Émissions » Émissions d'Anthologies Disney » Saison 01 (1954 • 1955)
Émissions d'Anthologies Disney » Saison 01 (1954 • 1955)

Prairie

Prairie
L'écran titre
Titre original :
Prairie
Production :
Walt Disney Productions
Date de diffusion USA :
Le 10 novembre 1954
Genre :
Documentaire
Réalisation :
James Algar
Richard Bare
Durée :
50 minutes
Disponibilité(s) aux États-Unis :

Le synopsis

Walt Disney présente James Algar qui dévoile, ensuite, certains des secrets de réalisation du film La Grande Prairie.

La critique

rédigée par
Publiée le 24 mai 2021

Prairie est un épisode diffusé dans le cadre de l'émission de la chaîne américaine ABC Disneyland.

Walt Disney
James Algar

Dans le troisième épisode de son émission d'anthologie, Walt Disney raconte qu'il a reçu énormément de courriers et questions à propos de sa série des True Life Adventures. Le public lui demande notamment comment il a été possible de tourner des images si impressionnantes sans que les animaux ne s'enfuient. Il présente alors une caméra particulièrement innovante permettant de filmer avec précision des détails à une distance pourtant lointaine. Il passe ensuite la parole à James Algar, le responsable des films animaliers des studios Disney, afin qu'il présente plus précisément la série. Professionnel à multiples facettes, il est, au cours de sa carrière chez Disney, tour à tour animateur, scénariste, réalisateur, producteur ou narrateur. Il commence ainsi, aux côtés du papa de Mickey, en 1934 en qualité d'animateur sur Blanche Neige et les Sept Nains. Walt Disney le remarque très vite et lui confie dans la foulée la réalisation de L'Apprenti Sorcier, devenu depuis, le pilier référent de Fantasia. À la fin des années 1940, il lui propose un nouveau challenge et le charge de la réalisation d'un court-métrage, L'Île aux Phoques, inaugurant une toute nouvelle série de documentaires animaliers, les True-Life Adventures. Le coup d'essai se révèle un parfait coup de maître qui emporte l'adhésion du public et... un Oscar ! James Algar contribue ensuite, pendant plus d'une décennie, à la production d'une multitude de courts et longs métrages documentaires dont la plupart est oscarisée...

Dick Borden
Ruth Grant

Le but de Prairie est ainsi d'expliquer les secrets de fabrication du long-métrage La Grande Prairie, sorti au cinéma quelques mois plus tôt. L'épisode commence, tout d'abord, par présenter Dick Borden, un cadreur spécialisé dans le vol des oiseaux. Il a ainsi mis au point un canoë motorisé qui lui permet d'aller sur l'eau, au plus près des volatiles en s'approchant d'eux sans se faire remarquer. Il est alors capable de prendre des images superbes dont un vol d'oies sauvages au ralenti. Ensuite, l'émission s'attarde sur Cleveland Grant et son épouse Ruth qui sont eux partis filmer les béliers des montagnes d'Amérique du Nord. Si Ruth reste en arrière pour avoir une vue d'ensemble, Cleveland est lui obligé de faire de l'escalade afin de se positionner idéalement pour prendre de gros plans des animaux. L'opération s'avère délicate car il doit pouvoir aussi transporter son matériel.

Cleveland Grant
Tom McHugh

Mais le clou du spectacle dans le film de 1954 est bien sûr la longue séquence des bisons. Tom McHugh est chargé de ramener ces images incroyables. Pour y arriver, il a l'idée, afin de se rapprocher le plus possible des animaux, d'adopter la même technique que celle des Indiens quand ils chassent : mettre une peau de bête sur lui et se fondre dans le troupeau. À partir de là, de nombreux extraits du long-métrage sont montrés dont les scènes avec les chiens de prairie, notamment l'attaque impressionnante du faucon essayant d'attraper le petit rongeur. L'épisode continue ensuite en montrant les cameramen affronter la difficulté des éléments. Tom McHugh, aidé de James Simon, utilise ainsi des sortes de bateaux motorisés sur ski pour suivre les bisons durant la période hivernale dans les plaines enneigées. Enfin, James Simon s'allie à Llyoyd Beebe, après le changement de saison, afin de tourner des scènes avec le couguar, le fameux lion des montagnes. L'épisode remontre d'ailleurs l'incroyable séquence du film où l'animal passe à côté d'un faon sans le voir, ce dernier restant parfaitement immobile afin de se camoufler.

James Simon

Prarie est un making-of sympathique du film La Grande Prairie qui permet de montrer les scènes les plus iconiques du long-métrage tout en complétant avec quelques techniques de tournage de l'époque. La présentation durant une vingtaine de minutes, l'épisode est complété par la diffusion du premier court-métrage des True Life Adventures, L'Île aux Phoques.

L'équipe de l'émission

1912 • 1998
Réalisateur
1901 • 1966
Producteur

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.