Dossiers » Parcs à Thème » Autres Resorts Disney dans le Monde
Parcs à Thème » Autres Resorts Disney dans le Monde

Les Trois Resorts Disney sans Parcs

L'article

Publié le 02 juin 2018

Quand il est question des Resorts Disney, le grand public pense tout de suite à ceux comportant des Parcs à thème ; c'est-à-dire, par ordre d'ouverture : Disneyland Resort (1955), Walt Disney World Resort (1971), Tokyo Disney Resort (1983), Disneyland Paris (1992), Hong Kong Disneyland Resort (2005) et Shanghai Disney Resort (2016). Mais peu de gens savent qu'il existe également trois autres Resorts Disney dans le monde sans aucun Parc à thème attenant : Disney's Vero Beach Resort (1995), Disney's Hilton Head Island Resort (1996) et Aulani, a Disney Resort & Spa (2011).

Avant de commencer la présentation de ces trois Resorts un peu à part, il est nécessaire de préciser la définition du mot Resort, barbarisme anglais, à la définition un peu floue pour un Français. De nombreuses entreprises internationales l'utilisent pour désigner, le plus souvent dans leur raison sociale, les villages de vacances ou les stations de tourisme qu'elles exploitent, c'est-à-dire généralement un complexe de loisirs ou un parc d'attractions doté d'un ensemble hôtelier. Preuve que les francophones ne sont pas très à l'aise avec cette terminologie anglosaxonne, le terme est apparu puis a disparu dans la désignation même de Disneyland Paris. La destination a, en effet, été parfois désignée comme Euro Disney Resort ou Disneyland Resort Paris afin d'insister sur le fait qu'il est une destination de vacances avant que le mot Resort soit gommé car trop peu assimilé par les Français. Comble de confusion, un Resort (au sens de complexe de loisirs) peut contenir lui-même plusieurs Resorts (au sens d'ensemble hôtelier). Étonnamment, le terme, dans sa deuxième définition, est utilisé par la filiale Walt Disney Parks and Resorts exclusivement à Walt Disney World Resort, puisque la majorité des hôtels de cette destination arbore le mot Resort accolé à leurs noms.

Un autre concept à bien comprendre est le Disney Vacation Club. Il s'agit d'un service de location d’appartements sur certains sites hôteliers de The Walt Disney Company. Ce dernier propose des appartements en temps partagé dans des résidences appartenant et gérée par la société Disney Vacation Development Inc, filiale de la division Walt Disney Parks and Resorts. La plupart des appartements sont localisées en Floride à Walt Disney World Resort mais il en existe aussi en Californie au sein du Disney's Grand Californian Hotel & Spa à Disneyland Resort ainsi que dans les trois hôtels Disney's Vero Beach Resort, Disney's Hilton Head Island Resort et Aulani, a Disney Resort & Spa. S'il s'en approche, le concept doit toutefois être distingué de la multi-propriété très en vogue dans les années 70 et 80 en France puisqu'à aucun moment les abonnés du Disney Vacation Club ne sont propriétaires - même en partie - de leur lieu de destination ; The Walt Disney Company restant seul maître à bord.

En outre, pour la plupart, les résidences du Disney Vacation Club sont accessibles aussi au grand public, non membres du programme, quand les chambres sont libres. Ainsi Chronique Disney a eu la chance de séjourner dans ces trois Resorts et peut donc en faire ici la présentation détaillée.

Disney's Vero Beach Resort

Le 1er octobre 1995, Disney's Vero Beach Resort est le premier hôtel Disney à ouvrir en dehors d'un de ses complexes de loisirs. Situé au sud de la Floride, sur la côte Atlantique, il est à mi-chemin d'Orlando et de Miami et à un peu moins de deux heures de Walt Disney World Resort. Il se trouve également à une heure de Port Canaveral, l'embarquement pour la Disney Cruise Line mais également à une heure du Kennedy Space Center qui est une visite à faire en séjournant dans cet hôtel. Pour le fan Disney européen, c'est sûrement le Resort, des trois présentés dans cet article, le plus facile à découvrir et peut tout à fait être couplé soit avec un séjour aux Parcs Disney d'Orlando, soit avec une croisière Disney.

