Dingo Joue au Football

Dingo Joue au Football
L'affiche
Titre original :
How to Play Football
Production :
Walt Disney Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 15 septembre 1944
Série :
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Jack Kinney
Durée :
7 minutes
Disponibilité(s) en France :

Le synopsis

Dans la série des "How to...", Dingo fait une démonstration sur la façon de jouer au football américain...

La critique

rédigée par
Publiée le 08 juillet 2020

Au sein de la collection des "How to...", Dingo Joue au Football est sûrement, pour le public américain, l'un des cartoons les plus populaires de Dingo.

En 1937, Dingo perd sa "voix" à la suite du départ de Pinto Colvig du studio de Mickey. Le personnage, privé un temps de ses vocalises originales, les retrouvera toutefois en 1941 à la faveur du retour de son doubleur initial, et ce, jusqu'au décès de ce dernier, en 1967. Dans l'intervalle, la technique de la narration, qui permet à Dingo de rester aphone, est plébiscitée. Disney, bien décidé à sauver coûte que coûte son gaffeur attitré, contourne, en effet, la difficulté rencontrée en le mettant en scène dans des aventures commentées par voix-off. L'artiste John McLeish se voit ainsi chargé du commentaire audio de toutes les péripéties de Dingo. À l'origine, il pense participer à un programme éducatif et utilise donc un ton grave et sérieux. Se rendant compte de sa méprise, il entreprend de modifier son intonation afin de la rendre burlesque. Mais c'est sans compter sur l'intervention des réalisateurs qui le convainquent de revenir à sa prestation première, idéale pour instaurer un contraste hilarant entre le récit et la nature des images qui le supportent. La série des "How to..." est née. Le court-métrage Dingo Fait de l'Équitation, surprenant d'humour décapant, l'inaugure de façon magistrale. RKO Pictures, le distributeur exclusif de Disney à l'époque, trouve le cartoon tellement réussi qu'il décide de l'inclure dans le long-métrage Le Dragon Récalcitrant, pensant qu'il toucherait ainsi un plus large public.

Pour un non initié, le football américain est surement le sport collectif le plus nébuleux qui existe et ce n'est pas le cartoon Dingo Joue au Football qui va faire penser le contraire. Le court-métrage place ainsi le jeu au niveau universitaire, sans doute en raison de l'époque où il à été réalisé. Dans les années 40, le sport n'était en effet pas encore assez populaire aux États-Unis pour disposer d'une ligue professionnelle importante. Pour autant, le cartoon s'amuse déjà à montrer tous ses poncifs comme le nombre de fans remplissant à craquer les stades, des armées de vendeurs de collations et autres souvenirs, des managers pléthoriques, des mascottes ridicules, des journalistes, des photographes, des médecins, des musiciens... et bien sûr deux équipes de joueurs. L'un des meilleurs gags de Dingo Joue au Football se produit alors dès le début quand le narrateur, qui a un débit de parole digne d'un commentateur sportif, se met à expliquer les règles du jeu. Mais celles-ci sont couvertes par les hourras du stade, faisant que le spectateur se pose la question de leur intérêt. Plus que les règles, le spectacle reste surement le point le plus important de ce sport.

Par la suite, Dingo Joue au Football rentre dans le "dur" du jeu et devient alors incompréhensible pour celui qui n'appréhende pas les subtilités de ce sport. Ce qui est drôle est ainsi de voir les plans du terrain depuis le ciel qui montre les 22 joueurs sous forme de points rouge et bleu, histoire de différencier les deux équipes. Le schéma de jeu est obscur à souhait, partant dans tous les sens. Ce n'est pas plus limpide quand la caméra revient au plus près des joueurs, tous étant d'ailleurs interprétés par un Dingo plus amusant que jamais. Les joueurs passent alors leur temps à se foncer dessus pour récupérer la balle ou.. à être l'arrêt en attente d'une tactique chiffrée donnée par leur capitaine respectif. Là encore, ce dernier sort une litanie de chiffres dont il est difficile de savoir à quoi ils correspondent mais sont pourtant un marqueur de ce jeu. Le cartoon s'en donne donc à cœur joie dans la moquerie avec les joueurs bien sûr, avec le commentateur sportif également sans oublier les supporters, les entraîneurs, mais aussi les arbitres. Par exemple, une scène particulièrement comique les voit se réunir tous pour décider du point à accorder après qu'un ballon a éclaté sur la barre transversale : ils accordent finalement un... ½ point car le ballon n'a pas complètement franchi le but.

Dingo Joue au Football est un amusant cartoon, tout de même délicat à parfaitement apprécier si le spectateur n'est pas un minimum au fait des règles du football américain. De l'autre côté de l'Atlantique, où le sport est très populaire, il reste l'un des préférés du public ; sa nomination pour l'Oscar du Meilleur Court-Métrage d'Animation renforçant son aura.

L'équipe du film

1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

1939 • 2007

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.