Trafics en Tous Genres
L'écran titre
Titre original :
The B.R.A.T. Patrol
Production :
Walt Disney Television
Date de sortie USA :
Le 26 octobre 1986
Genre :
Aventure
Réalisation :
Mollie Miller
Musique :
Jonathan Tunick
Durée :
90 minutes

Le synopsis

La patrouille de C.H.O.C. est un club non officiel composé d'enfants de militaires non officiers mené par Léonard. Tous vivent sur la base de marine de El Diablo en Californie et se trouvent en compétition avec l'équipe de Chuck, le fils du général. Si la patrouille de C.H.O.C. est très mal vue du commandement en raison de ses maladresses permanentes, elle saisit sa chance quand elle découvre l'existence d'un trafic de matériel de surveillance ultra-sophistiqué...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 28 avril 2018

Trafics en Tous Genres est un téléfilm diffusé, en 1986, sur ABC, dans l'émission hebdomadaire nouvellement intitulée The Disney Sunday Movie et héritière du show créé, sur la même chaîne, en 1954, par Walt Disney lui même, sous le titre de Disneyland.

Trafics en Tous Genres est clairement ancré dans son époque. Le téléfilm mélange, en effet, allègrement comédie et espionnage dans un style qui fait penser à un croisement entre le Club des Cinq et les Goonies. Le long-métrage commence ainsi comme une simple guéguerre d'adolescents où les "nullos" affrontent les "caïds". Cela donne lieu ainsi à de belles batailles rangées à la piscine où une équipe veut se venger de l'autre avec toute la panoplie du comique de situation où le général va se voir asperger alors qu'il passait par là. À n'en pas douter, les jeunes de la patrouille de C.H.O.C. ont dû plaire au public de l'époque car ils adoptent ce côté cool, très années 80, à commencer par leurs tenues. Anticonformistes, ils sont d'ailleurs aussi nonchalants que rebelles. Et que dire de leur quartier général établi dans un ancien bunker de l'armée avec ses gadgets et chausse-trappes en tous genres, à faire pâlir d'envie tous les enfants...

La deuxième partie du téléfilm oublie quelque peu la comédie pour suivre la petite troupe tenter d'arrêter un trafic. Mais voilà, personne ne prend évidemment au sérieux ces jeunes gens dont les blagues et les bêtises se sont accumulées dans le passé, ruinant définitivement leur réputation. Ils décident alors de confondre eux-mêmes les bandits. Téléfilm Disney oblige, les malfaiteurs se révèlent vite plus bêtes que méchants ou dangereux. Ils vont donc subir les pièges tendus grossièrement par les adolescents et naturellement, tomberont tête la première dedans. Les membres de C.H.O.C. ne seront ainsi pas vraiment en danger et pour les jeunes téléspectateurs, l'aventure ne s'avère jamais effrayante mais toujours sympathique et amusante. La course poursuite finale est à ce titre à l'image de l'ambiance voulue pour le téléfilm...

La grande force de Trafics en Tous Genres est d'avoir créé un club que les jeunes téléspectateurs auraient envie d'intégrer. Tout n'est ici que rires ou aventures avec le petit zeste de danger qui fait toute la différence et rend cette patrouille de C.H.O.C. vraiment attachante. Il est également intéressant de noter les différences de traductions pour la nommer. En anglais, cette fameuse patrouille porte le nom de "B.R.A.T. patrol" qui donne le titre du téléfilm ; B.R.A.T. étant un acronyme pour "Born - Raised and Trapped" pouvant se traduire "Nés - Élevés et Piégés". En français, les traducteurs ont préféré un titre qui ne reprend pas le nom de la patrouille, lui-même à peine cité une ou deux fois dans la fiction.

Trafics en Tous Genres bénéfice par ailleurs d'un casting réussi.
Le héros et le chef de la patrouille de C.H.O.C. est assurément Leonard Kinsey. Âgé de 14 ans, il se déplace en skateboard à moteur et se voit doté d'une assurance et d'un optimisme à toute épreuve. C'est l'acteur Sean Astin qui assume ce rôle du chef de la bande : il s'est fait connaître dans Les Goonies où il jouait Mickey mais restera ensuite vraiment dans les mémoires pour avoir incarné Sam Gamgee dans la trilogie du (Le) Seigneur des Anneaux de Peter Jackson.
Le second est Raymond McGeorge. Peut-être le plus prudent de la bande, il est aussi le plus pessimiste s'attendant à ce que tout capote. Le personnage est joué par Jason Presson vu dans dans Explorers ou Gremlins 2 : La Nouvelle Génération mais également dans le téléfilm Panique à L'Orphelinat.
Dylan Kussman est Bug, l'as de l'informatique. Il s'agit là du premier rôle de sa carrière. Quelques années plus tard, il sera reconnu pour être Richard Cameron dans le long-métrage Touchstone Le Cercle des Poètes Disparus mais aussi Clifford Henderson dans le film Disney À Cœur Vaillant Rien d'Impossible.
Bug est toujours accompagné par son petit frère Squeak (Dustin Berkovitz) tandis que la cinquième membre du club est Darla Perkins (Nia Long), la seule fille du groupe, un peu garçon manqué.
Enfin, il sera noté que le Général Newmeyer est campé par un acteur vétéran de chez Disney dans ce qui est son dernier rôle pour le studio : Brian Keith. Le comédien est, en effet, apparu, pour le label, dans une ribambelle de films (Ten Who Dared en 1960, La Fiancée de Papa en 1961, Un Pilote Dans la Lune en 1962, Sam, l'Intrépide en 1963, Les Pas du Tigre en 1964, Calloway, le Trappeur en 1965 et Scandalous John en 1971) et de téléfilms (Johnny Shiloh en 1963, Bristle Face en 1964 et Cowboy Malgré Lui en 1964).

Trafics en Tous Genres est un téléfilm Disney typique des années 80. Possédant une bonne humeur communicative, il sait mélanger la comédie avec un zeste d'espionnage afin d'intéresser le public de l'époque.Désormais daté, il se laisse pourtant suivre toujours avec plaisir.

L'édition vidéo

Le téléfilm n'est édité, à l'heure actuelle, sur aucun support.

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.