Dave Smith
Date de naissance :
Le 13 octobre 1940
Lieu de Naissance :
Pasadena, en Californie, aux États-Unis
Date de Décès :
Le 15 février 2019
Lieu de Décès :
Burbank, en Californie, aux États-Unis
Nationalité :
Américaine
Profession :
Archiviste
Écrivain

Le portrait

rédigé par
Publié le 16 février 2019

Le 15 février 2019, la communauté Disney est une nouvelle fois en deuil après l’annonce du décès de Dave Smith, le premier archiviste des studios. Une semaine après la mort de Ron Miller, le gendre de Walt et mari de Diane, c’est donc un autre gardien du temple qui disparaît, laissant derrière lui un héritage inestimable.

Dave Rollin Smith est né le 13 octobre 1940 à Pasadena au sein d’une famille d’enseignants. Élevé dans la banlieue Est de Los Angeles, le jeune garçon vit alors à seulement quelques dizaines de kilomètres des plus grands studios hollywoodiens, en particulier les studios Disney dont il découvre l’œuvre au cinéma dès ses premières années. Fan absolu des aventures animées de Mickey et de Mélodie du Sud, le premier film qu’il se souvient avoir vu sur grand écran, Smith se rend régulièrement avec ses proches à Disneyland après une première visite en 1956. Encore adolescent, il est un jour surpris de croiser au cœur de Fantasyland le Maître des lieux en personne qui, pour éviter de provoquer un attroupement autour de lui, lui conseille de lui écrire directement aux studios afin d’obtenir un autographe. De retour chez lui, il s’exécute et quelques jours plus tard, il a l’agréable surprise de découvrir la signature du cinéaste dans sa boîte aux lettres. À la fin de ses années de lycée, Dave Smith poursuit ses études à San Francisco, à l’UCB, l’Université de Californie à Berkeley. Son Master en bibliothéconomie en poche, il poursuit son cursus en servant pendant six mois comme stagiaire puis un an comme employé à la prestigieuse Bibliothèque du Congrès à Washington.

Son expérience dans la capitale fédérale lui permet de décrocher un emploi de bibliothécaire au sein du département Manuscrits de l’Huntington Library de San Marino puis au sein de l’UCLA, l’Université de Californie à Los Angeles où il travaille durant cinq ans. Cherchant après l’annonce de la mort de Walt Disney à rassembler l’ensemble des ouvrages et des articles consacrés au créateur de Mickey au sein d’une bibliographie exhaustive, Smith, qui se passionne dans le même temps pour l’histoire de la guerre de Sécession, en particulier le combat naval ayant opposé l’USS Monitor et le cuirassé Merrimack, apprend bientôt que l’université vient de proposer aux studios d’entreposer au sein même de ses locaux l’ensemble de leurs archives. Réalisant bien vite que l’entreprise est juste impossible à réaliser tant la quantité de documents est importante, Dave Smith entre alors en contact avec les responsables de Disney afin de leur proposer ses services et de réaliser pour eux un audit de leurs archives. Répondant favorablement à sa proposition, ces derniers offrent ainsi ses entrées au jeune bibliothécaire d’à peine trente ans qui, pour mener à bien son projet, visite les autres grandes collections du pays, en particulier l’Harry S. Truman Library du Missouri dans laquelle est rassemblé l’ensemble des souvenirs et des papiers liés au trente-troisième président des États-Unis.

Après deux mois passés au cœur des studios Disney, Dave Smith propose le 1er janvier 1970 aux dirigeants de la compagnie de créer un tout nouveau programme consistant à classer et mettre à disposition du public l’ensemble des archives. Six mois plus tard, le 22 juin 1970, il intègre ainsi les studios Disney dont il devient le premier archiviste. Reçu notamment par Roy O. Disney, l’une de ses premières missions est de consigner chacun des meubles, des objets, des livres ou des tableaux dormant dans le bureau de Walt Disney depuis la mort de ce dernier survenue quatre ans et demi, le 15 décembre 1966. Ne sachant pas par où commencer, Smith passe dès lors des jours au deuxième étage du bâtiment animation avec son enregistreur, son appareil photo et des dizaines de carnets sur lesquels le moindre stylo est répertorié avant d’être envoyé dans ce que chacun surnomme encore à l’époque la « Morgue », les archives des studios. Véritable accumulation de trésors au milieu d’éléments sans aucune valeur réelle, l’endroit n’est alors qu’un fatras plus ou moins bien rangé dans lequel sont stockées des dizaines de millions de documents, du simple mémo informatif aux décors magnifiques de Blanche Neige et les Sept Nains, en passant par les affiches et les bobines de films, les plans de Disneyland, les brevets des Audio-Animatronics, les menus de la cantine, le courrier personnel de Walt ou bien encore la kyrielle de dessins, de recherches graphiques, de concepts arts qui, depuis quarante ans, s’entassent sans réelle cohésion.

