Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable
La couverture
Titre original :
Prince of Persia: Before the Sandstorm
Éditeur :
Hachette
Date de publication France :
Le 26 mai 2010
Collection :
Auteur(s) :
Jordan Mechner (scénariste)
Tom Fowler (dessinateur)
David Lopez (dessinateur)
Bernard Chang (dessinateur)
Tommy Lee Edwards (dessinateur)
Cameron Stewart (dessinateur)
Niko Henrichon (dessinateur)
Pete Pantazis (dessinateur)
Dave Stewart (dessinateur)
Nombre de pages :
132

Le synopsis

Arrêtés en possession d’artefacts appartenant au roi Sharaman, trois hommes et deux femmes sont sur le point d’être mis à morts par le gouverneur d’une province de Perse. Désireux de prouver leur innocence et leur bonne foi, tous les cinq se mettent alors à raconter une histoire ou un épisode de leur vie. Rapidement, ils se rendent compte qu’ils ont tous un point commun : ils sont liés de près ou de loin à Dastan, le légendaire Prince de Perse…

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 30 mars 2018

Le 28 mai 2010, les studios Disney poursuivent leur partenariat avec Jerry Bruckheimer et sortent leur nouveau blockbuster, Prince of Persia : Les Sables du Temps, l’adaptation sur grand écran du célèbre jeu vidéo créé en 1989 par Jordan Mechner pour le compte de Brøderbund Software. Réalisé par Mike Newell, le film raconte ainsi les aventures de Dastan, fils adoptif du roi Sharaman et jeune prince de Perse. Accusé d’avoir provoqué la mort du souverain, le héros doit rapidement fuir dans le désert et trouver un moyen de réparer le passé. Aux côtés de la tumultueuse Tamina, l’une des prêtresses de la citadelle d’Alamut, il met alors la main sur une mystérieuse dague antique capable de libérer les Sables du temps et inverser le cours des choses…

Comme il est d’usage avec ce genre de superproductions, les produits dérivés de toutes sortes ne manquent pas d’envahir les rayons des magasins. Jouets, poupées, costumes et autres accessoires sont ainsi vendus parfois des semaines avant la sortie du long-métrage. Plusieurs livres et bandes dessinées sont également mis sur le marché dont une aventure inédite, Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable, publiée aux États-Unis par Disney Press le 13 avril 2010 sous le titre Prince of Persia: Before the Sandstorm et qui, loin de se contenter de reprendre les grandes scènes du film, propose en fait aux lecteurs de se plonger aux origines de l’histoire.

Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable est signé par le créateur même de la franchise, Jordan Mechner. Né à New York le 4 juin 1964, ce dernier se lance dans la programmation dès le début des années 1980 alors même que l’informatique est encore balbutiante. Réalisant son premier jeu à seulement 18 ans, il entre à l’Université de Yale où il crée Karateka, l’une des premières simulations de combat construite sur Apple II. Son diplôme en poche, il part s’installer en Californie et commence à travailler sur Prince of Persia qui, après trois ans de développement, se vend rapidement à plusieurs millions d’exemplaires à travers le monde et donne lieu à plusieurs suites dont Prince of Persia 2: The Shadow and the Flame et Prince of Persia 3D. Fondateur en 1993 de la société Smoking Car Productions spécialisée dans le développement de jeux vidéo, il voyage deux ans en Europe et tente une incursion dans le cinéma. Il réalise le documentaire Chavez Ravine: A Los Angeles Story nommé aux Oscars. Il revient ensuite à ses premières amours et, en 2003, donne une seconde vie à ses héros en créant Prince of Persia : Les Sables du Temps pour le compte d’Ubi Soft. Le jeu est couronné de succès et attire l’œil des producteurs hollywoodiens. Mechner participe alors à l’adaptation aux côtés des scénaristes Boaz Yakin, Doug Miro et Carlo Bernard et sert également comme producteur exécutif.

