Tim Conway
Date de naissance :
Le 15 décembre 1933
Lieu de Naissance :
Willoughby, dans l'Ohio, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 14 mai 2019
Lieu de Décès :
Los Angeles, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Acteur
Scénariste

Le portrait

rédigé par
Publié le 20 mai 2019

Il est de ces acteurs qui, alors même que leur nom est souvent oublié, parviennent à laisser dans l’esprit des téléspectateurs une image familière. C’est le cas de Tim Conway, acteur vedette de la télévision américaine, fort méconnu en France qui, durant les années 1970, marque durablement la filmographie des studios Disney.

Thomas Daniel (Tim) Conway est né le 15 décembre 1933 à Willoughby, dans la banlieue de Cleveland, Ohio. Passant une bonne partie de son enfant à Chagrin Falls avec son père d’origine irlandaise et sa mère d’origine roumaine, il termine ses études à la Bowling Green State University où il rejoint la fraternité des Phi Delta Theta. Diplômé dans le domaine de la télévision et de la radio, il met sa carrière entre parenthèses à la sortie de la fac et s’enrôle dans l’armée pendant deux ans de 1956 à 1958. À la suite de sa démobilisation, Conway rentre à Cleveland où il est engagé par la chaîne KYW-TV, une filiale locale de NBC. Là, il est chargé de répondre au courrier avant d’être mis à l’antenne pendant un an avec l’animateur Ernie Anderson. En 1961, Tim Conway et son comparse Anderson changent de station et arrivent sur WJW-TV, une filiale locale de CBS pour laquelle ils animent Ernie’s Place, une tranche matinale tous les jours de la semaine entre 1960 et 1962. Dans le même temps, Conway se plaît également à écrire quelques sketches repris dans les émissions humoristiques de la chaîne.

Ernie's Place
The Steve Allen Show

En 1962, Tim Conway, qui a épousé un an plus tôt Mary Anne Dalton avec laquelle il aura six enfants, est renvoyé de WJW, ne revenant que ponctuellement sur la chaîne pour apparaître de temps en temps dans l’émission Ghoulardi animée par son ami Ernie Anderson, relégué à la simple présentation de ce qui est alors une pastille proposée avant la diffusion d’un film d’horreur ou de série B. Repéré un an plus tôt par la comédienne Rose Marie, l’une des vedettes du Dick Van Dyke Show qui décide de le prendre sous son aile, Tim Conway quitte Cleveland et rejoint New York où il décroche un rôle récurrent dans The Steve Allen Show, l’une des émissions phares d’ABC dans laquelle il partage souvent la scène avec Don Knotts. Mais c’est à un autre rôle qu’il doit sa célébrité, celui de l’officier complètement idiot Charles Parker qu’il interprète entre 1962 et 1966 dans Sur le Pont, la Marine !, une série humoristique sur fond de Seconde Guerre mondiale avec Ernest Borgnine et Joe Flynn.

Sur le Pont, la Marine !
Rango

Par la suite, Tim Conway apparaît dans des dizaines de feuilletons comme Rango en 1967, That’s Life en 1968, ou encore Turn-On, une série lancée avec beaucoup d’entrain par ABC en février 1969. Elle ne remporte toutefois pas le succès escompté. Pire, c’est un cruel échec, la diffusion de Turn-On se limitant finalement à son seul pilote… En 1970, le vent tourne lorsque Tim Conway devient la vedette de sa propre série, The Tim Conway Show dont le premier épisode est programmé sur CBS le 9 janvier 1970. Créée par Kenny Solms et Gail Parent, la fiction réunit alors Conway avec son ami Joe Flynn dans le rôle de Tim Barrett et Herbert Kenworth, deux pilotes empotés qui se partagent le commandement du Lucky Linda, un Beechcraft Model 18. Cette nouvelle série est un petit succès. Après la diffusion de son dernier épisode en juin, Tin Comway obtient dès la rentrée une nouvelle case d’une heure, The Tim Conway Comedy Hour dont la diffusion ne dure finalement que treize semaines. Ne manquant pas d’humour, Conway fait alors changer la plaque d’immatriculation de sa voiture pour y inscrire le piètre score de son émission, 13WKS !