Le style de l'hôtel est un mix entre les lodges forestiers et les hôtels de plage du début du XXème. Il peut être ainsi vu comme un mélange entre le Disney's Newport Bay Club et le Disney's Sequoia Lodge. D'un point de vue architectural, il n'a clairement pas la beauté de ses deux grands frères mais il n'en demeure pas moins apaisant et agréable. Il possède ainsi un beau lobby tout boisé et une variété de choix d'hébergements. Il y a d'abord les chambres d'hôtel de base dans le bâtiment principal avec vues sur la mer ou les jardins. Il y a ensuite les villas avec des appartements possédant une ou deux chambres. Enfin, plusieurs cottages sur deux étages avec trois chambres sont proposés pour les familles nombreuses.

Côté activités, le Resort offre un éventail intéressant. Il possède, en premier lieu, une jolie piscine avec un phare qui sert aussi de toboggan. Autour, dans un aménagement amusant, se trouve un mini-golf. De plus, de l'autre côté de la route (un tunnel passant dessous permet d'y accéder) des courts de tennis et de basket sont offerts. Il y a aussi des jeux de plein air pour les touts petits, un spa pour les adultes ou un emplacement pour les feux de camp. Enfin, le véritable intérêt de l'hôtel est bien sûr sa magnifique plage où il possible de faire du surf, d'admirer les levers et les couchers de soleil, et avec un peu de chance, en été, de croiser des tortues de mers.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Son offre de restauration est cohérente. Il en possède deux accessibles à toutes les bourses. Wind and Waves Grill est ainsi un service à table avec des plats de qualité. Wind and Waves Market est, quant à lui, un service au comptoir qui permet de prendre des repas plus légers. Il sera regretté tout de même, que depuis décembre 2016, le restaurant signature Sonya ait été remplacé par le service au comptoir. C'est ainsi mieux pour le portefeuille des familles mais cela enlève un certain cachet à la destination. Enfin, deux bars sont proposés : Wind and Waves Bar au niveau de la piscine ainsi que The Green Cabin Room qui se trouve au-dessus du lobby. Ce dernier est très chaleureux et permet idéalement de terminer la journée autour d'un verre.

Disney's Vero Beach Resort est le plus facilement accessible des trois Resorts présentés ici. En catégorie, il s'agit d'un hôtel « moderate » qui, s'il fallait faire une comparaison avec ceux de Walt Disney World Resort, le situe au niveau d'un milieu de gamme. Mais bizarrement, Il est aussi celui dont le charme opère le moins même s'il n'en est pas dénué. Nombreux sont en effet les hôtels Disney à Orlando à avoir une architecture bien plus dépaysante, y compris dans la même gamme de prix.

Disney's Hilton Head Island Resort

Ouvert le 1er mars 1996, Disney's Hilton Head Island Resort est un complexe hôtelier qui a assurément la localisation la plus étonnante des trois : l'île d'Hilton Head en Caroline du Sud. Dans le sud de l'État, à proximité du nord de la Géorgie, il se situe sur une île touristique, dont les parcours de golf sont reconnus, mais qui a su garder une authenticité dans la préservation de la nature. Il n'en demeure pas moins étonnant que Disney Vacation Club ait choisi cette localisation somme toute reculée. Surtout qu'à l'époque de son ouverture, il s'agissait de la destination de villégiature Disney la plus éloignée d'un Parc à thème.

Néanmoins, pour un fan européen, l'hôtel est idéalement situé afin de visiter deux villes du sud des États-Unis qui ne sont pas forcément les plus populaires des tours opérateurs mais qui possèdent un charme indéniable : Savannah et Charleston. La première, en Géorgie, est à une heure et demie de voiture vers le Sud et étonnera les visiteurs grâce à ses vingtaines de places verdoyantes entourées de maisons d'époque parfaitement conservées. La seconde, ancienne capitale de Caroline du Sud, à deux heures et demi en voiture vers le Nord de l'hôtel, est une ville en bord de mer aussi dynamique que remplie d'histoire avec ses demeures si caractéristiques du vieux Sud.

