Dark Maul : Soif de Sang
La couverture
Éditeur :
Panini Comics
Date de publication France :
Le 04 octobre 2017
Genre :
Comics
Auteur(s) :
Cullen Bunn (Scénariste : Darth Maul #1 à #5)
Luke Ross (Dessinateur : Docteur Aphra #1 à #6)
Chris Eliopoulos (Dessinateur et Scénariste : Probe Droid Problem)
Nombre de pages :
112

Le sommaire

• Darth Maul #1 (01/02/2017)
• Darth Maul #2 (22/03/2017)
• Darth Maul #3 (26/04/2017)
• Darth Maul #4 (21/06/2017)
• Darth Maul #5 (19/07/2017)
• Probe Droid Problem (01/02/2017)

La critique

rédigée par
★★★
Publiée le 09 mars 2018

Dark Maul : Soif de Sang est la deuxième mini-série à se focaliser sur le personnage de Dark Maul. Toutefois, si Dark Maul : Fils de Dathomir se déroulait pendant la Guerre des Clones, ici tout se passe avant les événements de Star Wars : La Menace Fantôme.

Le scénariste Cullen Bunn est un auteur de comics américain né en 1971 et ayant grandi en Caroline du Nord. Il est connu principalement pour son comics très noir The Damned (2007) sorti chez Oni Press, mais a travaillé chez Marvel sur des séries comme Uncanny X-Men, Fear Itself, Deadpool ou Spider-Man tout en continuant à écrire des comics indépendants comme The Sixth Gun toujours pour Oni PressDark Maul : Soif de Sang représente ainsi son premier projet pour l'univers Star Wars.
Luke Ross, né sous le nom de Luciano Queiroz le 18 juillet 1972 au Brésil, est, quant à lui, connu pour ses dessins dans des séries aussi diverses que Gen13ou Green Lantern chez DC Comics mais aussi Spider-Man ou Captain America chez Marvel. Il a également dessiné l'adaptation en comics d'Indiana Jones et le Royaume du Crâne de Cristal. Pour Star Wars, il signe les dessins et la couverture du comics Republic - Loyautés : L’Avènement de Vador au sein de l'univers Légendes et adapte en comics Star Wars : Le Réveil de la Force avant de s'attaquer à l'histoire de l'univers Officiel, Dark Maul : Soif de Sang.

Pour la deuxième incursion en comics du personnage de Dark Maul dans l'Univers Officiel, le ton change radicalement. Il faut dire que Dark Maul : Fils de Dathomir était en réalité une adaptation d'épisodes de Star Wars : The Clone Wars annulés en raison de l'arrêt de la série. Le personnage se retrouvait ainsi dans un esprit de vengeance à la suite de la trahison et l'abandon de son ancien Maître. Ici, il est bien plus jeune et donc l'apprenti du Seigneur Sith, Dark Sidious. Il est empli d'une fureur que son entraînement décuple et n'a dès lors qu'une envie : mettre en pratique son savoir et sa force. Son impatience devient d'ailleurs vite incontrôlable et sa soif de sang sans limite. Pourtant, face son impatience, Dark Sidious reste de marbre : il faut dire qu'il ne peut se permettre de lâcher son jeune second au risque de se dévoiler bien trop tôt face aux Jedi. Le Seigneur Sith a, en effet, un plan qu'il veut exécuter avec minutie. Mais voilà, Dark Maul n'en peut plus et désobéit à son Maître : il doit affronter un Jedi, le battre et le tuer.

Dark Maul : Soif de Sang raconte ainsi comment l'apprenti Sith cherche une proie qui lui permettrait d'assouvir sa pulsion meurtrière sans forcément que Dark Sidious ne soit au courant. Il va pour cela s'allier à une bande de chasseurs de prime afin de traquer une padawan qui a été kidnappée par la chef de pirates, Xev Xrexus, qui compte la revendre aux enchères. L'histoire est certes plaisante mais pas forcément innovante. Le lecteur devine globalement ce qu'il va se passer sans qu'aucune surprise ne vienne jamais émailler le récit. Tout est ici très balisé. Le seul intérêt est qu'en se focalisant sur un être aussi sanglant et violent, le comics propose une certaine quantité de morts amenant une noirceur inédite dans la norme des comics Star Wars chez Marvel.

Si l'histoire de Cullen Bunn n'est pas des plus palpitantes, le comics se rattrape, en revanche, grâce aux superbes dessins de Luke Ross qui mettent bien en valeur les personnages. Dark Maul est à ce titre excellemment rendu tant son graphisme permet de parfaitement ressentir tout à la fois sa frustration, sa violence, son assurance mais aussi la force qu'il doit mettre pour se retenir. Mais le travail du dessinateur ne s'arrête pas au rôle-titre. Le lecteur appréciera en effet le charisme de la chef pirate, Xev Xrexus, aussi hautaine que classe comme celui du chef des chasseurs de primes, Cad Bane, lucide sur son patron mais distillant une aura de tueur qui ferait pâlir n'importe qui en dehors de Maul.

Hormis la pastille bonus par Chris Eliopoulos sur le droïde sonde à la fin du volume, aussi anecdotique qu'inutile et affreuse, Dark Maul : Soif de Sang est un comics qui met bien en avant le personnage de Dark Maul avant sa rencontre avec les Jedi Qui-Gon Jinn et Obi-Wan Kenobi. Porté par des dessins réussis et une bonne caractérisation de ses personnages, il permet de palier un scénario sans grande surprise.

Poursuivre la visite

1985 • 2018

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.