Life-Size 2 : A Christmas Eve
L'affiche
Titre original :
Life-Size 2 : A Christmas Eve
Production :
Freeform
Date de diffusion USA :
Le 2 décembre 2018
Genre :
Comédie
Réalisation :
Steven K. Tsuchida
Musique :
Germaine Franco
Durée :
90 minutes

Le synopsis

Grace Manning, la jeune PDG de l'entreprise Marathon Toys, est à un carrefour de sa vie. Elle s'est retrouvée à la tête de la société fondée par sa mère, la fameuse créatrice de la poupée Eve, après que cette dernière se soit faite arrêter pour corruption. Mais la jeune fille gère très mal ses nouvelles responsabilités, entre beuverie et décision financière absurde...

La critique

rédigée par
Publiée le 19 décembre 2018

Life-Size 2 : A Christmas Eve est un téléfilm produit par la chaîne Freeform (anciennement ABC Family), et diffusé pour la première fois sur le réseau le 2 décembre 2018.

Bien avant son rachat par The Walt Disney Company, Freeform du temps où elle s'appelait encore The Family ChannelFox Family et ABC Family marquait les 25 jours de décembre précédant Noël en diffusant des programmes de Noël faits de classiques du cinéma, de dessins animés et autres téléfilms. Elle a bien évidemment conservé cette habitude après son changement de propriétaire. Depuis 1996, la chaîne propose même un, deux ou trois téléfilms totalement inédits, pour la plupart produits par elle, spécialement pour les fêtes de Noël. C'est devenu ainsi une tradition que les téléspectateurs attendent avec impatience ; le bloc de programmes, 25 Days of Christmas, étant désormais un incontournable de la fin d'année télé et enregistrant de jolis scores d’audience au point que d'autres chaînes, aux USA mais aussi dans le monde entier, mettent en place une programmation identique. Pourtant, pendant deux ans, le programme ronronne en revenant mais sans proposer de téléfilms originaux. ABC Family devenue Freeform le 12 janvier 2016, lance alors un chantier de nouvelles fictions qui se voient mises à l'antenne dès la première année après son changement de nom ; certaines ne sont d'ailleurs pas produites directement par la chaîne comme c'est le cas avec Une Vie Rêvée. Retournement dès 2017 avec Angry Angel qui constitue alors le tout premier Freeform Original Feature.

Comme son titre l'indique, Life-Size 2 : A Christmas Eve est la suite du téléfilm Life Size (Grandeur Nature en français) diffusé le 5 mars 2000 dans l'émission The Wonderful World of Disney. Pour autant, du premier long-métrage peu de choses sont au final reprises. Lindsay Lohan, qui joue dans le premier opus, n'a, en effet, pas été en mesure de revenir puisqu'elle était occupée par le tournage de son émission de télé réalité sur MTV, Lindsay Lohan’s Beach Club. Finalement, seule l'ancienne mannequin, Tyra Banks, reprend son personnage de la poupée Eve. Pour essayer d'expliquer l'existence de cette suite, qui n'en est donc pas vraiment une, surtout 18 ans après, le nouveau téléfilm s'attache à raconter l'histoire de la fille de la créatrice de la poupée. Ainsi, un peu comme un cheveux sur la soupe, Grace récupère un carton appartenant à sa mère où elle retrouve le livre de magie de Casey (le personnage interprété à l'origine par Lindsay Lohan) qu'elle avait envoyé à la créatrice de la poupée, et à l'intérieur se trouve une photo de la jeune fille (aka Lindsay Lohan) à l'époque de Grandeur Nature. Tout ceci est bien mince mais présente au moins l'avantage d'essayer de créer un lien.

Le vrai problème de Life-Size 2 : A Christmas Eve est de savoir à qui s'adresse-t-il ? Sûrement pas à la même cible que le premier opus qui se destinait lui clairement aux enfants. En réalité, il ne parle strictement qu'à celles et ceux qui ont vu Grandeur Nature à l'époque et qui ont maintenant grandi. Ainsi, le nouveau long-métrage utilise un vocabulaire sexuel absent du premier film, visant un public de jeunes femmes adultes ; les personnages féminins, y compris la poupée Eve, passant leur temps à baver sur les pectoraux du sexe opposé. Une preuve supplémentaire que la cible a changé, Life-Size 2 : A Christmas Eve commence par une orgie où l'héroïne finit complètement saoule. Le propos n'est donc pas à destination des plus jeunes. Pour autant, à côté de cela, des scènes très naïves se remarquent entre celle du grimoire où Grace fait de la magie ou encore celle, dans le centre de commercial, à la période de Noël, où tout est beau et féerique. Le mélange est au final assez indigeste surtout que des choix totalement étranges sont menés comme la fin aussi bizarre que pas crédible : le coup du repas avec de la nourriture en plastique est, en effet, incongru à souhait. Et pour enfoncer le clou sur l'ensemble, la chanson iconique du premier téléfilm, Be a Star, est certes réutilisée mais réorchestrée façon rap dégradant considérablement son impact. Life-Size 2 : A Christmas Eve est au final très mal écrit car il ne sait jamais à qui il s'adresse : laissant totalement de côté les téléspectateurs ne connaissant pas le premier téléfilm et exaspérant la plupart des autres regrettant que Disney Channel, plutôt que Freeform, ne se soit pas occupée de cette suite. La seule note positive est peut-être le côté gay friendly du récit, même si l'ami de Grace, Brendan, donne tout de même beaucoup dans la caricature...

Côté personnage, il y a boire et à manger. 
Tyra Banks reprend son rôle d'Eve, même s'il ne s'agit pas ici de la même poupée et donc qu'elle n'agit pas exactement de la même façon. L'actrice et ancienne mannequin semble s'amuser pendant tout le téléfilm et devient vite clairement l'atout de Life-Size 2 : A Christmas Eve. Pour autant, elle a bien du mal à retrouver la candeur originelle et le décalage entre la naïveté d'Eve et le cynisme adulte est souvent trop extrême. L'apparition de la poupée vivante se fait, par exemple, dans le lit de Grace qui, suite à une énième beuverie, pense avoir affaire à un coup d'un soir... L'effet se situe tout de même à mille lieux de la magie de Grandeur Nature !
Francia Raisa joue, quant à elle, le rôle de Grace Manning. Forcément insupportable au début, elle va devenir plus attachante au fur et à mesure du téléfilm. Eve lui permet de voir la valeur de l'amour et de la responsabilité. Néanmoins, l'actrice a tout de même du mal à rendre son personnage foncièrement intéressant en raison d'un gros problème d'écriture de ses dialogues aussi creux qu'inutiles.
Si le téléfilm est très féminin, l'un des rôles secondaires permet tout de même la mise en avant d'un jeune homme bien sous tout rapport (et célibataire - ce qui va bien arranger le personnage de Grace). Gavin Stenhouse joue ainsi Calum, le frère d'une jeune amie de la voisine de Grace. Plutôt sympathique, il est un peu le phare de stabilité du long-métrage dans un océan de personnages tous plus ou moins déjantés et bizarres.

Life-Size 2 : A Christmas Eve est une vraie déception en cela qu'il ne conserve rien du ton et de la magie de Grandeur Nature. Seul reste alors intact mais éphémère, le plaisir de retrouver Tyra Banks reprendre son personnage d'Eve : il n'en demeure pas moins que le téléfilm est en total décalage avec la cible visée et que sa thématique de Noël, rajoutée par dessus, est en outre totalement superflue.

Poursuivre la visite

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.