Restaurant Hakuna Matata
L'affiche
Date d'ouverture :
Mai 1995
Type de restaurant :
Restauration rapide
 

Le synopsis

Au cœur de la brousse africaine, le Restaurant Hakuna Matata invite les aventuriers de tous horizons à interrompre leur safari pour savourer un moment de paix et surtout déguster une nourriture d’inspiration africaine aux côtés des propriétaires excentriques de l’établissement : un phacochère nommé Pumbaa et une mangouste répondant au nom de Timon !

L'expérience

Après avoir sillonné la savane africaine, c’est avec soulagement que les visiteurs aperçoivent un vaste point d’eau au charmant toit de chaume et aux murs en torchis. La hutte, basse et massive, est joliment ornée de peintures colorées, de différentes formes géométriques : triangles, zigzags et losanges se mêlent ici formant un ensemble à la fois typique et chaleureux. Un réservoir à grains en bois est relié à la façade, garantissant la possibilité aux voyageurs affamés de se sustenter après leur périple dans la brousse aride. Les fenêtres basses du point d’eau permettent également aux aventuriers plus prudents de jeter un œil à l’intérieur, tandis que des lampions gravés en céramique de forme ronde sont accrochés le long du mur, offrant un point de repérage dans l’obscurité. Les deux lourdes doubles portes en bois de l’entrée, sont encadrées de colonnes aux motifs verts et rouges, ainsi que d’un panneau en bois suspendu sur lequel est gravé : Restaurant Hakuna Matata. Les connaisseurs de la langue swahili reconnaîtront sans peine cette expression signifiant « Il n'y a pas de problème » ; la tête de Simba, le jeune prince de la Terre des Lions, est également représentée avec une expression gourmande, une serviette autour du cou, certifiant la fonction gustative de cet endroit. Pleinement rassurés, les visiteurs peuvent alors passer les portes pour se restaurer.

À l’intérieur, ils découvrent aussitôt une vaste salle principale où de luxurieuses plantes tropicales, ainsi que des lianes et des fleurs, sont suspendues aux poutres du plafond et le long du toit de chaume : la végétation de la jungle fait partie intégrante du point d’eau, abritant les voyageurs des rayons aveuglants du soleil d’Afrique. La structure de la construction a été renforcée par des rondins de bois afin de garantir la solidité du point d’eau contre les différents cataclysmes pouvant se produire dans ce coin reculé de la brousse. Des lanternes, similaires à celles aperçues à l’extérieur, diffusent une lumière douce et chaleureuse. Sur les murs, différents masques en bois représentant des animaux ont été accrochés, ainsi que des djembés et des petits fétiches africains empilés sur des étagères en hauteur.

Sur les murs, les visiteurs ne manqueront pas de reconnaître des gravures de la mangouste Timon et du phacochère Pumbaa, deux fidèles amis du prince Simba, qui vivaient ici avant de rejoindre leur ami sur la Terre des Lions. Pour leur rendre hommage, le point d’eau a ainsi été aménagé en deux aires de repos distinctes, de part et d’autre de la salle principale : la Terrasse Timon et la Place Pumbaa, chacune indiquée avec un panneau coloré représentant Timon portant un insecte sur une feuille de bananier tel un plateau, et Pumbaa penché, en souriant comme pour accueillir les voyageurs.

En allant à droite, vers la Place Pumbaa, les visiteurs débouchent dans une vaste salle circulaire, dont la forme ample rappelle le joyeux phacochère à qui elle doit son nom. Sous un toit tressé, des tables et des chaises en bois ont été disposées à l’abri d’un muret en boue séchée. Des peintures rupestres colorées, représentant des animaux de la savane (lions, girafes, rhinocéros…), ornent ce muret, et de jolies poteries traditionnelles africaines, dispersées çà et là, décorent l’endroit . Sur le mur, quelques masques traditionnels africains ont été accrochés, et des lianes ainsi que des plantes tropicales forment une barrière protectrice autour de la place. L’endroit propose des tables abritées, mais quelques-unes ont été installées à l’extérieur, toujours à l’abri, à l’ombre du réservoir à grains.

