Escadron Blade : L'Heure H
La couverture
Titre original :
Blade Squadron : Zero Hour
Éditeur :
Panini Comics
Publiée dans :
Star Wars Insider France #9
Date de publication France :
Le 09 novembre 2016
Genre :
Science-fiction
Label :
Star Wars - Univers Officiel
Auteur(s) :
David J. Williams
Mark S. Williams
Autre(s) Date(s) de Publication :
Titan Magazines (US) : Le 8 septembre 2015 (Star Wars Insider #160)
Nombre de pages :
6

Le synopsis

An 4 après la Bataille de Yavin (Univers Officiel)
Gina Moonsong et l'escadron Blade sont sur une mission sur la planète Malastare...

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 29 septembre 2017

Proposée à l'origine aux États-Unis, le 8 septembre 2015 dans le magazine Star Wars Insider #160Escadron Blade : L'Heure H arrive respectivement en France le 9 novembre 2016 dans le neuvième numéro de sa déclinaison hexagonale proposée par Panini Comics. Alors que les nouvelles sont souvent publiées dans les magazines aux États-Unis et que ce format est - au contraire - le parent pauvre de l'édition en France, Panini Comics respecte en effet depuis 2015 la belle promesse faite à ses lecteurs de publier une nouvelle de l'Univers Officiel dans chaque numéro de son nouveau magazine trimestriel, Star Wars Insider. Une excellente initiative à largement saluer !

David J. Williams et Mark S. Williams en sont les deux auteurs américains. Si le second est peu connu, le premier a obtenu un peu de célébrité en publiant sa trilogie de romans de science-fiction, Autumn Rain Trilogy. Parallèlement à sa carrière d'écrivain, il est aussi scénariste de jeux vidéo. En ce qui concerne la franchise Star Wars, les deux ont coécrits ensemble cinq nouvelles : une légende, Maze Run (2012),  et quatre tournant autour de l'escadron Blade : Escadron Blade (2014), Escadron Blade : L'Heure H (2015), Blade Squadron : Kuat (2016) et Blade Squadron : Jakku (2017).

Escadron Blade : L'Heure H fait donc suite à Escadron Blade tout en se déroulant en parallèle d'une bataille décrite dans le roman Riposte. Si le lien avec ce dernier est vraiment ténu, celui avec la précédente nouvelle est bien plus direct. Le lecteur retrouve ainsi la fougueuse Gina Moonsong qui doit à son tour former une nouvelle équipe puis repartir au combat. En six pages, il n'y a certes pas vraiment moyen de développer son histoire ni ses personnages. Pour autant, il s'avère que le récit est toujours aussi agréable à lire. La nouvelle a, en effet, la bonne idée de jongler entre le présent (l'attaque de la planète Malastare) et le passé (les conséquences de la bataille autour de la lune d'Endor) via l'utilisation des flashbacks. Elle s'avère ainsi fluide et sympathique même si, au final, il ne s'y passe pas grand chose. Elle permet toutefois de mettre en avant le côté têtu de Gina Moonsong qui n'arrive décidément pas à obéir aux règles quand elle voit son camp laisser libre un ennemi sans réagir. La nouvelle s'arrête alors qu'elle rentre à la base afin de subir les conséquences de sa désobéissance ; le sujet étant sûrement abordé dans le troisième volet de la série de nouvelles Escadron Blade : Kuat.

En fait, la réussite d'Escadron Blade comme d'Escadron Blade : L'Heure H, consiste dans sa petite ressemblance avec la saga de romans X-Wings. Alors certes, le fait que cela soit des nouvelles et non des romans, ne permet pas d'approfondir les relations entre les personnages ni de décrire précisément les batailles spatiales, mais l'ambiance, elle, s'inscrit plutôt dans la même veine. Cette série permet aussi de montrer des scènes vécues par ailleurs (via un film ou un roman) avec un autre angle de vue. Le procédé s'avère ainsi aussi efficace qu'intéressant.

Escadron Blade : L'Heure H est une nouvelle, certes anecdotique, mais très agréable à lire. Vivement la suite...

Poursuivez votre visite

1985 • 2017

Nos Réseaux Sociaux