S’adjoignant bientôt les services de nouveaux employés recrutés pour lui prêter main forte, Dave Smith, nommé chef archiviste, passe quarante ans à organiser les archives des studios Disney, découvrant années après années des dizaines de merveilles, comme le certificat de mariage d’Elias et Flora, les parents de Walt et Roy, l’album de famille des Disney, le script original de Willie, le Bateau à Vapeur, le premier ticket de Disneyland acheté par Roy en juillet 1955, le jour de l’inauguration du parc ou bien le chapeau et l’oiseau mécanique de Mary Poppins. Rassemblant concomittamment des pièces plus récentes, comme la boule du lit magique de L’Apprentie Sorcière, le casque de (Les) Aventures de Rocketeer, la montre de Dick Tracy, les maquettes d’animation des derniers classiques animés et les costumes des dernières productions en date, Smith offre dans le même temps à ces dernières un magnifique écrin au cœur du Frank Wells Building construit en 1997 à l’entrée du campus en remplacement des décors ayant servi pour le tournage de Zorro.

Devenant avec les années une autorité incontournable, Dave Smith partage rapidement ses connaissances et ses découvertes dans ses différents ouvrages, en particulier l’ultime Disney A to Z, The Official Encyclopedia dont la cinquième édition parue en 2016, vingt ans après la première édition, survole l’histoire des studios Disney sur pas moins de 858 pages ! Également auteur de Disney the First 100 Years, de Walt Disney Famous Quotes, des quatre volumes de l’Ultima Disney Trivia Book et de Disney Trivia from the Vault: Secrets Revealed and Questions Answered, il participe en outre à la vie de la communauté Disney en apparaissant dans de nombreux documentaires, de nombreuses conventions ; en recevant les invités de passage aux studios à qui il offre régulièrement un tour au cœur des Walt Disney Archives et de la Walt Disney Research Library, et en répondant aux questions des fans dans la rubrique Ask Dave au départ publiée dans les revues The Disney Channel Magazine et The Disney Magazine avant d’être incorporée au site D23.

Philatéliste et collectionneur d’autographes nourrissant une passion pour l’écrivain S.S. Van Dine, membre actif de la Society of California Archivists et de la Manuscript Society, une association internationale rassemblant des collectionneurs de vieux papiers, des bibliothécaires et des archivistes dont il prend la direction de 1980 à 2001, Dave Smith est récompensé en octobre 2007 par les studios Disney qui décident de lui rendre hommage en lui remettant un Disney Legends Award, un prix prestigieux qui, depuis 1987, récompense ceux qui, par leur travail et leurs efforts, ont permis de bâtir l’entreprise et de lui assurer son succès. Avec cette distinction, celui qui, au moment de son recrutement, n’était encore qu’une petite main agissant dans l’ombre, est alors élevé au rang de légende au même titre que les plus grands animateurs, les plus grands artistes, les plus grands musiciens ou encore les plus grands dirigeants ayant contribué de prêt ou de loin à forger l’image de Disney.

Après quarante ans de bons et loyaux services, c’est le jeudi 24 juin 2010 que Dave Smith annonce finalement son futur départ à la retraite prévu le 13 octobre, le jour de son soixante-dixième anniversaire. Avouant, au moment de son discours d’adieu, avoir croisé au moins une fois la plupart des légendes des studios, il tire ainsi sa révérence tout en acceptant cependant un poste de Chef archiviste émérite et un rôle de consultant qu’il continue d’assurer jusqu’à sa mort, participant notamment en 2015 à la reconstitution du bureau de Walt Disney recréé à l’identique au sein du département animation grâce à ses enregistrements et à ses notes prises quarante-cinq ans plus tôt.

Instigateur parfois méconnu des magnifiques archives des studios Disney qui, après avoir été créées en toute discrétion en juin 1970, emploie aujourd’hui vingt-quatre personnes, Dave Smith est mort le vendredi 15 février 2019 à l’âge de 78 ans… Bob Iger, le PDG de The Walt Disney Company, confie alors au moment d’apprendre sa disparition :

Je suis profondément attristé d’apprendre son décès. Dave était en l’un des héros méconnus de l’histoire des studios Disney qui, en qualité de premier archiviste de la compagnie, a passé quarante ans à rassembler et à sauver des centaines d’artefacts inestimables, tous sortis de l’ombre grâce à des heures d’investissement pour les restaurer et préserver ainsi notre héritage en le remettant dans son contexte pour permettre à tous de mieux connaître notre histoire. Dave fait partie des vraies légendes de l’entreprise et nous avons tous une dette envers lui car c’est grâce à lui que nous pouvons aujourd’hui encore établir une connexion tangible vers ce passé qui continuera toujours de nous servir comme source d’inspiration pour notre avenir.

Les Réseaux Sociaux

www.chroniquedisney.fr
Chronique Disney est un site amateur, non officiel, sans lien avec The Walt Disney Company, ni publicité,
utilisant des visuels appartenant à The Walt Disney Company ou des tiers par simple tolérance éditoriale, jamais commerciale.