Tata Edna

Tata Edna
L'écran titre
Titre original :
Auntie Edna
Production :
Pixar Animation Studios
Date de sortie USA :
Le 6 novembre 2018
Série :
Genre :
Animation 3D
Réalisation :
Ted Mathot
Musique :
Michael Giacchino
Durée :
5 minutes

Le synopsis

Edna Mode s'occupe chez elle du petit Jack-Jack...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 27 novembre 2018

Tata Edna réunit certains personnages du long-métrage Les Indestructibles 2 dans une situation et un format - le court-métrage - inédits. Depuis Monstres & Cie, Pixar a, en effet, pris l'habitude de proposer, en bonus de l'édition vidéo de ses films, une histoire courte mettant en scène tout le casting précédent. Cette politique a plusieurs avantages. Elle ravit, d'abord, les fans, en leur offrant des sessions supplémentaires avec leurs personnages favoris, le plus souvent dans des séquences finalement non retenues dans le long-métrage initial. Ensuite, elle permet à de jeunes artistes de se faire la main sur des projets moins exposés qu'un film de cinéma. Enfin, elle propose, sans vraiment l'avouer, des suites (certes au format ultra-court) dont la réalisation est moins onéreuse car effectuée dans le sillage immédiat de celle de l'œuvre de référence. Les outils de production sont, de la sorte, à disposition ; la mémoire sur les personnages, totalement fraîche et le financement suffisant puisque pris sur le budget principal. La qualité ne souffre donc pas de difficultés tandis que la suite est appréhendée comme un exercice artistique plutôt qu'une recherche de profits faciles.

S'il s'agit ici de la première réalisation de Ted Mathot, il n'en reste pas moins qu'il n'est pas un débutant chez Pixar puisqu'il est rentré aux studios en 1999 après avoir travaillé sur la série Les Simpson pour 20th Century Fox Television et La Route d'Eldorado pour DreamWorks Animation. Il travaille d'abord sur Les Indestructibles (2004) principalement sur les storyboards puis oeuvre sur les histoires de Cars - Quatre Roues (2006), Ratatouille (2007), Presto (2008), WALL•E (2008), Rebelle (2012), Toy Story : Angoisse au Motel (2013), Le Monde de Dory (2016) et Les Indestructibles 2 (2018).

Tata Edna corrige l'un des reproches à faire au film Les Indestructibles 2 : son impasse sur Edna sachant que les spectateurs auraient adoré découvrir, pendant le long-métrage, sa garde du petit Jack-Jack. Le court-métrage répond donc à la question de la même façon que Baby-Sitting Jack-Jack avait montré ce qui vivait la pauvre Kari quand elle aussi surveillait le petit dernier de la famille Parr. À contrario, le souci de l'existence même de Tata Edna confirme l'une des critiques du deuxième opus par rapport au premier : l'incroyable mimétisme de la suite par rapport à l'original. Certains parleront de symétrie, d'autres de paresse...

Malgré ce manque d'originalité sur l'existence du court-métrage, force est de constater que Tata Edna sait parfaitement utiliser ce qui marchait le mieux dans le long-métrage : Jack-Jack. Le bébé est toujours aussi craquant, drôle, expressif et imprévisible. Tous les pouvoirs qu'il possède (et ils sont nombreux ! ) sont ici présents ; la pauvre Edna en découvrant toujours plus. Les animateurs s'amusent ainsi à utiliser les différentes facultés du poupon pour en faire voir de toutes les couleurs à la star de la confection. Jack-Jack lui vole d'ailleurs la vedette et il suffit de le regarder gambader tout fier de lui dans son tout nouveau costume de super héros pour fondre littéralement. 

Malgré tout, Edna Mode dispose là d'un rôle bien plus intéressant que ce lui tenu dans Les Indestructibles 2Tata Edna place, il est vrai, le personnage dans des situations inédites permettant d'étoffer sa personnalité. D'abord, elle démontre qu'elle sait s'occuper d'un petit bébé avec toute la tendresse nécessaire et surtout un sang-froid incroyable face à un spécimen totalement incontrôlable. Même le père du bambin, pourtant super-héros, n'a pas été capable de maîtriser aussi bien ses nerfs. Enfin, elle fait preuve d'une patience sans borne quand elle doit attendre que le petit "monstre" se calme de lui-même. Là encore, les animateurs ont réussi à rendre le personnage très expressif à l'exemple de la scène où elle lance le paquet de cookies face à une horde de clones de Jack-Jack.

Tata Edna est en réalité une scène qu'il aurait été plaisant de voir dans Les Indestructibles 2 pour sortir un peu de la routine paresseuse où il a enfermé le personnage d'Edna. Une petite digression fort sympathique.

L'édition vidéo

Le court-métrage est présent en bonus de l'édition vidéo du film Les Indestructibles 2.

Poursuivre la visite

1984 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.