The Tim Conway Show
The Carol Burnett Show

Apparu ponctuellement au cinéma, Tim Conway démarre en 1973 une fructueuse collaboration avec les studios Disney en apparaissant dans Nanou, Fils de la Jungle de Robert Sheerer, puis dans Gus de Vincent McEveety sorti en 1976 et Un Candidat au Poil, la suite de Quelle Vie de Chien ! réalisée par Robert Stevenson et sortie en 1976. Surtout, il forme un nouveau duo comique « à la » Laurel et Hardy avec son ami Don Knotts aux côtés duquel il apparaît dans Le Gang des Chaussons aux Pommes en 1975 et dans sa suite, Le Retour du Gang des Chaussons aux Pommes projetée dans les salles quatre ans plus tard, en 1979. Tous les deux jouent en outre dans deux autres films indépendants non produits par Disney, The Prize Fighter en 1979 et The Private Eyes en 1980.

Nanou, Fils de la Jungle
Le Gang des Chaussons aux Pommes

Tim Conway poursuit en parallèle sa carrière à la télévision grâce à son amie Carol Burnett qui lui offre entre 1975 et 1978 un rôle récurrent dans son sitcom, The Carol Burnett Show, dans lequel le comédien joue avec son ami Harvey Korman et incarne des dizaines de personnages comme le vieillard incompétent, l’officier nazi braillard, ainsi que Monsieur Tudball, un homme d’affaires à l’accent suédois prononcé ayant fort à faire avec sa secrétaire indifférente campée par Burnett, ou bien le lion Simba qui, après avoir été élevé en captivité, est relâché dans la nature, une situation propice à de nombreuses scènes de pantomime. Grâce à sa participation à l’émission, Conway reçoit alors bientôt quatre Emmy Awards, un pour l’écriture de certains épisodes et les trois autres pour sa performance d’acteur. Sa carrière au cinéma se poursuit par ailleurs avec The Billion Dollar Hobo, une comédie dont il tient le haut de l’affiche aux côtés de Will Geer dans son dernier rôle et signe le script avec le réalisateur Stuart E. McGowan qu’il retrouve un an plus tard pour They Went That-A-Way & That-A-Way.

Aux Emmy Awards
Ace Crawford, Private Eye

Deux ans après sa dernière apparition aux côtés de Carol Burnett dont la dernière saison est diffusée en 1978, Tim Conway retrouve le petit écran avec The Tim Conway Show, une émission de variété d’une heure diffusée sur CBS à partir du 22 mars 1980 et calquée sur le même modèle que The Carol Burnett Show. Conway y donne vie à tout un tas de personnages dans des sketches burlesques et des numéros musicaux qui rassemblent certaines des grandes vedettes de l’époque. Réduit dès l’été à une simple demi-heure, le programme dure jusqu’en août 1981. En 1983, Tim Conway est de retour dans Ace Crawford, Private Eye, une parodie de série policière produite par CBS qui ne rencontre malheureusement son public. Elle est déprogrammée après la diffusion de seulement 5 épisodes !

Dorf on the Diamond Trailer
30 Rock

Au milieu des années 1980, Tim Conway, qui épouse Charlene Fusco en secondes noces en 1984, devient la vedette de Dorf, une série humoristique proposée directement sur le marché de la vidéo. Il y interprète un nain scandinave à l’accent prononcé, un rôle qu’il reprend régulièrement sur le petit écran, notamment le 3 janvier 1986 dans The Tonight Show Statting Johnny Carson. Le personnage obtient par ailleurs son propre film, Dorf and Golf, sorti en 1987 et premier d’une série de huit longs-métrages axés sur le sport. Le nain acariâtre est aussi utilisé dans Tim Conway’s Funny America, une émission de caméra cachée produite par ABC en 1990 dans laquelle le comédien piège les Américains aux quatre coins des États-Unis. Mais le succès de l’émission n’est une nouvelle fois pas vraiment au rendez-vous. La diffusion est stoppée au bout de quelques semaines.

