Dossier » Films d'Animation » Évènements Presse
Films d'Animation » Évènements Presse

Avant-première Cars 2
à Disneyland Paris

L'article

rédigé par
Publié le 28 juin 2011

Samedi 25 juin 2011 avait lieu l'avant-première française du film Cars 2, 12ème film d'animation de Pixar Animation Studios et dans lequel on retrouve Flash McQueen, Martin et leurs amis dans de nouvelles aventures autour du monde. À cette occasion, les voix françaises du film ainsi que de nombreux invités se sont rendus dans le Parc Walt Disney Studios afin de fêter l'événement. Chronique Disney y était également et a pu recueillir les propos de ceux qui ont participé au doublage français du film durant le tapis rouge qui a précédé la projection.

Mélanie Doutey

Racontez-nous comment vous avez découvert le personnage de Holley Shiftwell.

On passe des essais pour le personnage, on voit si ça marche bien, si la voix correspond à l'image, puis si on est choisi, on le double.

En quoi Holley Shiftwell est différente de Sally qui était le personnage féminin principal du premier film ? Est-ce que vous connaissiez ce personnage également ?

Oui, j'avais vu le premier film sans toutefois avoir fait d'analyse poussée sur Sally et je ne l'ai pas revu lorsque j'ai su que j'allais jouer dans Cars 2. Mais je peux dire qu'elles sont très différentes. Déjà, le premier film parlait plutôt d'une histoire d'amour là où celui-ci est une histoire d'espionnage, ce sont donc deux nanas très différentes... (en prenant la voix d'Holley Shiftwell) et en même temps, c'est ce qui fait toute la beauté de la femme, c'est qu'elles sont extrêmement complémentaires l'une envers l'autre.

Gilles Lellouche

Vous faites la voix de Martin dans Cars 2 et ce n'est pas la première fois que vous faites une voix pour Disney.

Non, j'avais déjà fait Rhino dans Volt, Star Malgré Lui.

Est-ce que vous pouvez nous parler des différences entre le doublage de Rhino et celui de Martin ?

C'est complètement différent car ce qui est super intéressant dans le doublage, c'est que ce n'est pas vous qui créez le personnage, c'est lui qui vous emmène dans son univers. On est donc obligé de se plier à ses propres règles, à sa façon d'exister, de bouger et d'évoluer. C'est un personnage animé, il faut donc s'animer avec lui. Rhino, le petit hamster de Volt, Star Malgré Lui, était complètement hystero, c'était épuisant, il fallait avoir un débit super rapide alors que Martin est plus nonchalant, plus gaffeur, plus pataud, c'est donc une autre manière de travailler. Mais c'est super agréable à faire parce que dans le domaine du doublage, on peut en faire des caisses, et ça, c'est un super jeu de mot !

Comment avez-vous créé la voix du personnage de Martin ? C'est simplement votre voix ou est-elle inspirée de celle de Michel Fortin (qui le doublait dans le premier film) ou de celle de Larry the Cable Guy qui l'interprète dans la version originale ?

Non, parce que Larry the Cable Guy que je ne connais absolument pas est une star américaine mais a une espèce d'accent à couper au couteau très américain, c'est donc absolument impossible d'essayer de faire un truc qui se rapproche plus ou moins de ça. J'ai donc essayé d'inventer quelque chose. Je n'ai pas encore vu le film, je vais le découvrir ce soir donc j'espère ne pas être déçu ! Pas par le film mais par ce que j'ai fait !

Bénabar

Votre interprétation de "Mon Cœur Fait Vroum" est insérée dans le film, en français, quelque soit la langue du doublage, y compris en version originale. Quelle impression cela vous fait-il de savoir que vous allez être entendu dans le monde entier ?

Cela m'intimide beaucoup et c'est encore plus touchant. Evidemment, ça me rend fier de participer au film partout ! Mais au-delà de l'égo, c'est très important dans ma carrière d'avoir eu l'occasion de travailler avec John Lasseter, d'être dirigé par lui et de participer au film, même très modestement, via un clin d'œil de vingt secondes. C'est évidemment très flatteur et intimidant.

Cécile de France

Avez-vous été heureuse de retrouver Sally que vous aviez doublé dans Cars - Quatre Roues ?

À fond !

En quoi a-t-elle changé depuis le premier volet ?

C'est surtout mon travail qui a changé car je suis quand même passée d'un rôle principal à un rôle d'arrière-arrière-arrière-plan ! Il y a donc eu un peu de frustration de ma part mais par cohérence, pour les spectateurs et les enfants, j'ai accepté de le faire pour qu'ils retrouvent la même voix et avec un espoir secret de peut-être apparaître dans une suite. Après tout, Sally est la chérie du héros, il y a des chances pour qu'ils se passent encore des choses entre eux deux, pourquoi pas des bébés voitures ou des histoires de jalousie !

Il y en a déjà un petit peu avec l'arrivée de Francesco !

Oui, c'est vrai mais ça pourrait être plus approfondi !

Après le tapis rouge, nous avons quitté le Parc Walt Disney Studios pour nous rendre au Gaumont Disney Village où a été projeté le film, précédé de Vacances à Hawaï, et de la bande-annonce française de Rebelle, le long-métrage Pixar de l'année prochaine.

Enfin, retour au Parc où une soirée a été organisée pour tous les invités. L'intérieur de Disney Studio 1 a été éclairé par un jeu de lumières simulant le passage d'automobiles sur la voie principale tandis que le film s'affichait sur la façade donnant sur Production Courtyard. Certaines attractions du Parc étaient ouvertes pour le plus grand plaisir de tous, notamment celles de Toon Studio inspirées des films Pixar qui fête ses 25 ans cette année : Cars Quatre Roues Rallye, Crush's Coaster, Toy Soldiers Parachute Drop, Slinky Dog Zigzag Spin et RC Racer. Un buffet à volonté a été installé dans Backlot, autour de la Piazza Sergio Leone sur laquelle chacun était accueilli par Woody, Buzz l'Éclair et Jessie (Vacances à Hawaï et les trois Toy Story), Rémy et Émile (Ratatouille), Carl et Russel (Là-Haut) ainsi que Monsieur Indestructible et Elastigirl (Les Indestructibles).

Moteurs... Action ! Stunt Show Spectacular (qui propose depuis le 6 avril dernier une nouvelle version avec Flash McQueen inspirée de Cars 2) a également été transformé le temps de la soirée. Des bornes PlayStation 3 ont été installées devant le garage afin de permettre à chacun de tester l'un des courses du jeu vidéo inspiré du film. Nous avons testé une course reprenant celle de Porto Corsa. Le jeu vidéo est disponible depuis le 23 juin. La Stunt Show Arena (la scène centrale sur laquelle a lieu le spectacle) est devenue une piste de karting présentée par The Walt Disney Company France et la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA). Les enfants ont pu ainsi goûter aux plaisirs du pilotage ! La piste de karting va faire le tour de France du 28 juin au 10 août 2011. Au programme Besançon, Dijon, Chalons en Champagne, Strasbourg, Vénissieux, Castres, Portet sur Garonne, Nice et Longjumeau.