Les Vengeurs Ultimate

Les Vengeurs Ultimate
L'affiche du film
Titre original :
Ultimate Avengers - The Movie
Production :
Marvel
Date de sortie USA :
Le 21 février 2006
Distribution :
Lions Gate Films
Genre :
Animation 2D
Réalisation :
Curt Géda
Steven E.Gordon
Bob Richardson
Musique :
Guy Michelmore
Durée :
72 minutes

Le synopsis

Nick Fury tente de former une équipe de super-héros pour contrer une menace extra-terrestre…

La critique

rédigée par
★★
Publiée le 16 octobre 2018

Les Vengeurs Ultimate, sorti en 2006, est une adaptation de la série de comics The Ultimates démarrée en 2002. Production collégiale de Marvel Animation, Lionsgate et MLG Productions, cet opus a pour dessein de relancer la partie animée de la franchise, avec l’espoir assumé de concurrencer enfin DC comics et ses productions de qualité dans ce domaine.

La série de comics The Ultimates narre donc les aventures des vengeurs au sein de l’univers « Ultimate ». C’est au début du troisième millénaire que Marvel fait un constat clair : pour relancer ses super-héros les plus anciens et emblématiques du XXème siècle, elle doit insuffler un vent de renouveau. Il est vrai que tous ses personnages aussi héroïques soient-ils accusent pour certains d’entre eux un âge canonique. Si les héros originaux poursuivent leurs aventures au sein de leurs productions respectives pour le plaisir de lecteurs fidèles, Marvel a besoin de capter un nouveau public.Tant et tant d’intrigues passées, de combats et d’aventures à devoir lire, pour être à jour de la mythologie, peuvent en effet rebuter le potentiel nouveau lectorat : la décision est ainsi prise de créer un nouvel univers où l’émergence des super-héros serait beaucoup plus contemporaine et par la même, accessible.

Joe Quesada (Rédacteur en chef de Marvel Comics) et Bill Jemas (Président de Marvel Entreprise) décident donc de la création de l’univers « Ultimate », considéré  également comme étant la terre-1610. Ils commencent tout d’abord avec une valeur sûre, Spider-Man (Ultimate Spider-Man en 2000 par Brian Michael Bendis et Mark Bagley) héros incontournable de tous les univers Marvel. À la vue du succès rencontré, ils déclinent le concept avec les mutants (Ultimate X-Men en 2001 par Mark Millar et Adam Kubert) les vengeurs (Ultimates en 2002 par Mark Millar et Brian Hitch) et même plus tard, les 4 Fantastiques (Ultimate Fantastic Four en 2004 par Brian Bendis, Mark Millar et Adam Kubert). Si certains des vengeurs comme Hulk et Black Widow apparaissent déjà aux côtés de Spider-Man dans la série Ultimate Marvel Team-Up, le reste de l’équipe est encore à réinventer. Joe Quesada propose alors cette ambitieuse mission - et grand bien lui en a pris ! - à Mark Millar qui officie déjà sur Ultimate X-Men et Brian Hitch. Les deux britanniques férus de comics, ont, en effet, chacun leur tour déjà œuvré brillamment auprès de la distinguée concurrence et se voient offrir désormais la chance de recréer un univers Marvel tout entier. Une telle opportunité ne se refuse pas ! Le résultat est sans appel, les personnages sont tour à tour cyniques, torturés, jaloux, violents… tout simplement humains. Une véritable et belle réussite !

En 2004, Marvel décide de transposer les aventures papier au moyen de l'animation. Le label se lance ainsi dans un partenariat avec Lions Gate Entertainment afin de produire une série de huit directs-en-vidéo dont sept seront des longs-métrages et le dernier, une compilation de deux moyens-métrages ; les sorties de ces films s’étalant de 2006 à 2011. Reprenant les grandes lignes scénaristiques et les principaux traits de caractère du comics, Les Vengeurs Ultimate est donc le premier titre de la série Marvel Animated Features tandis que les suivants sont Les Vengeurs Ultimate 2 en 2006 ; Iron Man en 2007 ; Docteur Strange en 2007 ; Next Avengers en 2008 ; Planète Hulk en 2010 ; Thor - Légendes d’Asgard en 2011 et, enfin, les deux moyens métrages Hulk vs Thor et Hulk vs Wolverine en 2009.

