Le Dilemme de Donald

Le Dilemme de Donald
L'affiche
Titre original :
Donald's Dilemma
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 11 juillet 1947
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack King
Durée :
7 minutes

Le synopsis

Daisy panique quand Donald perd la mémoire après un choc à la tête...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 23 août 2017

Le Dilemme de Donald est presque le deuxième cartoon coup sur coup où Daisy tient le premier rôle face à Donald.

Daisy est apparue le 9 janvier 1937 dans le dessin animé Don Donald. Pour sa première apparition, elle se dénomme Donna et est censée être l'alter égo de Minnie, version canard. Très vite, dès son deuxième cartoon, L'Entreprenant Mr Duck en 1940, elle prend son nom définitif, Daisy. Son personnage est finalement au générique de peu de courts-métrages : douze au total, autant dire bien moins que Riri, Fifi, Loulou ou que Tic & Tac. Outre sa faible présence qui la pénalise, ses traits de caractère mouvants rendent le processus d'addiction du grand public à son endroit, plus difficile. Car s'il y a bien un personnage schizophrène chez Disney, c'est bien Daisy ! Même sa voix change d'un cartoon à l'autre. Et il ne s'agit pas là de sa seule intonation mais carrément de sa diction. Elle peut ainsi, d'une part, disposer d'une voix de canard à la Donald, incompréhensible et bien plus colérique que son cher et tendre et, d'autre part, prendre une déclamation suave et sexy lui donnant des faux airs de vamp manipulatrice... La seule chose qui finalement ne varie pas dans les cartoons où Daisy apparaît est sa grande difficulté à convoler avec Donald : tous les obstacles possibles et imaginables se mettent, en effet, constamment, en travers de sa route.
Si le grand écran ne l'a pas très bien servie, Daisy se rattrape plutôt bien en bande dessinée où sa présence est, il est vrai, plus importante. Il convient cependant de reconnaitre que son personnage, contrairement à d'autres, y demeure somme toute très linéaire et évolue peu. En fait, dans l'esprit du public, comme dans celle des artistes Disney, Daisy n'est qu'un personnage secondaire dont l'histoire d'amour avec Donald est anecdotique, se situant ainsi à des années lumières de l'intensité de celle de Mickey et Minnie.

Encore plus que Dodo Donald, le vrai personnage principal du (Le) Dilemne de Donald est clairement Daisy. Le titre est d'ailleurs trompeur car ce n'est pas Donald qui se retrouve face à un dilemme mais sa bien-aimée. Cette dernière est ainsi dépeinte dans une situation peu commune. Elle débute en effet le cartoon en étant totalement désemparée au point de se confier à un psychiatre. Elle lui raconte comment lors d'une promenade, son petit ami, Donald, a reçu un pot de fleur sur la tête et a changé complètement de personnalité, allant jusqu'à l'oublier, elle et tout l'amour qu'il lui portait. Elle n'a donc plus en souvenir que la fleur qu'il y avait dans le pot. La jeune cane éconduite se retrouve ainsi esseulée dans son appartement à broyer du noir. Elle ne trouve plus le sommeil, a perdu l'appétit et a manifestement des tendances suicidaires. Une séquence du cartoon a d'ailleurs souvent été censurée lors de sa diffusion à la télévision : elle montre, il est vrai,  Daisy, carrément au bout du rouleau, pointant un revolver sur sa tempe ! A côté d'elle, tout un tas d'objet symbolise aussi l'envie de suicide comme une bombe, une grenade, un nœud coulant, un couteau et du poison...

Mais Daisy n'a finalement pas l'intention de se laisser totalement abattre et compte bien récupérer son petit ami. Il faut dire que le pot de fleur a eu un double effet sur Donald. Non seulement, il lui a fait perdre la mémoire mais en plus, lui a donné une voix de crooner phénoménal. Très vite, il se fait remarquer par un agent qui va faire de lui une star. Publicité, marchandisage, soirée, concert... la nouvelle coqueluche est partout : Donald  devenant instantanément riche et célèbre. Parmi les clins d'œil du cartoon, les spectateurs remarqueront la reprise de Quand On Prie la Bonne Étoile, de Leigh Harline pour la musique et de Ned Washington pour les paroles, tirée du film Pinocchio en 1940 et devenue entre temps l'hymne des studios Disney. Daisy passe ainsi des mois à essayer de rencontrer son petit ami au théâtre mais en vain. Elle le croise finalement par hasard dans la rue mais il la snobe complètement. C'est donc là qu'elle décide d'aller voir le psychiatre qui lui demande si elle veut Donald pour elle seule ou que le monde entier profite de sa voix extraordinaire. Daisy est catégorique : elle veut récupérer son petit ami ! Le médecin lui donne alors tout de suite la solution : elle doit faire tomber à nouveau un pot sur la tête de Donald pour que tout revienne dans l'ordre.

Le Dilemme de Donald est peut-être le seul cartoon de toute sa carrière où Daisy tient véritablement le premier rôle. Son récit est d'ailleurs inhabituel puisqu'à la différence de nombreux cartoons Disney, il ne s'agit pas ici d'une succession de gags. D'un point de vue narratif, il dispose en effet d'un début, d'un milieu et d'une fin avec une conclusion évidente, le tout porté par une idée principale parfaitement bien mise en scène et personnifiée.

Les personnages

1934
Cinéma

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

L'édition vidéo

Le court-métrage est sorti, en DVD Zone 1 et DVD Zone 2, dans le volume Donald : De A à Z - Volume 3 de la collection des Walt Disney Treasures, ainsi qu'en DVD Zone 1 et DVD Zone 2 dans la compilation, Tout le Monde Aime la Musique.

Poursuivez votre visite

Nos Réseaux Sociaux