Life, Animated
Une Vie Animée

Life, Animated - Une Vie Animée
L'affiche du film
Titre original :
Life, Animated
Production :
A&E IndieFilms
Date de sortie USA :
23 janvier 2016 (Sundance Film Festival)
1er juillet 2016
Genre :
Documentaire
Réalisation :
Roger Ross Williams
Musique :
Dylan Stark
T. Griffin
Durée :
91 minutes

Le synopsis

Owen Suskind est tout sauf un enfant comme les autres. Atteint d'une forme d'autisme régressif dès l'âge de ses trois ans, il se renferme dans son monde au grand désespoir de son entourage. Alors que ses parents le regardent peu à peu s'éloigner, impuissants, Owen se découvre une passion pour les films Disney et leurs nombreux personnages colorés, caricaturés et touchants. Dès lors, il arrive à surmonter son handicap pour s'ouvrir sur le monde qui l'entoure en transposant l'univers Disney dans sa réalité quotidienne. Mais Owen, à l'aube de ses 23 ans, n'est plus un enfant et doit affronter - à sa façon - les obstacles de la vie active d'un adulte épaulé de ses sidekicks Disney...

La critique

rédigée par
★★★★
Publiée le 10 septembre 2018

Attention, pépite ! Life, Animated - Une Vie Animée, un documentaire original produit par A&E IndieFilms, une filiale appartenant à A+E Networks, groupe de médias détenu pour moitié par The Walt Disney Company, est un véritable bol d'air de courage et de prise de conscience. Dépeignant les multiples problèmes rencontrés par un autiste depuis sa plus tendre enfance, il est l'un de ces documents qu'il ne faut absolument pas rater tant son propos est un véritable bouleversement pour quiconque le découvrira. Unique dans le catalogue du label A&E IndieFilms, ce traitement inédit d'un sujet si peu compris fait de ce petit bijou, un incontournable du genre.

Life, Animated - Une Vie Animée est réalisé par Roger Ross Williams.
Né en 1973, il est aussi producteur et scénariste notamment de plusieurs oeuvres télévisées comme Undercover Boss, Power, Privilege & Justice ou Moroccan Style. Sa carrière prend un véritable envol lorsqu'il réalise le documentaire Music by Prudence pour lequel il décroche, en 2010, l'Oscar du Meilleur Court-Métrage Documentaire. Il devient ainsi le premier réalisateur afro-américain à recevoir cette récompense dans cette catégorie. Il enchaîne sur un autre documentaire à succès, God Loves Uganda, traitant du sujet de l'homosexualité et de la religion en Ouganda, une production auréolée de nombreuses récompenses à travers de multiples festivals (Dallas International Films Festival, Atlanta Film Festival, Ashland Independent Film Festival, etc.). En 2015, il crée la controverse avec son film Blackface mettant en lumière une tradition néerlandaise supposée raciste. En 2016, Life, Animated - Une Vie Animée est présentée en ouverture du Sundance Film Festival et reçoit un succès critique phénoménal le menant à décrocher le prestigieux Directing Award: U.S. Documentary et une nomination à l'Oscar du Meilleure Documentaire (raflé par O.J. : Made in America, une production ESPN Films).

Afin d'être le plus fidèle possible à la vie d'Owen Suskind, Williams choisit de s'inspirer du livre Une Vie Animée : Le Destin Inouï d'un Enfant Autiste (ou Life, Animated: A Story of Sidekicks, Heroes and Autism en version originale) écrit et publié par son père, Ron Suskind, journaliste mondialement connu, également scénariste du film. Véritable best-seller à sa sortie en 2014, l'oeuvre retrace, en effet, les différentes étapes d'évolution de l'autisme d'Owen, les peurs, les craintes et les nombreux obstacles que sa famille a dû surmonter mais aussi et surtout comment, grâce à Disney, il a pu se reconstruire et se reconnecter à son entourage. Atteint dès ses 3 ans d'autisme régressif, le petit garçon vif qu'était Owen s'efface alors peu à peu, se renfermant sur lui-même et parlant un charabia incompréhensible. Ce n'est seulement qu'en découvrant les films Disney que ses parents réalisent que leur enfant est toujours là, à l'intérieur et ne demande qu'à sortir de sa prison de maladie. L'enfant commence alors à parler en utilisant les exactes répliques de ses films Disney préférés tout en choisissant celles qui s'accordent le mieux avec telle ou telle situation.

La famille Suskind comprend très vite que Disney devient le moyen pour Owen de convertir le monde réel dans lequel il ne peut se conformer. Les valeurs d'amitié, de famille ou d'amour transmises à travers les plus beaux classiques Disney - de Dumbo à La Petite Sirène en passant par Le Livre de la Jungle à Peter Pan sans oublier Le Roi Lion - deviennent ainsi des vecteurs de transition vers la réalité de tous les jours. L'usage de la parole revient petit à petit, incrémentalement tandis que l'enfant mémorise la totalité des scripts des films devenant pour lui des traducteurs du monde réel. Pour l'anecdote, l'écrivain et journaliste mais aussi père d'Owen a dû par ailleurs publié sous la marque d'éditeur Disney Publishing Worldwide afin d'éviter de payer des royalties pour chaque réplique écrite. The Walt Disney Company de son côté s'est engagée à ne pas toucher au contenu du mémoire.