La Terrasse Timon, de l’autre côté du point d’eau, est constituée également d’un coin central circulaire à l’abri d’un muret, mais comporte davantage de petits recoins plus rectangulaires et anguleux, à l’image du terrier de la petite mangouste nerveuse. Des tables similaires à celles de la Place Pumbaa ont également été disposées, certaines dans des coins plus retranchés pour les voyageurs en quête de calme. Les murs sont, eux, ornés de masques africains, d’assiettes peintes et de peintures murales représentant des animaux et des zigzags colorés turquoises, ocres et bruns. Dans les recoins, des poteries ont aussi été exposées pour ajouter une touche chaleureuse et typique. Les nombreuses fenêtres donnant sur l’avant et les côtés du point d’eau apportent, en outre, une belle luminosité à l'endroit. Des branchages et autres plantes tropicales forment alors un toit de protection autour de la Terrasse Timon, mais le plus impressionnant est sans aucun doute le magnifique lustre fabriqué à partir de branches mortes qui permet d’éclairer l’intérieur du point d’eau et de pallier ainsi aux aléas météorologiques et imprévisibles de la brousse. Enfin, quelques tables ont été ajoutées à l’extérieur pour les explorateurs souhaitant profiter de l’air chaud de la savane.

Après avoir étanché leur soif et leur appétit de lion grâce à un festin de roi, les voyageurs peuvent ainsi quitter le point d’eau et, repus, reprendre leur safari dans la savane africaine.

La critique

rédigée par
Publiée le 07 septembre 2019

Si à Adventureland, les attractions sont légèrement moins nombreuses que dans d’autres Lands du Parc Disneyland, les différentes thématisations des restaurants y sont particulièrement soignées, faisant de chacun d’eux une véritable expérience immersive et ludique pour les visiteurs : l’offre variée permet, dans la tradition de ce Land, de voyager aux quatre coins de la planète avec une offre culinaire richement exotique : le Restaurant Hakuna Matata en est donc un parfait exemple.

Lors de l’ouverture du Parc Euro Disneyland en 1992, le restaurant s’appelait Aux Épices Enchantées : il s’agissait déjà d’un point de restauration rapide, et le seul en intérieur d’Adventureland en 1992, contrairement au Café de la Brousse et à Captain Hook’s Galley. Aux Épices Enchantées ne proposait ainsi pas seulement des spécialités culinaires d’inspiration nord-africaine, mais aussi des saveurs typiques d’Asie et des Indes Occidentales, conformément au caractère exotique et multiculturel d’Adventureland. Les premiers guides d’Euro Disney Resort datant de 1992 précisent à son sujet que la carte offrait notamment des kebabs de poulet, du porc, du bœuf, des crevettes, des légumes frits, des rouleaux de printemps, des tartes aux fruits tropicaux et de la glace à la noix de coco.

Le projet de rethématisation d’Aux Épices Enchantées a été déclenché avec la sortie du film d’animation Le Roi Lion le 15 juin 1994 aux États-Unis. Le succès instantané et international de ce chef d’œuvre des studios Disney, aussi bien sur le continent américain qu’européen, était, en effet, l’occasion parfaite de relier ce restaurant à son univers, tout en restant parfaitement cohérent avec la thématisation d’Adventureland. Aux Épices Enchantées est ainsi renommé Restaurant Hakuna Matata en 1995, faisant référence à l’hymne désormais célèbre des personnages Timon et Pumbaa et qui signifie, officiellement du moins, « Il n’y a pas de soucis » en swahili : en réalité, pour être grammaticalement correct, il faudrait dire « Hakuna matatizo ». Cette chanson, composée par Elton John sur des paroles de Tim Rice, avait d’ailleurs été nommée pour l'Oscar de la Meilleure Chanson Originale en 1995 et fait aujourd’hui partie intégrante de l’univers du (Le) Roi Lion mais aussi de la culture populaire.