L'hôtel a des atouts mais aussi des manques et des choix étonnants. Le gros intérêt de ce complexe hôtelier est évidemment sa situation. Il est en effet établi dans une petite île à l'intérieur même de l'île d'Hilton Head. Il faut ainsi traverser un petit pont pour y accéder. En face de lui, se trouve une petite marina avec des bateaux de plaisance amarrés mais également des restaurants et des boutiques. De l'autre côté du petit îlot où se trouve l'hôtel, l'endroit est bien plus calme avec des marais où un ponton permet même de pratiquer la pêche. Le style architectural du complexe est plutôt réussi s'inspirant beaucoup de celui la région, le South Carolina Lowcountry. L'ensemble possède une piscine thématique très agréable ainsi qu'une chaleureuse salle de jeu où les familles peuvent se retrouver pour faire des jeux de société.

Le gros point noir du Resort est son manque de points de restauration. C'est bien simple : il n'y a aucun restaurant digne de ce nom. Les chambres sont clairement des villas et il y a donc moyen de se faire soi-même les repas. L'hôtel possède certes quelques stands qui proposent à manger, que ce soit pour le petit-déjeuner ou des hamburgers pour le midi, mais ils sont bien trop petits, avec des choix peu avenants et fermés au-delà de 17 heures. Pour dîner, il faut donc traverser le pont où un certain nombre de restaurants non Disney sont disponibles.

Cliquez sur les images pour agrandir

La chose la plus étonnante à propos du Disney's Hilton Head Island Resort est assurément sa dépendance, la maison de plage, nommée fort à propos, Disney's Beach House. Située à l'extrémité de l'île d'Hilton Head, côté Océan Atlantique, elle se trouve à trois kilomètres de l'hôtel principal. Il y a possibilité d'y aller en voiture, à vélo ou alors de prendre la navette mise en place par le Resort qui fait l'aller-retour toutes les demi-heures de 10 heures à 17 heures. La maison de plage offre donc une autre piscine, un petit coin snack, un salle de détente mais surtout un accès à la plage permettant de se baigner dans l'océan. La maison en elle-même est privative et accessible uniquement aux résidents de l'hôtel Disney.

Au final, Disney's Hilton Head Island Resort est le plus modeste des trois Resorts présentés ici, à mi-chemin pour faire une comparaison entre un « value » et un « moderate » à Walt Disney World Resort. Pour autant, il ne manque pas de charme, surtout dans sa situation et son environnement. Il est juste vraiment dommage que son offre de restauration soit si restreinte.

Aulani, a Disney Resort & Spa

Aulani, a Disney Resort & Spa est le dernier en date des Resorts dédié au Disney Vacation Club à être proposé. Après des années d'annonce et de construction, il ouvre ses portes aux visiteurs le 29 août 2011 sur l'archipel d'Hawaï. C'est sûrement la destination de vacances Disney la plus éloignée d'un Parc Disney puisqu'il se situe à cinq heures et demie d'avion de Los Angeles et Disneyland Resort ainsi qu'à huit heures et demie d'avion de Tokyo et Tokyo Disney Resort. Pour un fan Disney français, il est particulièrement difficile de s'y rendre, car en plus du prix de l'avion qui est assez cher, il faut compter environ 24 heures de voyage avec les escales.

Cliquez sur l'image pour agrandir

Pour une visite d'Aulani, a Disney Resort & Spa, il vaut mieux prévoir un long séjour d'au moins quinze jours pour visiter l'archipel. L'hôtel Disney se trouve ainsi sur la côte sud-ouest de l'île d'Oahu. Il s'agit de la troisième île en superficie après Big Island, l'île au volcan dont le célèbre Kilauea est rentré en éruption en mai 2018, et Maui, célèbre pour ses plages et ses cascades. Oahu est, en revanche, l'île la plus peuplée d'Hawaï et possède également la ville la plus habitée, Honolulu qui est aussi la capitale de l'État. La destination pour un fan français est parfaite dans le cas d'un voyage de noce ou d'un anniversaire de mariage. Les îles sont toutes plus romantiques les unes que les autres et il peut tout à fait être décidé de faire un tour de l'archipel ou de ne rester que sur Oahu. Après tout, entre Waikiki, le quartier commerçant d'Honolulu, Pearl Harbor ou les lieux de tournages de Jurassic Park sans compter les plages splendides et les magnifiques vallées, il y a vraiment de quoi faire rien que sur cette seule île. Aulani, a Disney Resort & Spa est ainsi à une heure de l'aéroport : il est d'ailleurs conseillé de ne pas commencer le séjour par cet hôtel car cela rallongerait d'autant plus le trajet, surtout s'il faut conduire avec une voiture de location. Il vaut mieux se remettre du vol en commençant par une ou deux nuits à Waikiki.

