nouvelle année, il est choisi pour chanter Naturally et More lors du Dick Clark’s New Year’s Rockin’ Eve with Ryan Seacrest le 1er janvier 2010. Enfin, il fait une apparition dans Good Morning America avant de débuter sa première tournée appelée le Selena Gomez & the Scene: Live in Concert.

La critique n'est pas tendre avec Kiss & Tell appréciant certes le côté fun mais conspuant la voix de Selena Gomez. Cette volée de bois vert n'empêche pas le succès dans les bacs, l'album entrant dans le Top 10 des charts américains et s'écoulant à plus de 900 000 copies signant à ce jour le plus gros succès du groupe.

Kiss & Tell est au final un album galon d'essai du groupe Selena Gomez & the Scene : sans être mauvais, il reste dispensable.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.