Les Simpson
Hercule
Bob l'éponge

Devenu une image familière dans tous les foyers américains et ce malgré des déconvenues nombreuses à la télévision, Tim Conway, honoré d'une étoile sur le Hollywood Walk of Fame en 1989 et apparu au cinéma dans la comédie Les Bons Tuyaux de Paul Bartel avec son ami Harvey Korman, poursuit sa carrière durant les années 1990 et 2000 en apparaissant dans des dizaines de séries et téléfilms comme Cosby, Diagnostic Meurtre, The Drew Carey Show, Clueless... En 1996, il joue notamment Kenny Montague dans l’épisode The Gardener du feuilleton Coach, l’un des programmes d’ABC, et décroche pour sa composition un Emmy Award. Au cinéma, il est crédité au générique d’Escroc Malgré Lui, Speed 2 : Cap sur le Grand Danger et Air Bud : Golden Receiver. Promu au sein du Television Hall of Fame en 2002, il campe Bucky Bright dans l’épisode Subway Hero de la série 30 Rock diffusé le 17 avril 2008 et décroche un nouvel Emmy Award. Interprète de Cragmont dans Les Sorciers de Waverly Place, Tim Conway prête en outre sa voix à des dizaines de personnages comme le griffon dans Hercule et les Vieux de la Vieille, un épisode de la série animée Hercule, Mr. Peterson dans Cool Attitude, Skip Jones dans Scooby-Doo et le Triangle des Bermudes. Caricaturé dans son propre rôle dans Les Simpson, le comédien est dans le même temps au générique de The Wild Thornberrys, Cybill, What’s with Andy ? ou encore Hermie and Friends, une série pour enfant sur laquelle il travaille comme doubleur avec son ami Don Knotts jusqu’à la mort de ce dernier en 2006. Voix du Bernard l’hermitte dans Bob l’Éponge, il incarne aussi Mulch dans la série animée Dragons.

Auteur de ses mémoires, What’s So Funny?: My Hilarious Life, qui furent l’une des meilleures ventes de livres en 2013, Tim Conway a assurément marqué le paysage audiovisuel en Amérique, recevant tout au long de sa carrière pas moins de treize nominations aux Emmy Awards. Fort méconnu en France, il a également marqué d’une pierre blanche la longue filmographie des studios Disney qui, en 2004, lui décernent un Disney Legends Award pour l’ensemble de sa carrière. Atteint de sénilité depuis 2018 et obligé de se déplacer en fauteuil roulant, le comédien, qui s’est très tôt engagé en faveur de la lutte contre la leucodystrophie et qui créa le Don MacBeth Memorial Jockey Fund, est décédé le mardi 14 mai 2019 des suites de complications liées à son hydrocéphalie à pression, laissant dans le cœur de nombre d’Américains l’image d’un clown qui, après 60 ans de carrière, aura durablement marqué de son empreinte la comédie aux États-Unis.

La filmographie

▼ Aller en bas de la liste ▼
001
Nanou, Fils de la Jungle
Acteur : Milo Jackson • Comédie
1973
Cinéma
1973
Cinéma
002
Le Gang des Chaussons aux Pommes
Acteur : Amos Tucker • Western
1975
Cinéma
1975
Cinéma
003
Gus
Acteur : Crankcase • Comédie
1976
Cinéma
1976
Cinéma
004
Un Candidat au Poil
Acteur : Tim • Comédie
1976
Cinéma
1976
Cinéma
005
Le Retour du Gang des Chaussons aux Pommes
Acteur : Amos Tucker • Western
1979
Cinéma
1979
Cinéma
006
Acteur : Membre du Public • Comédie • 2 Saisons
1990 • 1991
Télévision
1990 • 1991
Télévision
007
The Golden Palace
Acteur : Milton • Comédie • 24 Épisodes
1992 • 1993
Télévision
1992 • 1993
Télévision
008
Ellen
Acteur : Comédien • Comédie
1994 • 1998
Télévision
1994 • 1998
Télévision
Saison 02
Saison 03
Saison 04
Saison 05
009
Acteur : M. Kenter, Instructeur de Conduite • Action
1997
Cinéma
1997
Cinéma
010
Un Toutou en Or
Acteur : Fred Davis • Sport
1998
Cinéma
1998
Cinéma
011
Hercule
Acteur : Griffin • Animation 2D
1998 • 1999
Télévision
1998 • 1999
Télévision
012
Acteur : Mr. Peterson • Animation 2D • 3 Saisons
2001 • 2005
Télévision
2001 • 2005
Télévision
013
Les Sorciers de Waverly Place
Acteur : Cragmont • Comédie
2007 • 2012
Télévision
2007 • 2012
Télévision
Saison 02
Saison 03
Saison 04
014
Les Copains Fêtent Noël : La Légende de Chien Noël
Acteur : Sniffer • Comédie
2009
Vidéo
2009
Vidéo
015
Acteur : Rev. Matthews • Comédie • 4 Saisons
2010 • 2015
Télévision
2010 • 2015
Télévision
016
Les Copains et la Légende du Chien Maudit
Acteur : Sniffer • Comédie
2011
Vidéo
2011
Vidéo
017
Les Copains, Chasseurs de Trésor
Acteur : Sniffer • Comédie
2012
Vidéo
2012
Vidéo
018
Les Copains Super-Héros
Acteur : Sniffer • Comédie
2013
Vidéo
2013
Vidéo
▲ Retour en haut de la liste ▲

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.