Home at Last
La jaquette
Éditeur :
Walt Disney Records
Date de sortie USA :
Le 24 juillet 2007
Genre :
Country
Artiste(s) :
Billy Ray Cyrus
Durée :
54 minutes

Liste des morceaux

01. Ready, Set, Don’t Go - 4:04
(Billy Ray Cyrus, Casey Beathard)
02. The Beginning - 3:55
(Jack Wallin)
03. The Buffalo - 3:55
(Tom Douglas; Andy Goldmark)
04. Flying By - 3:57
(Tom Hambridge, Joanna Smith, Jeffrey Steele)
05. Brown Eyed Girl - 3:43
(Van Morrison)
06. Don’t Give Up On Me - 3:22
(Walt Aldridge, James LeBlanc)
07. You’ve Got A Friend - 4:23
(Carole King)
08. You Can’t Lose Me - 4:00
(Diane Warren)
09. I Can’t Live Without Your Love - 3:42
(Brad Crisler, James LeBlanc)
10. My Everything - 3:28
(Billy Ray Cyrus)
11. Put A Little Love In Your Heart - 3:12
(James Randy Myers, James E. Holiday, Jackie DeShannon)
12. Over The Rainbow - 5:12
(Harold Arlen, E.Y Harburg)
13. Stand - 3:56
(Billy Ray Cyrus, Adam Watts, Andy Dodd)
14. Ready, Set, Don’t Go (feat. Miley Cyrus) - 3:48
(Billy Ray Cyrus, Casey Beathard)

La critique

rédigée par
Publiée le 22 mai 2021
Les chansons

01. Ready, Set, Don’t Go - produit par Fred Mollin
L’album s’ouvre sur cette ballade pop/rock traitant de la difficulté pour un père de voir sa fille quitter sa terre natale pour accomplir ses rêves. Hautement autobiographique, le morceau relate en effet la vie de la famille Cyrus qui quitta l’État du Tennessee pour Los Angeles, notamment pour lancer la carrière de Miley Cyrus dans la série Hannah Montana. La chanson, également présente dans la série, est le premier single de l’album. 

02. The Beginning - produit par Fred Mollin
Une belle ballade aux arrangements bien plus country que le morceau précédent avec la présence accrue de pedal steel guitar et de violon. Elle traite de manière émouvante du regard d'un homme sur la famille qu'il a construite au fil du temps. Une belle réussite !

03. The Buffalo - produit par Fred Mollin
L’album prend un peu de densité avec ce morceau plus percutant et rock à la rythmique intéressante. Il fallait au moins cela pour traiter d’un sujet difficile qu’est la reconstruction forcée d’une vie suite à la perte d’un emploi. 

04. Flying By - produit par Fred Mollin
Un morceau bien plus léger qui tourne un peu en boucle pour poursuivre l’album. Cyrus, toujours aussi enthousiaste, explique dans un anglais assez familier à quel point sa fille grandit vite à travers des anecdotes du quotidien. Décidément, ses enfants et sa famille sont un sujet important.

05. Brown Eyed Girl - produit par Fred Mollin
Reprise du célèbre tube de Van Morrison enregistré à la fin des années 60, cette version n'est qu'un simple copié-collé du morceau d'origine. Si l'interprétation est sympathique, aucune plus-value artistique n'est à souligner, mis à part un son plus moderne.

06. Don’t Give Up On Me - produit par Fred Mollin
Un morceau un peu ennuyeux qui ne décolle jamais vraiment : Cyrus, qui semble s'adresser à Dieu, perd ici peu à peu son auditoire.

07. You’ve Got A Friend - produit par Fred Mollin
Reprise un peu molle d’une chanson écrite et interprétée à l’origine par Carole King, l’interprétation de Billy Ray Cyrus n’est pas vraiment convaincante et la présence très discrète d’Emily Osment sur la deuxième partie du morceau n’apporte rien. Dommage car la jeune artiste a une jolie voix et aurait pu s’imposer davantage. La version originale de Carole King est, elle, bien plus émouvante. 

08. You Can’t Lose Me - produit par Peter Stengaard
Cyrus fait ici ce qu’il peut avec cette mélodie pauvre. Dommage car les arrangements assez rock sont intéressants et une meilleure écriture aurait pu donner davantage d’intensité au morceau. Le solo de guitare est par ailleurs plutôt réussi même s’il ne pas donne envie d’en entendre plus. 

09. I Can’t Live Without Your Love - produit par Joe Scaife
Plus de relief sur ce morceau aux paroles finalement assez banales. L’interprétation n’en est pas moins intéressante et Cyrus semble ici s’épanouir dans ce registre. 

10. My Everything - produit par Fred Mollin
Simple et efficace, ce morceau intégralement écrit et composé par Cyrus est une belle réussite. Les arrangements roots servent très bien cette déclaration d'amour qui prouve que Billy Ray Cyrus peut lui aussi écrire de beaux morceaux.

