Les Folies de Mickey

Les Folies de Mickey
L'écran titre
Titre original :
Mickey's Follies
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
1929
Série :
Genre :
Animation 2D
Date copyright USA :
Le 28 août 1929
Réalisation :
Wilfred Jackson
Musique :
Carl W. Stalling
Durée :
6 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Une revue musicale met à son programme cinq canes et deux poulets danseurs, une cochonne chanteuse d'opéra et un Mickey promu pianiste...

La critique

rédigée par
Publiée le 01 juin 2022

Les Folies de Mickey, le dixième cartoon de Mickey Mouse, est historique pour l'utilisation d'une chanson qui deviendra l'hymne de la souris pendant plusieurs années.

Les Folies de Mickey reprend le même principe que le cinquième cartoon du héros, L'Opéra, proposé quelques mois plus tôt. Il s'agit d'y voir Mickey en chef d'orchestre ou organisateur de spectacles, musicaux ou non ; une posture qui deviendra assez commune dans la carrière de la souris. L'idée sera en effet abordée, par exemple, dans les cartoons Concert Rustique en 1930, Rythme en Bleu en 1931, Mickey au Théâtre en 1932 ou encore Mickey’s Mellerdrammer en 1933. Ici, Mickey monte un spectacle campagnard composé de quatre numéros mêlant danses et chants. La création de spectacles amateurs est, en tout cas, loin d'être d'être une idée nouvelle pour Walt Disney puisqu'il l'avait déjà utilisée en 1924 dans Le "Pestacle" de Far West, un des premiers cartoons des Alice Comedies.

Le spectacle commence d'abord par une bande cinq canes qui exécutent un ballet de claquettes. Il se poursuit avec une valse chaloupée assez violente entre un coq et une poule s'envoyant des coups de poing quand ils ne s'étranglent pas jusqu'au moment où la poule demande à son partenaire d'arrêter la présentation car... elle doit aller pondre un œuf ! Il s'ensuit une longue séquence où elle tente de le faire sortir pour finalement y arriver, rendant le coq tout fier. La foule applaudit alors les futurs jeunes parents, que ce soit une vache perchée sur un nid de poule ou des souris confortablement installées sur le linge qui pend à un fil. Le troisième numéro est celui d'un nouveau personnage connu sous le nom de Patricia Pigg. Cette dernière apparaîtra dans plusieurs autres cartoons dont La Fête Joyeuse en 1930, Mickey au Théâtre en 1932 ou The Whoopee Party toujours en 1932. La cochonne chante ici à la façon d'une cantatrice en interprétant la chanson 'O Sole Mio. Sauf qu'elle l’interprète avec une telle voix de crécelle qu'elle se fait huer par le public. Les organisateurs sont alors obligés de l'enlever de la scène en la tirant grâce à une corde et un cheval. Elle essaye finalement de partir dignement en chantant Goodbye Forever mais en vain.

Le dernier numéro est présenté comme la chanson phare de Mickey. Portant le titre de Minnie's Yoo Hoo, la mélodie a été composée par Carl W. Stalling, une connaissance de Kansas City que Walt Disney a embauchée pour écrire les musiques de ses cartoons. Le compositeur est également à l'origine de la série des Silly Symphonies notamment du premier opus La Danse Macabre. Les paroles, elles, sont écrites à quatre mains entre Walt Disney et Carl W. Stalling. L'interprétation de la chanson est par contre plus obscure. Même si cela n'a jamais été confirmé, il y a de grandes chances que ce soit le compositeur lui-même qui l'ait chantée pour une question de praticité. Le son de la voix ne ressemble pas, en effet, à ce que fera plus tard Walt Disney quand il deviendra la voix officielle de Mickey. Il n'empêche, Minnie's Yoo Hoo sera la première chanson Disney à avoir droit à une partition à la vente tandis que la mélodie va servir de générique d'ouverture des cartoons de Mickey durant quelques années jusqu'en 1933. Les paroles anglaises de la chanson sont amusantes et reflètent bien l'aspect campagnard et fermier des débuts de la carrière de la fameuse souris...

I'm the guy they call little Mickey Mouse
Got a sweetie down in the chicken house
Neither fat nor skinny
She's the horse's whinny
She's my little Minnie Mouse!
When it's feedin' time for the animals
And they howl and growl like the cannibals
I just turn my heel
To the henhouse steal
And you'll hear me sing this song

Oh, the old tomcat with the meow, meow, meow!
Ol' hound dog with the bow-wow-wow!
The crow's caw-caw!
And the mule's hee-haw!
Gosh what a racket like an ol' buzz saw!
I have listened to the cuckoo cuke his coo-coo!
And I've heard the rooster cock his doodle doo-oo
With the cows and the chickens
They all sound like the dickens
When I hear my little Minnie's Yoo Hoo!

             Minnie's Yoo Hoo par Walt Disney et Carl W. Stalling

Le dernier numéro avec la chanson couvre à peu près la moitié du cartoon. L'animation de Mickey y est, en revanche, assez étonnante voire même bizarre. Il faut dire que c'est la première fois que les animateurs des studios dessinaient un personnage qui chantait des paroles avec les lèvres qui bougeaient de façon réelle et synchrone. Mais malheureusement, le résultat n'est pas très réaliste, Mickey semblant plutôt faire des grimaces en montrant bien trop ses dents. Par la suite, les artistes sauront rendre le mouvement des lèvres dans les chansons bien plus crédible et plausible tout en restant esthétique. En attendant, ici, Mickey finit son morceau en dansant sur le piano et en faisant des claquettes. Il saute d'ailleurs bien trop fort et casse l'instrument en tombant dedans.

Les Folies de Mickey a une importance historique pour les studios puisque c'est la première œuvre à proposer la toute première chanson Disney.

Les personnages

1928
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.