Atlantique nord 1945, Captain America doit sauver le monde des Nazis alliés aux Chitauris, une race d’extraterrestres metamorphes. Le film réalisé par Steven E.Gordon (Shrek 2 ; X-Men : Évolution) Curt Géda (Batman, La Relève ; X-Men : Évolution) et supervisé par Bob Richardson (Spider-Man), reprend ici la base du comics tout en en modifiant certains points comme la présence des Chitauris sous leur forme originelle, pour lui permettre de condenser et formater le scénario pour les besoins de la production. Et c’est bien là que se situe la principale faiblesse de l'opus. Les treize épisodes papier que constituent la première saison de The Ultimates permettent non seulement de poser les bases des personnages, mais également d’approfondir leurs traits de caractère tout en amenant le lecteur à se délecter de l’intrigue. Malheureusement, devoir compacter toute une saison papier, un arc narratif entier, pour la faire tenir dans un format de soixante-dix minutes n’est pas chose aisée, et des coupes nettes et criminelles sont menées.

Découpée en trois parties, l’intrigue des (Les) Vengeurs Ultimate tente malgré tout d’être cohérente mais s’avère vite ultra classique : primo, formation de l’équipe ; secundo, échec de la première mission et tertio, réussite de la seconde mission après une brève remise en question de chacun. Le temps accordé à chaque personnage est trop inégal, Captain America, fraîchement revenu à la vie, Nick Fury et son œil vif et Bruce Baner terrorisé par la bête qui sommeille en lui, monopolisent l’écran. Certes, ils le méritent, mais c’est au détriment d’Iron Man et de Thor notamment, qui font plus office de figuration que de personnages principaux à part entière. Comme dans le comics, le milliardaire Tony Stark est un alcoolique invétéré mais l’identité de son alter égo reste secrète, et il ne s’exprime qu’avec parcimonie au cours de cette aventure. Thor est lui un pacifiste new age mais n’apparaît que trop peu. Quant au couple Pym dont la relation est une pierre angulaire de la première saison papier de The Ultimates, il est incontestablement sous exploité. Côté adversaires, les vengeurs ont, en revanche, fort à faire avec les Chitauris puisqu'il s’agit d’une race extraterrestre métamorphe infiltrée sur terre depuis des siècles dans le but d’asservir l’humanité, le libre arbitre étant pour eux une hérésie.

À vouloir cisailler au plus juste les éléments de l’intrigue pour respecter le format imposé, les producteurs coupent trop vite et trop court ! Mais ce n’est pas là le seul défaut du film. Si le travail de Brian Hitch, dessinateur du comics est réellement exceptionnel, l’animation des (Les) Vengeurs Ultimate est trop saccadée pour convaincre de sa qualité, comme si la transposition de l’inerte au mouvant était une gageure faite à son ouvrage. Les traits des personnages sont également moins détaillés ; Captain America se retrouvant par exemple coiffé d’une coupe en brosse à en faire pâlir Dolph Lundgren. L'animation générale est, en réalité, de très mauvaise qualité et ne rend pas hommage aux styles du comics. Seules les scènes parfaitement retranscrites de la version papier en valent la peine, même si l’action semble plus forte et plus fluide sur les planches de Brian Hitch que quand elles sont en mouvement ! Un comble...
Le téléspectateur également lecteur ne peut donc qu'être déçu par l’animation qui fait ici le strict minimum, sur les images de l’artiste. Pour ceux dont il s'agit des premiers pas dans l’univers Ultimate, l'ensemble pourra contenter, malgré un visuel d'ensemble décidément bien paresseux. Quant à la musique de Guy Michelmore (compositeur des huit opus de la série Marvel Animated Features) aux tonalités héroïques et classiques, elle épouse convenablement les différentes scènes du film.

Reprenant les numéros #1 à #13 du comics The Ultimates Vol. 1, Les Vengeurs Ultimate tente l’impossible en condensant un scénario riche de ses personnages et de son intrigue. Le résultat est mitigé pour qui est fan du comics mais peut ravir les nouveaux spectateurs souhaitant se plonger dans l’univers Marvel sans avoir à rattraper des décennies d’histoires. Une porte d'entrée convenable en somme, mais pas plus...

L'édition vidéo

Jaquette Les Vengeurs Ultimate
Jaquette Les Vengeurs Ultimate
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2006
Zone 2 Simple 2009
Editions Blu-ray Disc
Zone A Simple 2007
Zone B Simple 2009

Poursuivre la visite

1968 • 2015
1966 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.