Miraculous World
New York - Les Héros Unis

Miraculous World : New York - Les Héros Unis
L'affiche
Titre original :
Miraculous World : New York - United HeroeZ
Production :
Zagtoon
Method Animation
SAMG Animation
Date de diffusion France :
Le 26 septembre 2020
Distribution :
Disney Channel
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Thomas Astruc
Musique :
Jérémy Zag
Noam Kaniel
Matteo Locasciulli
Sylvain Goldberg
Stefano Pallotti
Durée :
52 minutes

Le synopsis

Marinette et sa classe sont invitées à New York afin de célébrer la semaine de l’amitié franco-américaine. Mais il se trouve que le Papillon a lui aussi des projets : un miraculous a ainsi été découvert dans la Grosse Pomme. Ladybug et Chat Noir auront donc besoin de l’aide des super-héros américains pour déjouer son plan...

La critique

rédigée par
Publiée le 13 novembre 2020

Miraculous : New York - Les Héros Unis est le premier téléfilm tiré de la série Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir. Diffusé le 25 septembre 2020 aux États-Unis et le 26 septembre 2020 en France sur Disney Channel, il inaugure en fait une série de films : Miraculous World. Ce concept promet en effet la sortie de nouveaux téléfilms où les personnages de Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir voyageront à travers le monde, notamment à Shanghai ou encore au Brésil.

Après le succès retentissant de la première saison de la série, des tas de projets affluent pour Ladybug et Chat Noir, les super-héros parisiens. L’un d'eux a été de produire un cross-over se déroulant à New York avec deux séries du studio Zagtoon encore en production : Pixie Girl et Ghostforce. Mais voilà, l'idée proposée par Jérémy Zag le 25 juillet 2016 n’a pas pu voir le jour, les deux séries n’ayant pas encore été diffusées. Il faut donc attendre le 19 octobre 2019 pour voir le studio Method Animation annoncer la mise en chantier d’un épisode spécial d’une heure alors intitulé Miraculous New York. Malgré la crise sanitaire de la Covid-19, les animateurs travaillent donc d'arrache-pied. Dès début 2020, Thomas Astruc poste ainsi sur son compte Twitter des informations sur la série, notamment des silhouettes représentant de nouveaux personnages. L’engouement des fans a grandi, surtout après une fin de troisième saison qui amorce un tournant important dans Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir.

L’intrigue de Miraculous : New York - Les Héros Unis se déroule entre la troisième et la quatrième saison. Marinette et ses amis vont donc à New York afin de célébrer la semaine de l’amitié franco-américaine. Mais Adrien ne peut pas s’y rendre, sachant son père très protecteur. Malgré son choix à la fin de la troisième saison, Marinette semble encore éprouver des sentiments pour le jeune homme : elle décide ainsi de convaincre son paternel de le laisser partir. Ce dernier, curieusement, accepte. Si Marinette pense avoir été plutôt persuasive, elle ne sait pas qu’elle vient en fait de donner au Papillon une opportunité en or de s’accaparer un nouveau miraculous américain tout en gardant un œil sur son fils. Comme Marinette part pour New York, elle demande personnellement à Chat Noir de veiller sur Paris à sa place le temps de son absence et de l’appeler si le Papillon ou Mayura décidait d’attaquer. Adrien, quant à lui, n’apprend que plus tard qu’il a la possibilité de voyager avec ses amis. Il décide tout de même d’y aller et garde un œil sur les akumas et les sentimonstres via son téléphone, quitte à trahir la confiance de Ladybug. 

À New York, les super-héros ne sont pas obligés de garder leur identité secrète et l’existence des New-Yorkais est rythmée par leur présence. Se retrouvent par exemple Hot Dog Dan, vendeur de hot-dogs donnant des pouvoirs à ceux qui en mangent, Captain Feu Rouge qui s’occupe de la circulation des voitures ou encore Doorman, le guide touristique capable d’ouvrir des portails pour se rendre n’importe où dans le monde. Même la Présidente est un super-héros. Avec ces informations, les spectateurs comprennent donc pourquoi la présence de Ladybug et Chat Noir ne dérange pas énormément les Parisiens : l’univers de Miraculous était déjà composé de super-héros avant l’arrivée du duo.

