La Guerre des Étoiles - La Novélisation
La couverture
Titre original :
Star Wars : From the Adventures of Luke Skywalker
Éditeur :
Fleuve Noir
Date de publication France :
Le 24 février 1999
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars Novélisations
Auteur(s) :
George Lucas
Alan Dean Foster
Autre(s) Date(s) de Publication :
Del Rey (US) : 12 novembre 1976
Presses de la Cité (FR) : 1977
Pocket (FR) : 1978
Omnibus (FR) : 1995
Nombre de pages :
288

Le synopsis

An 0 après la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Luke Skywalker vit sur une planète perdue, dans la ferme de son oncle, où il s'ennuie. Le jeune homme rêve, en effet, d'aventures au-delà des étoiles, à la découverte de mondes inconnus... Il intercepte, un jour, le mystérieux message d'une jeune princesse prisonnière d'un sombre seigneur de la guerre. Il ignore qui elle est mais sait qu'il doit la sauver. Le temps presse ! Luke se jette alors corps et âme dans la plus sauvage guerre de l'espace qui n'ait jamais eu lieu jusqu'au combat désespéré contre l'arme la plus meurtrière de l'ennemi : l'Étoile Noire.

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 22 septembre 2017

La novélisation de La Guerre des Étoiles marque une première dans l'univers Star Wars puisqu'elle constitue sa toute première incartade dans le monde de l'édition de roman. 

L'auteur de La Guerre des Étoiles est Alan Dean Foster, même s’il ne voit pas crédité en couverture, négligeant son nom au profit de celui de George Lucas.
Alan Dean Foster est donc né le 18 novembre 1946 à New York. Après un diplôme à l'UCLA, il sort son premier roman, The Tar-Aiym Krang , en 1972. Il constitue déjà le premier volet d’une saga de science-fiction, celle d’Humanx Commonwealth Universe. Il signe ensuite une série de romans Fantasy : Spellsinger. Mais l’auteur est principalement connu pour avoir écrit de nombreuses novélisations de films de science-fiction à commencer par les trois premiers volets de la série Alien, des romans Star Trek mais également celui tiré du film Le Trou Noir chez Disney. Pour Star Wars, en plus du premier opus de la saga qu’il a adapté en livre en qualité de nègre de George Lucas, il signe le tout premier roman de l’Univers Étendu, Splinter of the Mind's Eye, encore inédit en France bien qu’édité aux USA en 1978 soit un an tout juste après la sortie du premier volet cinématographique et deux ans avant Star Wars : L’Empire Contre-Attaque. Il revient à l’univers Star Wars en 2003 avec le roman Tempête Intergalactique, puis en 2015 avec la nouvelle L’Appât et la novélisation de l’Épisode VII.

La Guerre des Étoiles est plutôt une bonne novélisation dans le sens où elle reprend parfaitement la trame du film sans donner l'impression de se livrer à un exercice creux. Le lecteur se retrouve, en effet, vraiment devant un roman digne de ce nom et s'attache réellement à ses personnages, en particulier Luke Skywalker, Leia Organa et Obi-Wan Kenobi. L'auteur arrive ainsi bien à retranscrire les pensées de chacun sans trahir le fil du récit du film. Dès lors, la lecture est agréable et plaisante.

L'intérêt de la novélisation est également dans les différences ou divergences qu'elle développe avec le film. Il faut le préciser, et Lucasfilm, Ltd. a été clair sur ce point : tout ce qui contredit ou n'est pas dans le long-métrage est Légendes, ce qui est conforme au film est Officiel. Ceci étant dit, des choses bluffantes se trouvent dans le roman à commencer par deux scènes filmées mais finalement coupées au montage. La première est celle où Luke retrouve ses amis pilotes sur Tatooine. Le lecteur a ainsi la possibilité de faire la connaissance de Biggs, le meilleur ami de Luke, qui dispose dans le roman d'un rôle plus important tant au début de l'histoire que lors de l'attaque contre l'Étoile Noire. Sa mort est ainsi bien plus touchante, là où elle paraît anecdotique dans le film. La seconde est la rencontre entre Jabba le Hutt et Yan Solo juste avant le départ de Tatooine. Si cette scène est connue, elle n'a été rajoutée dans le film qu'en 1997 lors de la sortie au cinéma de l'Édition Spéciale. Le roman propose ainsi, vingt ans avant elle, la fameuse confrontation. Sauf qu'à la sortie du premier opus, George Lucas n'avait pas encore une idée précise de l'apparence du Hutt si bien qu'il est décrit comme un gros bipède alors qu'il sera au final une sorte d'énorme limace avec deux petits bras.

Au delà de ces deux gros ajouts, quelques modifications minimes sont à remarquer. Une des plus intéressantes est assurément le début du livre où l'Empereur est cité (alors qu'il ne l'ait pas dans le film) et où la situation politique s'avère assez proche de ce qui sera décrit dans la prélogie des années plus tard. Le prologue mentionne également l'ancien ordre des Whills qui auront un rôle bien plus tard dans Star Wars : La Revanche des Sith ainsi que dans Rogue One : A Star Wars Story. Il sera aussi noté que la destruction d'Alderaan n'est pas décrite dans le roman, que le déroulement de la bataille finale est légèrement différent dans le film, sûrement en raison d'une modification de montage de dernière minute. Enfin, les plus puristes remarqueront un clin d'oeil à la filmographie de George Lucas qui ne se trouve pas dans l'opus cinématograhique : dans la novélisation, un stormtrooper porte, en effet, le matricule THX-1138, un hommage évident au premier film du réalisateur.

La Guerre des Étoiles est une bonne novélisation du film de 1977. Il s'agit aussi d'une oeuvre historique dans l'Univers Star Wars. Elle plante les premières graines de ce que sera l'Univers Étendu et les nombreux romans qui le composent, qu'ils soient Légendes ou Officiels.

Poursuivez votre visite

1985 • 2017

Nos Réseaux Sociaux