Pour Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable, Jordan Mechner s’est entouré de grands noms de la bande dessinée, Bernard Chang (The Second Life of Dr. Mirage, X-Men, Deadpool, Wonder Woman, Superman), David Lopez (Fallen Angel, Catwoman, All-New Wolverine), Niko Henrichon (Les Seigneurs de Bagdad, Star Wars Tales, Superman, Fantastic Four: True Story), Tommy Lee Edwards (Daredevil, Wolverine, Batman), Cameron Stewart (Catwoman, The Other Side, Batman and Robin, Assassin’s Creed) et Tom Fowler (Star Wars Tales, Star Wars: Jango Fett, Green Arrow, Venom). Ces derniers sont épaulés par les coloristes Pete Pantazis (Aquaman, Green Lantern Saga, Wolverine and the X-Men) et Dave Stewart (Hellboy : Le Troisième Souhait, Captain America, Batwoman).

Se distinguant par des styles parfois très différents, chacun des illustrateurs se charge d’une partie de l’album. Fowler s’occupe ainsi de créer la trame principale dans le palais du gouverneur. Bernard Chang met, lui, en image l’histoire racontée par le Sheikh Amar, le personnage incarné par Alfred Molina dans le long-métrage. David Lopez dessine, pour sa part, le récit de Seso, le colossal guerrier Ngbaka joué par Steve Toussaint dans le film. Niko Henrichon prend, quant à lui, la responsabilité de l’histoire de Dinarzad, l’une des deux prisonnières du gouverneur. Tommy Lee Edwards signe ensuite la partie racontée par Sharzad, la deuxième prisonnière. Cameron Stewart, enfin, illustre l’histoire du porteur, le dernier prisonnier.

Véritable pot-pourri de talents, Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable marque tout d’abord les esprits par la beauté de certaines pages. Si le style comics est le plus présent, les chapitres créés par Tommy Lee Edwards et Niko Henrichon, avec leur apparence crayonnée coloriée au pastel, sont magnifiques. Les autres parties, bien entendu, ne déméritent pas avec une richesse parfois magnifique. Hauts en couleurs, les décors sont fouillés. Les personnages sont intéressants. La vignette de la page 8 montrant la ville de Siraf dessinée par Bernard Chang est notamment juste sublime. Plusieurs cases reprennent d’ailleurs le même genre de scénographie que dans le jeu vidéo et dans le film. L’ensemble, dès lors, est particulièrement bien rythmé.

Mais le principal point fort de l’album reste sans aucun doute son scénario. Ou plutôt ses scénarios puisqu’il s’agit bien d’une compilation de récits. Contrairement à d’autres livres qui reprennent le script du film sans en modifier une virgule, le sujet est en effet ici totalement inédit. Surtout, il apporte un complément très intéressant au long-métrage en racontant des épisodes qui le précèdent et qui permettent dès lors de mieux appréhender certaines parties de l’histoire. Le lecteur peut ainsi découvrir la première rencontre entre le Sheikh Amar et Dastan (histoire dessinée par Bernard Chang), tout comme celle entre le Sheikh et son serviteur Seso (histoire dessinée par David Lopez), mais aussi les secrets de la formation des terribles Hassassins (histoire dessinée par Niko Henrichon), la jeunesse de la princesse Tamina et son éducation pour devenir la prêtresse d’Alamut (histoire dessinée par Tommy Lee Edwards) et enfin la rencontre entre Roham, l’un des héros du jeu vidéo, et Dastan, le héros du film.

Vrai plus par rapport au film qui peut être lu avant ou après visionnage, Prince of Persia : Avant la Tempête de Sable reste un très bon divertissement. Le récit se lit d’une traite tant il est palpitant. Il se redécouvre ensuite pour mieux profiter encore des superbes dessins et surtout des jolies ambiances orientales sublimées dans certaines cases.

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.