Miraculous World : New York - Les Héros Unis propose de nombreuses scènes comiques entre Marinette et Adrien. Ce duo ainsi que leur alter ego se placent clairement au centre de l'intrigue du téléfilm. Mais la comédie n'est pas le seul élément réussi dans le traitement de Ladybug et Chat Noir. Le drame s'invite en effet aussi dans l'intrigue proposant de belles scènes sur ce carré amoureux. Les personnages secondaires de Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir sont en revanche un peu mis de côté. Ce parti pris, somme toute compréhensible dans la mesure où il y a de nouveaux personnages à introduire, pèche en revanche par son exécution très moyenne. Le téléfilm installe ainsi dans quelques scènes des débuts de sous-intrigues qui n'aboutiront jamais. Le personnage de Chloé, par exemple, qui ne voulait pas venir à New York, se retrouve complètement délaissée, Madame Mendeleïev est quant à elle embarassée, se faisant continuellement réprimander par ses élèves tandis que Monsieur Damoclès se retrouve tout proche de son super-héros préféré. Tous ces éléments prometteurs ne débouchent au final sur rien. Quelques scènes demeurent tout de même bien sympathiques comme le personnage de Sabrina qui s'émancipe un peu de Chloé ou le garde du corps d'Adrien qui a peur de l'avion.

Parmi les nouveaux super-héros, deux ont déjà fait une apparition dans la série ainsi que dans les comics Miraculous Adventures : Majestia et Knightowl. Clairement inspirée de Wonder Woman, Superman ou encore Captain Marvel, Majestia est une super-héroïne qui inspire la force et la bonté. Alors qu'au premier abord, le personnage qui dispose d'un design attrayant n'est pas assez creusé, le téléfilm trouve une façon habile d’apporter aux téléspectateurs de nouvelles informations sur lui. Il en est de même de Knightowl qui ressemble beaucoup à Batman. Son attitude très vindicative le rend parfois antipathique, mais ses intentions ne sont pas mauvaises. Miraculous Word : New York - Les Héros Unis lui offre également une origin story très intéressante, apportant à l'ensemble une note optimiste.
Deux super-héros adolescents tirent eux aussi leur épingle du jeu : Sparrow est ainsi le protégé de Kngihtowl, un équivalent de Robin. Son côté indocile et rebelle est plaisant à suivre et, fort heureusement, ne le rend pas antipathique. Uncanny Valley est, pour sa part, une intelligence artificielle créée par Majestia. Son attitude est typique d’une androïde, calculatrice, rationnelle et parfois très premier degré. Son apparence est d’ailleurs surprenante avec son troisième œil et ses réacteurs.

Les antagonistes principaux de Miraculous, les Aventures de Ladybug et Chat Noir sont fidèles à eux-mêmes. Le Papillon est toujours aussi mystérieux lorsqu'il prépare un nouveau plan pour s'emparer des miraculous de la Coccinelle et du Chat Noir et dispose encore d'une belle présence à l'écran. Mike Rochip (alias Techno-Pirate) a, lui, le pouvoir de voler toutes formes de technologie. Le super-vilain américain devient ainsi une cible de choix pour l'akuma du Papillon. Akumatisé en Techlonizer puis en Miraclonizer, l'antagoniste n'est hélas pas suffisamment mémorable pour vraiment marquer les esprits. Heureusement, les scènes d'action que son akumatisation procure sont admirables, dans la lignée des qualités de la série de base.

Miraculous World : New York - Les Héros Unis apporte également un lot de nouveautés pour les prochaines saisons. La première qui apparaît dès les premières minutes est le magicaron violet qui permet à Ladybug et Chat Noir de voler à forte vitesse et de voyager dans l'espace. Chat Noir a également droit à un nouveau thème musical et Uncanny Valley apporte également un début d'explication au fonctionnement des costumes des super-héros parisiens.
Le téléfilm affiche par ailleurs un bon rythme, surtout au début, la fin étant plus problématique. Tout va en effet très rapidement et le récit aurait eu besoin de quelques scènes supplémentaires pour que l'intégralité de l'aventure se tienne convenablement. À ce sujet, Thomas Astruc, le réalisateur et créateur de la série d'origine et du téléfilm, apporte quelques explications : le film devait en fait durer deux heures mais les créateurs ont dû revoir leur copie et faire des compromis pour finaliser le projet. Il y a ainsi dans ces renoncements l'explication de voir certaines sous-intrigues avortées...

Miraculous World : New York - Les Héros Unis est d'abord diffusé en exclusivité en France et aux États-Unis sur Disney Channel. Puis le téléfilm est proposé en France sur TF1 le 18 octobre 2020, où il réalise un record pour la chaîne avec 35,8% de part d'audience chez les 4-10 ans. Une performance qui confirme le succès de la franchise et laisse présager de nouveaux téléfilms, voire des spin-offs.

Si certains de ses aspects sont juste passables, Miraculous World : New York - Les Héros Unis reste un excellent divertissement à l'image de la série d'origine. Proposant des personnages hauts en couleur, une aventure palpitante et de belles scènes entre les deux super-héros, il pèche juste par la sous-exploitation des personnages secondaires de la série-mère et un rythme mal géré sur la durée. Mais hors de question de bouder son plaisir, Miraculous World : New York - Les Héros Unis vaut le voyage !

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.