À l'exception du changement de nom, la bâtisse d’apparence typiquement africaine avec ses murs de terre, ses motifs colorés et son toit de chaume abritant le Restaurant Hakuna Matata n'a pas été reconstruite ou réaménagée. La thématisation d'Aux Épices Enchantées étant à l'origine inspirée par l'architecture et la décoration traditionnelle d'Afrique subsaharienne, il a été très facile pour les Imaginieurs de Disneyland Paris de procéder à la modification du restaurant sur le thème du Roi Lion.

Il est vrai que les détails y sont nombreux et font écho à la culture africaine : le réservoir à grains, faussement reconnu comme un château d’eau de fortune, rappelle l’aridité de la savane et la rareté des denrées dans ces régions, poussant les locaux à développer des structures de conservation des matières premières. La pièce centrale où passer commande est une première immersion dans l'ambiance du point d'eau de la jungle, avec son plafond tout en lianes et plantes luxuriantes. L’intérieur du restaurant, quant à lui, propose une décoration rustique et artisanale avec les masques africains au mur, les peintures rupestres, les tables colorées et les lustres en branches. Une impressionnante collection de poteries africaines est également disposée ça et là dans les différentes pièces, complétant la touche locale. Les petites lanternes ainsi que la végétation dense et tropicale apportent enfin une dimension exotique supplémentaire et beaucoup de chaleur au Restaurant Hakuna Matata, loin de l'image que le public peut se faire d'un point de restauration rapide.

La musique à l'intérieur de l’établissement participe également à l'ambiance joyeuse puisqu'il s'agit, bien évidemment, de la bande originale du Roi Lion composée par Elton John et Hans Zimmer : les musiques du film Terres Interdites et Sous les Étoiles côtoient ainsi des versions instrumentales des titres L’Histoire de la Vie, Je Voudrais Déjà Être Roi, Soyez Prêtes, Hakuna Matata et L’Amour Brille sous les Étoiles ; de quoi enthousiasmer assurément les enfants comme les adultes. L’ancienne bande originale du restaurant Aux Épices Enchantées, composée de titres de Balafon Marimba Ensemble ainsi que de Guem et Zaka, est, quant à elle, toujours diffusée à l’extérieur du Restaurant Hakuna Matata, et a d’ailleurs été reprise dans d’autres Adventureland du monde. En ce qui concerne les références iconographiques au Roi Lion, des peintures représentant Timon et Pumbaa festoyant ou en pleine sieste digestive ont été ajoutées en 2004 après une rénovation complète des lieux. La présence visuelle de ces joyeux compères, à travers les peintures murales, est dès lors parfaitement cohérente, non seulement avec le nom du restaurant qui est leur « vieux credo » (et non « crado »), mais aussi avec leur tendance caractéristique à la gourmandise.

Le Restaurant Hakuna Matata est, en outre, un concept unique au sein des Resorts Disney du monde : il s’agit du seul point de restauration rapide dont la thématisation est entièrement centrée autour du film d’animation Le Roi Lion. Dans le Parc Disney’s Animal Kingdom, à Walt Disney World Resort, le restaurant à table Tiffins Restaurant propose également une expérience autour de la cuisine africaine (entre autres) et de l'exploration, ainsi que la possibilité d’une offre de repas couplée avec le spectacle Festival of the Lion King qui se joue au Harambe Theater depuis 2014 (il était auparavant situé à Camp Minnie-Mickey depuis 1998). Mais seul le Parc Disneyland offre aux visiteurs, si férus de ce chef-d’œuvre des studios Disney, une véritable expérience culinaire autour de l’univers de la Terre des Lions.