Life, Animated - Une Vie Animée dépeint ainsi la descente aux enfers de l'enfant, son enfermement puis son épanouissement grâce à l'univers Disney, véritable tremplin dans son combat contre la maladie. Entrecoupés d'enregistrements vidéos privés et de photos de la famille, le documentaire suit notamment Owen à un tournant dans son existence, une étape inévitable dans la vie de tout homme : quitter le domicile familial et vivre en autonomie. Et bien que ce grand pas dans l'existence ne soit facile pour personne, Owen accepte pourtant la présence des caméras pour le suivre lors de cette transition douloureuse mais non moins essentielle. Pour cela, l'ensemble de la famille Suskind participe au tournage : sa mère, Cornelia, son père, Ron et son frère Walter. D'autres invités inattendus vont se joindre à la production, au plus grand étonnement et plaisir d'Owen en la personne de Gilbert Gottfried, acteur américain et surtout voix originale et criarde de Iago dans Aladdin mais également l'acteur Jonathan Freeman, voix de l'extatique Jafar.

Enfin, deux éléments-clés sont également à souligner dans la création de cette production. La première est la qualité musicale du documentaire qui, rare pour le genre, reste en tête, étant en outre très vite reconnaissable. Elle est à attribuer à Dylan Stark, un compositeur américain débutant dans la profession (Un an avant la sortie du documentaire, il sort son premier album, Heartland LP) et T. Griffin, également compositeur américain. Ce dernier est d'ailleurs connu pour avoir travaillé sur plusieurs bandes-originales d'une quarantaine de films (Dragonslayer, My Mother's GardenSolitary) ou encore de diverses séries (Dirty Money). La jeunesse de Stark et l'expérience de Griffin donnent ainsi naissance à une musicalité unique s'alliant parfaitement à la magie des extraits de films d'animation Disney ou le caractère persévérant et en même temps sensible d'Owen.

Le deuxième élément à prendre en compte dans cette histoire extraordinairement bien adaptée à l'écran est sans aucun doute les séquences animées illustrant certains moments de la vie d'Owen ou mettant en images le récit inventé par ce dernier, The Land of the Lost Sidekicks. Le travail d'animation a été confié au studio français Mac Guff, connu pour avoir produit de nombreux films d'animation tels que Azur et Asmar, Chasseurs de Dragons ou encore Moi, Moche et Méchant mais également des programmes télévisés (La Vie des Bêtes, Le Vol des Cigognes, Le Bureau des Légendes) et publicitaires (Kenzo, Citroën, Dior). Ainsi, sept artistes du studio ont travaillé pendant cinq mois pour réaliser les mini-séquences et le court-métrage final retranscrivant avec sincérité le monde créé par Owen. Quelques scènes reprennent également des éléments Disney tout en apportant un nouveau design élégant aux sidekicks Disney baignant dans l'univers d'un enfant qui ne demande qu'à comprendre le monde et à être compris en retour.

Owen et sa famille ont donc créé un nouveau moyen thérapeutique et une nouvelle méthode d'apprentissage pour tous les enfants atteints d'autisme à une époque où la recherche en était encore balbutiante. Les productions Disney, connues pour leurs multiples niveaux de lecture, se dotent d'une autre aura, transcendant leur but premier de divertissement familial en un tout autre, inattendu, involontaire certainement, mais pourtant exemplaire : l'espoir d'une voie de guérison pour tout enfant atteint de troubles comportementaux. C'est ainsi que l'affinity Therapy (ou la "thérapie par affinité") voit le jour. Utilisant comme moyen de communication avec les enfants autistes leurs centres d'intérêt (films, nature, loisirs, etc.), cette méthode de développement sociale connaît un regain d'intérêt après la sortie du livre de Ron Suskind. Les époux Suskind ont ainsi popularisé cette pratique et ont découvert qu'Owen n'était pas le seul enfant à avoir surmonté son handicap via l'une de ses passions. Life, Animated - Une Vie Animée apporte ainsi non seulement un nouveau regard sur l'animation Disney et les valeurs transmises mais également une lueur d'espoir pour tout parent et enfant se retrouvant dans pareille situation.

Documentaire inédit livrant un regard neuf et frais sur l'autisme et l'intégration de ce handicap au sein de la société, Life, Animated - Une Vie Animée est une réelle leçon de courage et d'humilité. Owen n'est ici pas un autiste tandis que les films d'animation Disney ne sont plus de simples créations artistiques : tout deux prennent une autre dimension, l'un entraînant l'autre dans son univers enchanteur et magique.
Tantôt touchant, tantôt inspirant et inspiré, sublimé par une bande originale envoûtante et une animation époustouflante, Life, Animated - Une Vie Animée est de ces productions pouvant être qualifiée "d'intérêt général" et, par conséquent, à ne manquer sous absolument aucun prétexte !

L'édition vidéo

Jaquette Life, Animated - Une Vie Animée
Jaquette Life, Animated - Une Vie Animée
Editions DVD Video
Zone 1 Simple 2016
Zone 2 Simple 2017

Poursuivre la visite

2000 • 2019
Films 20th Century Fox
De 2000 à Aujourd'hui

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.