Aulani, a Disney Resort & Spa est l'équivalent d'un hôtel « deluxe » à Walt Disney World Resort, et encore ceux dans la fourchette haute, niveau prix. Le service et la décoration sont ainsi impeccables et l'accueil est exemplaire. Le style architectural reprend la culture et les traditions hawaïennes. En forme de U avec deux petites extensions, l'hôtel rappelle beaucoup Disney's Animal Kingdom Lodge à Walt Disney World Resort. Comme lui, il possède un lobby de toute beauté. Chose étonnante, Stitch, dont le film se passe à Hawaï, est peu présent mis à part une statuette en bois ; le Personnage venant des Parcs étant lui totalement absent. En revanche, Mickey, Donald, Minnie ou Dingo sont bien là même si la grosse différence par rapport aux Parcs à thème, c'est qu'ils sont, eux aussi, en vacances, et non pas les hôtes de l'hôtel comme ils ont l'habitude de l'être dans les Resorts avec Parcs.

Cliquez sur les images pour agrandir

L'offre aquatique d'Aulani, a Disney Resort & Spa est pléthorique. Certes, l'hôtel se trouve au bord de mer et permet de se baigner dans une mer bleue azur avec des poissons multicolores aux pieds (même s'il ne s'agit pas, loin s'en faut, du meilleur endroit de l'île pour le faire). Le véritable atout du complexe est clairement ses piscines de toute beauté. Waikolohe Pool est pour toute la famille tandis que Wailana Pool est prévue pour les adultes. Mais la plus belle de toute est sûrement Ka Maka Grotto dont l'horizon se confond avec la mer rendant la vue romantique à souhait. Enfin, il existe également une rivière rapide, Waikolohe Stream, ainsi qu'un bassin pour faire de la plongée, Rainbow Reef. Dernier point, l'hôtel possède un spa luxueux de grande qualité, Laniwai - A Disney Spa, parfait pour ceux qui veulent se détendre.

L'offre de restauration d'Aulani, a Disney Resort & Spa est également complète. Il y a bien sûr un certain nombre de snacks mais ce sont surtout les restaurants qui sont de qualité. ‘AMA‘AMA - Contemporary Island Cooking est ainsi un restaurant signature qui est ouvert sur la mer et qui garantit une soirée romantique pour tout dîner sur place. Situé dans le bâtiment principal, Makahiki - The Bounty of the Islands est un buffet où il est possible de rencontrer des Personnages Disney durant le petit-déjeuner ou le dîner. Il existe aussi un service rapide pour les petites faims au Ulu Cafe tandis qu'à Off the Hook il est possible de manger rapidement le midi. Enfin, il sera noté les deux bars - l'un en intérieur, The ‘Olelo Room, et l'autre en extérieur, Wailana Pool Bar - qui permettent de se détendre en fin de soirée.

Aulani, a Disney Resort & Spa est clairement, et de loin, le meilleur Resort des trois décrits ici. Il fait sûrement partie des meilleurs hôtels Disney tout court. Avec une situation idéale, un service impeccable, des piscines superbes, des restaurants qualitatifs, c'est la destination idéale pour une escapade en amoureux en particulier lors d'une grande occasion. Malgré sa situation géographique éloignée pour de nombreux fans européens, il mérite vraiment d'être vu. Il offre, en plus, la chance de visiter les belles îles d'Hawaï.

Les trois Resorts Disney sans Parc à thème proposent donc des prestations un peu différentes. En réalité, seul Aulani, a Disney Resort & Spa mérite réellement d'être visité pour un fan européen Disney. Les deux autres ont trop vieilli pour être véritablement dignes d'intérêt. Surtout que depuis le voyage ayant permi l'écriture de cet article, le Disney's Hilton Head Island Resort semble être devenu une résidence exclusivement réservée aux membres Disney Vacation Club le rendant ainsi difficile d'accès pour le public lambda.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.