Le Restaurant Hakuna Matata est aussi un très bon choix de restauration rapide car, malgré sa bâtisse d'apparence basse, ses deux vastes salles contiennent un nombre significatif de tables, aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur : les nombreuses petites terrasses autour et devant le restaurant permettent également de multiplier les capacités d'accueil, notamment lors du retour des beaux jours à Disneyland Paris. L'extérieur du Restaurant Hakuna Matata est par ailleurs une expérience à part entière, différente de l'intérieur : les visiteurs peuvent ainsi profiter d'une musique d'ambiance propre à l'extérieur du restaurant, et parfois de véritables performances par des musiciens en tenues colorées d'inspiration africaine, jouant des percussions devant le restaurant. Certains chanceux mangeant en terrasse peuvent aussi assister aux passages de Timon, Baloo, le Roi Louie ou même Rafiki ! La terrasse en face du Restaurant Hakuna Matata bénéficie, enfin, d’un renfoncement et d’un muret recouverts de bambous qui permettent de l’isoler du flot des visiteurs tout en offrant une vue agréable sur Adventure Isle notamment.

À partir du 6 avril 2011, dans le cadre du Festival des Moments Magiques, la terrasse du restaurant a été aménagée afin d’accueillir l’attraction Adventureland sur le Rythme de la Jungle : un point photo permettant de rencontrer des Personnages du Roi Lion et du Livre de la Jungle, et d’apprendre avec eux à jouer du tamtam. L’offre culinaire, quant à elle, propose quelques variations de plats savoureux et légèrement épicés d’inspiration africaine, comme le poulet yassa ou encore les frites de maïs uniques au Restaurant Hakuna Matata.

Le Restaurant Hakuna Matata est également un lieu d'importance pendant le Festival du Roi Lion et de la Jungle à partir du 30 juin 2019 : le package Expérience Signature Le Roi Lion propose, en effet, aux visiteurs de rencontrer le malicieux singe Rafiki accompagné de Mickey, vêtu de sa tenue d'explorateur tout en dégustant un menu d'inspiration africaine aux saveurs riches et variées, comme les boulettes de bœuf, les crevettes sautées, le riz cassé ou encore les bananes plantains. Le clou de ce repas est évidemment le cornet de glace aux couleurs de Simba, un clin d'oeil amusant au lionceau qui est déjà présent sur le panneau du Restaurant Hakuna Matata. Une alternative végétarienne est aussi disponible, montrant par ailleurs l'évolution de l'offre culinaire de Disneyland Paris et sa volonté d'adaptation aux différents besoins et cultures des visiteurs.

Il est d’ailleurs amusant de préciser que le Restaurant Hakuna Matata partage sa cuisine avec Fuente del Oro Restaurante, le service de restauration rapide autour du thème tex-mex de Frontierland. Les Cast Members des deux restaurants portent également des costumes très similaires, rappelant ainsi par un discret clin d’oeil leur proximité malgré leurs thèmes éloignés : au Restaurant Hakuna Matata, les employés de restauration sont ainsi vêtus de costumes colorés aux étoffes chatoyantes mêlant divers motifs comme la broderie, les rayures et le wax.

Il faut également rappeler qu’à son ouverture, le Restaurant Hakuna Matata était sponsorisé par la marque alimentaire Maggi, dans le cadre de l’accord entre Euro Disney Associés et Nestlé France. Ce partenariat a pris fin en 2007, remplacé par un nouvel accord avec le groupe Unilever France, entré en vigueur le 12 avril 2007 pour les 15 ans de Disneyland Paris. Ainsi, les références à la marque aux bouillons de légumes ont disparu du point de restauration, à l’instar des autres marques appartenant au groupe Nestlé France.

Le Restaurant Hakuna Matata propose une thématique à la fois ludique et immersive tout en étant, de par sa nature de restauration rapide, accessible aux petites bourses. Sa forte capacité d’accueil contrebalance efficacement celles des autres restaurants environnants, qu’il s’agisse du Colonel Hathi's Pizza Outpost ou même de Fuente Del Oro Restaurante qui ne se trouve qu’à quelques pas, à Frontierland. Mais le point d’orgue du Restaurant Hakuna Matata reste, incontestablement, sa thématisation visuelle et sonore autour de l’univers du (Le) Roi Lion, un classique d’animation chéri par les visiteurs du monde entier, qui ne peut que ravir ceux qui s’y arrêteront pour la pause déjeuner.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.