11. Put A Little Love In Your Heart - produit par Fred Mollin
Reprise d’une chanson de Jackie DeShannon sortie à la fin des années 60, Cyrus et son équipe en ont fait un morceau très réussi. S’il a été repris à de nombreuses reprises, la version présentée ici puise clairement dans le gospel et fait monter en puissance la chanson tout du long pour lui faire atteindre une belle apothéose. Réjouissant ! 

12. Over The Rainbow - produit par Fred Mollin
Reprise du célèbre hymne du Magicien d’Oz, Cyrus offre ici une jolie berceuse.

13. Stand - produit par Adam Watts et Andy Dodd
Ce morceau pop/rock plutôt entraînant délivre un beau message. Il fait d’ailleurs une apparition dans la série Hannah Montana dans sa version avec Miley Cyrus, déjà présente sur l’album précédent de Billy Ray Cyrus. 

14. Ready, Set, Don’t Go (feat. Miley Cyrus) - produit par Fred Mollin, Antonina Armato et Tim James
Version en duo avec Miley Cyrus du premier titre de l’album. Cette interprétation sera également utilisée comme single et permettra à l’album de se hisser en tête des charts, la présence de Miley Cyrus aidant à la promotion.

L'album

Home at Last, sorti le 24 juin 2007, est le dixième album studio du chanteur américain Billy Ray Cyrus et premier opus chez Walt Disney Records

William dit Billy Ray Cyrus est un chanteur de country américain né le 25 août 1961 dans le Kentucky. Révélé au début des années 90 avec le titre Achy Breaky Heart, il mène depuis une carrière relativement discrète dans la musique mais également ponctuellement en tant qu’acteur. Au milieu des années 2000, sa fille Miley Cyrus est choisie pour interpréter le rôle principal dans la série Hannah Montana sur Disney Channel, chronique d’une pop-star menant une double vie. Billy Ray fait également partie du casting puisqu’il y interprète le rôle du père et manager de la jeune fille. Peu après le début de la diffusion de la série, Billy Ray Cyrus se voit proposer un contrat avec le Disney Music Group dans le but de relancer sa carrière musicale, lui qui reste sur de relatifs échecs et qui tombait peu à peu dans l’oubli. Ce sont alors quatre albums qui voient le jour entre 2007 et 2011. 

Home at Last est le premier de cette série et reçoit un accueil plus qu’honorable. L’album rentre ainsi rapidement dans les charts et atteint même la 20e place du Billboard 200 et la 3e du Top Country Albums, de très bonnes performances qu’il n’avait plus égalées depuis son deuxième album studio, It Won’t Be The Last, datant de 1993. Il faut dire que le contexte est favorable, la série Hannah Montana cartonne à la télévision et l’album est porté par le single Ready, Set, Don’t Go en duo avec Miley Cyrus et que Disney a pris soin de placer dans la série. Le titre réalise d’ailleurs lui aussi de très bonnes performances puisqu’il se classe à la 4e place du Hot Country Songs. Un autre titre de l’album, Stand, fait lui aussi une apparition dans la série et permet donc à l’artiste de promouvoir sa musique à travers elle. 

D’un point de vue critique, Home at Last est également plutôt bien accueilli. Ce retour sous le feu des projecteurs est en effet salué et jugé méritant par la plupart des commentateurs, notamment Stephen Erlewine de AllMusic. Il faut dire que cet album est fait pour être accessible au plus grand nombre. Même s’il est catégorisé comme un album country, le ton donné aux chansons ne l’est pas toujours. L’esprit général se rapporte en fait plutôt à des ballades pop/rock et l’album, bien qu'inégal, se consomme comme un produit commercial soigneusement pensé et travaillé plutôt que comme un recueil country à l’esprit bien roots. Home at Last s'ouvre cependant très bien avec ses trois premiers morceaux, dont le single Ready, Set, Don’t Go et The Buffalo, un hommage à la classe ouvrière américaine qui se bat pour maintenir une vie décente. Dommage que Cyrus endorme ensuite un peu tout le monde avec les quatres titres suivants, notamment la reprise sans intérêt du titre Brown Eyed Girl ou de celle de You’ve Got A Friend. Les reprises sont d’ailleurs une composante importante de l’album puisqu'elles se comptent au nombre de quatre sur un total de quatorze titres. Si ce choix n’a pas été payant sur les deux morceaux cités ci-dessus, il l’est sur le titre Put a Little Love in Your Heart tant Cyrus arrive à enthousiasmer son auditoire, notamment grâce à l’aide d’une chanteuse et d’une chorale gospel. Le reste de l’album est d’ailleurs satisfaisant avec par exemple le titre My Everything, composition de Billy Ray Cyrus qui prouve ici son talent pour l’écriture et pour les sonorités plus authentiques. Si son amour pour sa famille transparaissait déjà, il est ici amplifié à travers les paroles de la quasi-totalité des morceaux ; il parle également de religion et de son amour pour Dieu, thème très abordé aux États-Unis et qu’il avait déjà mis en avant lors de précédents albums. 

Au final, Home at Last est un album plutôt réussi qui aura eu le mérite de marquer le retour de Billy Ray Cyrus sur le devant de la scène et de confirmer son regain de popularité grâce à la série Hannah Montana.

Poursuivre la visite

Le Forum et les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.